Faire face à ces pièges pourrait changer votre perspective de nutrition

Dans son dernier livre, Et si on changeait tout ? Le Dr Jean-Michel Cohen remet en question les idées reçues sur la nutrition et offre une nouvelle perspective. S’appuyant sur des études de cas et des preuves scientifiques, le Dr Cohen soutient qu’il n’est pas nécessaire de se priver de sucre ou de graisse pour manger sainement. Il donne des conseils simples et pratiques pour faire des choix alimentaires sains sans sacrifier le plaisir. Pour tous ceux qui souhaitent améliorer leur alimentation, mais trouvent les conseils actuels déroutants ou écrasants, Et si on changeait tout ? est une lecture essentielle.

Les nutritionnistes du monde entier se réjouiront de cette approche sensée de l’alimentation qui remet l’accent sur le plaisir de manger tout en maintenant une alimentation saine. Le taux d’obésité continuant à augmenter, il est plus important que jamais de disposer d’un guide accessible comme celui-ci, qui puisse aider les gens à prendre des décisions éclairées sur ce qu’ils mettent dans leur corps. Alors si vous cherchez un moyen de commencer à manger plus sainement sans renoncer à vos aliments préférés, voici un aperçu des pièges à affronter.

Ces pièges à surmonter pour réussir à adopter un meilleur mode de vie alimentaire.

Il n’est pas toujours facile de maintenir un régime alimentaire sain, surtout lorsqu’on essaie d’éviter les pièges courants qui peuvent saboter les meilleures intentions. Selon le Dr Jean-Michel Cohen, nutritionniste de renom, il existe cinq pièges en particulier dont les gens devraient être conscients :

  1. Le piège du « je n’ai pas le temps » :

Dans le monde trépidant d’aujourd’hui, il peut être facile de tomber dans le piège de penser que nous n’avons pas le temps de préparer des repas sains. Selon le Dr Jean-Michel Cohen, c’est un état d’esprit dangereux qui peut conduire à des habitudes alimentaires malsaines. Dans son dernier livre « et si on changeait tout ? », le Dr Cohen parle de l’importance de prendre le temps de cuisiner sainement. Il affirme qu’en prenant le temps de préparer des repas nutritifs, nous pouvons améliorer notre santé et notre bien-être général.

De plus, il suggère que la cuisine peut être une activité relaxante et agréable, même pour ceux qui manquent de temps. Grâce aux astuces et aux conseils du Dr Cohen, nous pouvons tous apprendre à apprécier une cuisine saine et éviter le dangereux piège du « je n’ai pas le temps ».

  1. Le piège du « je suis trop fatigué » :

Selon le Dr Jean-Michel Cohen, ce piège est particulièrement fréquent dans notre société où tout va très vite et où tout est toujours en mouvement. Nous avons tellement l’habitude d’être constamment occupés que nous ne prenons souvent pas le temps de préparer des repas sains ou même de prendre un repas correct. Au lieu de cela, nous prenons tout ce qui est rapide et facile, souvent des aliments transformés et malsains. Ce piège peut être difficile à éviter, car il est si simple de justifier la prise d’une collation rapide au lieu de préparer un repas nutritif. Cependant, le Dr. Cohen soutient qu’il est important de faire attention aux choix que nous faisons lorsque nous sommes fatigués. Ce n’est pas parce que nous sommes épuisés que nous devons sacrifier notre santé.

  1. Le piège du « c’est trop cher » :

Selon le Dr Cohen, ce piège est souvent utilisé comme une excuse pour justifier des habitudes alimentaires malsaines. S’il est vrai que les aliments sains peuvent parfois être plus chers que la malbouffe, Dr. Cohen affirme que ce n’est pas toujours le cas. Avec un peu de planification et d’efforts, il est possible de manger sainement en respectant son budget. Par exemple, plutôt que d’acheter des repas préemballés, cuisinez des repas simples à la maison en utilisant des ingrédients frais. Cela peut prendre un peu plus de temps que de commander des plats à emporter, mais ce sera moins cher et plus sain à long terme. En outre, essayez d’acheter des produits de saison, qui sont généralement moins chers que les fruits et légumes hors saison. En évitant le piège du « c’est trop cher », vous pouvez faire de petits changements qui donneront de grands résultats en matière de santé.

  1. Le piège du « je n’aime pas les aliments sains » :

Il peut être facile de se convaincre que la nourriture saine est ennuyeuse ou peu appétissante, mais ce n’est souvent pas le cas. Avec un peu de créativité, on peut utiliser des ingrédients sains pour créer des plats délicieux et satisfaisants. En outre, il est important de se rappeler que nos papilles gustatives sont en constante évolution. Ce que nous n’aimions pas autrefois peut devenir un plat favori avec le temps. Ainsi, la prochaine fois que vous serez tenté d’écarter les aliments sains, rappelez-vous qu’il vaut peut-être la peine de leur donner une seconde chance.

  1. Le piège du « je commencerai demain » :

C’est un piège dans lequel nous sommes tous tombés un jour ou l’autre : se convaincre que nous commencerons à mieux manger « demain ». Qu’il s’agisse d’éliminer les collations sucrées ou de commencer enfin à préparer plus de repas à la maison, l’avenir semble toujours être le moment idéal pour effectuer un changement. Cependant, comme le souligne le Dr. Cohen dans son livre, cette attitude est souvent contre-productive. Non seulement elle nous permet de continuer à nous adonner à de mauvaises habitudes dans le présent, mais elle rend également moins probable le respect de nos promesses. Après tout, demain est un jour plus loin, et il y a toujours une excuse pour remettre à plus tard un changement. Si nous voulons manger mieux, nous devons commencer aujourd’hui, pas demain. Sinon, nous tomberons toujours dans le même piège.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.