Des épices à toutes les sauces

Vous pensiez que les épices étaient mauvaises pour la digestion et la santé en générale ? Il va vous falloir revenir sur vos positions : comme les herbes, laissez-les se rendre indispensables à votre alimentation grâce à leurs nombreuses vertus.

Proies des idées reçues pendant longtemps, les épices étaient parfois écartées de l’alimentation car souvent soupçonnées de poser problème lors de la digestion. Pourtant, à moins d’être victime d’ulcère ou de gastrite, elles sont véritablement bénéfiques : nos ancêtres médiévaux les utilisaient déjà pour leur vertus médicinales, à l’image des populations des lointains pays d’où ils les avaient ramené.

Beaucoup d’entre elles sont riches en antioxydants, comme la cannelle, classée parmi les 50 premiers aliments ayant la concentration la plus forte. Le cumin, le gingembre ou la cardamome n’en sont pas exemptes non plus. Plusieurs études montrent également les propriétés immunostimulantes du safran, et le curcuma amenuiserait les risques de cancers digestifs ou de cancer de la peau.

Tout est dans la dose

Mais ce n’est pas tout, chaque épice ayant son « petit truc en plus » : le safran est connu pour réduire les tensions dues au stress, la cardamome est bénéfique pour le système digestif,  la cannelle agit comme un antibiotique sur les voies urinaires, les clous de girofles sont antiseptiques et ainsi de suite. Autant de bonnes raisons de s’y mettre !

Cependant, il est important de savoir doser raisonnablement afin de ne pas obtenir l’effet inverse : à haute dose, ce sont notamment la girofle, la muscade, le paprika, le piment et le safran qui peuvent devenir nocifs. Les épices, oui, mais avec la main légère !

Les épices peuvent relever la plupart des plats, et sont idéales pour ceux qui suivent un régime sans sel. Vous pouvez par exemple verser une cuillère à café de curcuma dans l’eau de cuisson du riz. Côté sucré, n’hésitez pas à ajouter un peu de cannelle, de gingembre ou de cardamome dans votre lait ou dans vos gâteaux.

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.