Médecine douceNutrition

Faire le plein de zinc pour mieux affronter les virus de l’hiver: quelle quantité? Où le trouver?

La prise d'un supplément de zinc peut aider à prévenir et raccourcir la durée du rhume

Le zinc pourrait être le nouveau combattant du rhume hivernal. De nombreuses études ont montré que la prise d’un supplément de zinc peut aider à raccourcir la durée du rhume, mais il joue également un rôle important dans la promotion d’une bonne croissance.

Qu’est-ce que le zinc, et pourquoi en ai-je besoin ?

Le zinc est considéré comme un oligo-élément, ce qui signifie que votre organisme n’en a besoin que d’une petite quantité pour fonctionner correctement. Il n’en reste pas moins important en raison du rôle qu’il joue dans le maintien de votre santé. Le zinc guérit les blessures et permet à votre système immunitaire de fonctionner et d’être prêt à combattre les bactéries et les virus menaçants. Un supplément de zinc en vente libre peut aider à réduire la durée et la gravité du rhume, à condition que vous le preniez dans les 24 heures suivant le premier signe de maladie.

Le zinc aide également l’organisme à fabriquer des protéines et de l’ADN. Le zinc est essentiel pendant la grossesse, la petite enfance et l’enfance, car il favorise une croissance et un développement adéquats à chacune de ces étapes de la vie. Certaines études suggèrent que le zinc peut contribuer à ralentir la progression de la dégénérescence maculaire lorsqu’il est associé à d’autres vitamines et antioxydants.?

De quelle quantité de zinc mon organisme a-t-il réellement besoin ?

Le zinc ne peut pas être stocké dans l’organisme. Vous devez donc obtenir votre dose quotidienne par l’alimentation ou par un supplément. Il ne faut pas grand-chose pour remplir son quota quotidien. On peut facilement atteindre son quota grâce à une alimentation variée.

Voici les besoins quotidiens en zinc en fonction du sexe et de l’âge :

0-6 mois : 2 milligrammes (mg)
7-12 mois : 3 mg
1-3 ans : 3 mg
4-8 ans : 5 mg
9-13 ans : 8 mg
14-18 ans (garçons) : 11 mg
14-18 ans (filles) : 9 mg
Hommes adultes : 11 mg
Femmes adultes : 8 mg
Femmes enceintes : 11 mg
Ou allaitantes : 12 mg

Quels sont les symptômes d’une carence en zinc ?

Une carence en zinc peut se produire si vous n’absorbez pas suffisamment de zinc, si l’organisme n’absorbe pas bien ce nutriment ou si le minéral est perdu par le système gastro-intestinal.

Les symptômes d’une carence en zinc sont les suivants:

– Troubles de la croissance
– Retard de la puberté
– dysfonctionnement de l’érection
– Diarrhée
– Perte de cheveux
– Langue gonflée
– Ongles déformés ou décolorés
– Diminution de l’immunité

La carence en zinc n’est pas courante en Europe bien que certains groupes de personnes soient plus à risque, notamment :

– Les personnes souffrant de problèmes gastro-intestinaux, tels que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, car le zinc peut être perdu par le tractus gastro-intestinal.

– les personnes atteintes de drépanocytose, car elles peuvent avoir besoin de plus de zinc

– les végétariens, car ils ne consomment pas de viande et de fruits de mer riches en zinc (les haricots et les céréales enrichies sont deux sources alimentaires de zinc qu’ils devraient consommer)

– les femmes enceintes, car le bébé en pleine croissance a besoin de plus de zinc

– Les alcooliques, parce qu’ils ont une capacité réduite à absorber ce nutriment et une probabilité accrue de l’évacuer lorsqu’ils vont aux toilettes.

Les aliments riches en zinc

Le zinc est présent dans de nombreux aliments, notamment la viande: viande rouge, dinde, agneau et poulet, les fruits de mer (huîtres et crabe), les fèves au lard. Cela peut mettre les végétariens dans une situation délicate, mais toutes les légumineuses, y compris les pois chiches, les lentilles et les haricots, sont de bonnes sources de zinc. Vous pouvez aussi ajouter les myrtilles, les noix et les céréales complètes à la liste des sources de zinc sans viande.

Articles similaires