L’énergie des plantes pour traverser l’hiver

energie des plantes

L’hiver est la période de dormance de la vie animale et végétale sous nos latitudes. C’est la saison de la mort, mais aussi de renouveau, du retour à la vie, avec l’augmentation de la durée du jour et l’arrivée du soleil froid de l’hiver. Quelques élixirs de plantes donnent un supplément d’énergie pour passer cette période difficile pour l’organisme, et pour se préparer au renouveau du printemps.

L’énergie de l’Olivier pour le tonus psychique

Très peu de végétaux sont encore en feuilles, si ce n’est le houx, le gui, le paturin de nos pelouses et les plantes à aiguilles. Les animaux sont invisibles : plus de batraciens, plus de reptiles, plus d’insectes, et certains de leurs prédateurs vont hiberner, ou alors se rabattent sur les maigres mulots qu’ils peuvent croiser. Nous même, nous disons parfois, lorsqu’il fait froid et que nous avons moins envie de bouger, que nous entrons en hibernation.

Il est utile en ce cas de préserver tout de même notre vivacité psychique, en prenant deux élixirs de fleurs utiles pour préserver le feu intérieur. L’élixir d’olivier est un élixir utile lorsqu’on a une grande lassitude physique et mentale, surtout lorsqu’on souffre de mauvaises conditions de vie et qu’on subit une certaine usure du temps. Or l’hiver est précisément une saison qui nous met à rude épreuve au plan physique. L’élixir d’olivier nous permettra donc de renforcer notre tonus psychique et d’éviter cette usure mentale.

Le sabot de Vénus, l’élixir du feu sacré

A l’élixir d’olivier, nous ajouterons celui du sabot de Vénus. Cet élixir est préparé sans cueillir la fleur, qui est rare et protégée. Il favorise l’ouverture de son énergie intérieur vers les autres, et favorise donc le rayonnement autour de soi. Mais c’est aussi et surtout un élixir qui préserve notre flamme de vie, notre feu sacré, et qui permet de le rayonner en développant notre aura. Il sera donc nécessaire de prendre cet élixir dans les périodes de l’hiver les moins bien supportées, associé à celui d’olivier.

L’églantier, pour soulever le couvercle du fatalisme

Le troisième élixir qui peut être pris en cette saison est l’églantier, car il est utile lorsqu’on a trop tendance à sombrer dans le fatalisme, dans l’idée qu’on ne peut rien changer, rien faire, que c’est la faute de ce qui nous entoure. Ce fatalisme peut être accru en hiver, le temps froid et mauvais servant alors de justification à cette attitude. En prenant de l’élixir d’églantier, nous nous donnons les moyens de soulever le couvercle et d’acquérir un peu de liberté d’action.

Passer l’hiver au chaud émotionnellement

Durant l’hiver, notre psychisme est moins en éveil, du fait du repos de la nature et des durées des jours qui sont courtes. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut laisser s’éteindre notre feu intérieur. Au contraire, en hiver, nous devons entretenir ce feu, de manière à pouvoir profiter pleinement du printemps qui arrive.

 

Alain Tardif

Naturopathe, président de l’Académie Européenne des Médecines Naturelles

créateur de produits à base de plantes et de champignons et auteur de nombreux livres

Pour plus d’informations sur les élixirs de plantes, visitez notre site