Etude: 2 fruits et 3 légumes par jour, la formidable clé d’une vie plus longue en bonne santé

Crédit Photo :© Adobe Stock

Quelle est la combinaison optimale de fruits et de légumes pour une alimentation saine ?

Les résultats d’une nouvelle étude d’observation confirment la plupart des recommandations alimentaires actuelles sur les fruits et légumes. La consommation quotidienne de 5 portions de fruits et légumes a été associée à un risque plus faible de décès lié au cancer, aux maladies cardiovasculaires ou aux maladies respiratoires. Les légumes amylacés et les jus de fruits ne semblaient toutefois pas contribuer à la réduction du risque.

Depuis de nombreuses décennies, les nutritionnistes recommandent un régime alimentaire équilibré afin de fournir à l’organisme les éléments nutritifs appropriés pour rester en bonne santé. Les principaux éléments de ce régime alimentaire sont les légumes, les fruits, les céréales, les protéines et les produits laitiers.

Une étude récente menée par des chercheurs de la Harvard School of Public Health à Boston, apporte des preuves supplémentaires des recommandations alimentaires actuelles. Cette étude constate que la consommation quotidienne d’au moins 2 portions de fruits et 3 portions de légumes peut réduire le risque de décès lié à la maladie et de décès toutes causes confondues. L’étude est publiée dans Circulation, une revue scientifique de l’American Heart Association (AHA).

Des informations collectées durant 30 ans

Les chercheurs ont collecté des informations diététiques autodéclarées dans le cadre de deux grandes études de cohorte : l’étude sur la santé des infirmières (NHS) et l’étude de suivi des professionnels de la santé (HPFS). La cohorte NHS comprenait des infirmières diplômées âgées de 30 à 55 ans, tandis que la cohorte HPFS comprenait des hommes âgés de 40 à 75 ans exerçant une profession de santé.

Ces études comprenaient des suivis auprès des participants tous les 2 à 4 ans afin d’accumuler des informations sur l’alimentation sur une période d’environ 30 ans. Les chercheurs ont exclu les participants souffrant de maladies cardiaques, de cancer ou de diabète, cumulant tout de même les données de 66 719 femmes et 42 016 hommes.

Ils ont également intégré les données de 26 autres études portant sur un total de 1,9 million de participants. Ils ont examiné la relation entre la consommation de fruits et légumes et les taux de mortalité. Le nombre élevé de participants et les évaluations longitudinales continues ont fourni à l’équipe une vaste collection de données pour l’analyse.

5 portions de fruits et légumes réduisent le risque de décès toute cause confondues

Les résultats de l’étude ont montré qu’une consommation accrue de fruits et légumes est associée à un risque de décès plus faible. Y compris les décès dus au cancer, aux maladies cardiaques ou aux maladies respiratoires. En outre, les chercheurs ont constaté que le risque de décès était le plus faible à un seuil de 5 portions combinées, au-delà duquel il n’y avait pas de bénéfice apparent sur le risque.

Ces résultats mettent en évidence la valeur nutritionnelle de ces aliments. Par exemple, une plus grande consommation de fruits et de légumes augmente l’apport en potassium et l’activité antioxydante, qui sont respectivement liés à une baisse de la pression sanguine et à une amélioration de la fonction pulmonaire.

Comme les données sont entièrement autodéclarées, il peut y avoir des écarts entre les apports réels et les apports déclarés. Les participants ayant un apport plus élevé, en particulier, peuvent avoir eu tendance à surestimer le nombre de portions qu’ils ont consommées. Cette marge d’erreur peut brouiller le seuil défini de 5 portions. Les auteurs de l’étude reconnaissent donc que des portions légèrement plus élevées (jusqu’à 10) pourraient également entraîner une diminution du risque.

Les meilleurs fruits et légumes pour la santé

Cette étude va également au-delà des lignes directrices actuelles en établissant une distinction entre des groupes spécifiques de fruits et légumes.
Les chercheurs ont observé des tendances à la baisse du risque de décès pour les légumes verts à feuilles et les aliments riches en vitamine C et en bêta-carotène. Les fruits et légumes qui entrent dans ces catégories comprennent les épinards, le chou frisé, les carottes et les agrumes.

Inversement, ils n’ont pas identifié de tendances pour les jus de fruits ou les légumes féculents, comme les pommes de terre et les petits pois. L’une des raisons possibles de cette dernière est la prédominance des aliments en conserve. Le processus de mise en conserve peut priver les légumes féculents de leurs propriétés antioxydantes.

Des fruits entiers plutôt que des jus de fruits

Par rapport aux fruits entiers, la forme liquide des jus peut provoquer une élévation plus rapide des taux de glucose et d’insuline dans le sang, ce qui peut augmenter le risque de maladie. Contrairement aux directives existantes, qui incluent les aliments et les jus en conserve parmi les aliments et les boissons recommandés, cette étude appelle à des recherches plus approfondies sur les effets de ces articles sur la santé.

Maintien du soutien à la recommandation des 5 portions de fruits et légumes par jour

Il existe de nombreuses preuves qui mettent en évidence les avantages d’une alimentation équilibrée contenant beaucoup de fruits et de légumes. Les présentes conclusions correspondent également aux résultats d’études observationnelles similaires sur les associations entre la consommation de fruits et légumes et les maladies.

Les résultats de cette étude sont conformes aux recommandations alimentaires générales en vigueur qui préconisent de manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour. En outre, elle fournit un éclairage supplémentaire sur les spécificités et les avantages de la consommation de fruits et légumes.

Source

https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/CIRCULATIONAHA.120.048996