Ces 6 erreurs fréquentes qui empêchent de perdre du poids

  1. Le manque d’exercice physique ou un entrainement inefficace

Pour maximiser votre perte de poids, veillez à pratiquer une forme d’entrainement fractionné de haute intensité. Ce protocole d’entrainement court et intense améliore la dépense et l’utilisation de l’énergie musculaire grâce à ses effets positifs sur l’augmentation de la masse musculaire et de la qualité des fibres musculaires.

Les tissus musculaires brûlent trois à cinq fois plus d’énergie que les tissus graisseux, donc lorsque vous prenez du muscle, votre métabolisme accélère, ce qui vous permet de brûler plus de calories, même en dormant. De plus, plusieurs études ont confirmé que l’on brûle plus de graisses en s’entraînant par courtes séquences entrecoupées de périodes de récupération, qu’en s’entraînant à un rythme constant pendant toute la séance.

  1. Régulez vos prises alimentaires: Mettez-vous au régime intermittent

L’association du jeûne intermittent et de l’entraînement fractionné de haute intensité est une combinaison particulièrement efficace, car pratiqués en tandem, ils forcent votre corps à brûler l’excès de graisse. Il est également bon de marcher davantage, au quotidien.

Dans l’idéal, votre objectif doit être de 7.000 à 10.000 pas par jour, en plus de votre programme d’entraînement régulier. Non seulement cela stimule votre métabolisme, mais c’est également nécessaire pour contrer les effets nocifs d’une position assise prolongée — qui a elle-seule augmente votre risque de résistance à l’insuline et les troubles du métabolisme, même si vous faites du sport !

  1. Une carence en magnésium

le magnésium est un sel minéral nécessaire à tous les organes du corps, en particulier au cœur, aux muscles et aux reins. Si vous souffrez de fatigue ou de faiblesse inexpliquée, d’anomalies du rythme cardiaque ou encore de spasmes musculaires ou de paupières qui sautent, cela peut être dû à un manque de magnésium.

Les chercheurs ont également découvert que les personnes qui consomment davantage de magnésium tendent à avoir une glycémie et un taux d’insuline plus faibles. Les algues et des légumes verts tels que les épinards et les bettes peuvent êtres d’excellentes sources de magnésium, de même que certains haricots et certaines noix et graines, comme les graines de courge, et les graines de sésame. Les avocats contiennent également du magnésium. Consommer vos légumes sous forme de jus est une excellente façon d’en consommer suffisamment.

  1. La consommation de soda light

Contrairement à ce que pensent la plupart des gens, les sodas light peuvent doubler votre risque d’obésité, par rapport aux personnes qui n’en boivent pas. La recherche a montré que boire du soda light augmente davantage votre risque de prise de poids que les sodas classiques. Si vous êtes motivé pour perdre du poids, abandonnez toutes les boissons sucrées, y compris celles sucrées artificiellement, et optez pour l’eau pure filtrée.

  1. La consommation de bière et d’alcool

L’alcool en général tend à favoriser la prise de poids, envisagez donc de diminuer votre consommation hebdomadaire. La bière a l’effet secondaire supplémentaire d’augmenter votre taux d’acide urique, ce qui favorise l’inflammation chronique.

  1. Mauvaise gestion du stress: mettez-vous aux bonne techniques

le stress chronique entretient un niveau élevé d’hormones du stress, ce qui peut compromettre vos efforts pour perdre du poids, veillez donc à pratiquer des activités qui vous libèrent du stress.

À mesure que vous apprendrez à faire baisser efficacement votre niveau de stress, votre cortisol se stabilisera, votre tension artérielle redescendra et votre santé s’améliorera pratiquement à tous points de vue. Il est important de comprendre que la gestion du stress n’est pas une tâche que vous pouvez remettre au week-end. Elle doit être pratiquée au quotidien, parce que le stress se manifeste lui-même au quotidien.

Il existe de nombreuses techniques de réduction du stress, notamment : l’exercice, la méditation, la méditation de pleine conscience, le yoga, passer du temps dans la nature, la musique et l’EFT (Emotional Freedom Techniques), cette dernière étant une forme très efficace de technique psycho-énergétique qui peut aider à « reprogrammer » vos réponses ancrées au stress.