Eczéma: les solutions naturelles pour en venir à bout

Rougeurs, démangeaisons, creusages, l’eczéma peut s’installer sur quasiment tous les endroits du corps et nuire à la qualité de vie de celui qui en est atteint. Quelques conseils pratiques et solutions naturelles peuvent vous aider à mieux prendre en charge votre eczéma.

De 2 à 6% de la population souffre d’eczéma de contact, 15% des enfants de moins de 7 ans et environ 2% des adultes souffrent de cette dermatite atopique. En fonction du type d’eczéma (eczéma de contact, dermatite atopique) et de la fréquence de l’eczéma (aigu, chronique), les symptômes seront différents, voici toutefois quelques signes généraux d’un eczéma.

Dans l’eczéma, les zones touchées par cette dermatose sont de couleur rouge, la peau est sèche, surmontée de petites vésicules liquides (cloques) très irritantes. L’envie de se gratter devient alors fréquente. Les symptômes de l’eczéma sont en général plus marqués le soir. Plus précisément dans un eczéma aigu, l’eczéma se caractérise par des plaques rouges, suintantes. Alors que dans un eczéma de contact il s’agit davantage de petits boutons rouges apparaissant par exemple à la zone de contact avec l’agent allergisant. L’eczéma peut être localisé sur les mains, le visage, les poignets, les coudes, etc. Chez les nourrissons, la dermatite atopique affecte généralement les bras, les jambes, la poitrine ou le cuir chevelu. Chez les enfants plus âgés et les adultes, les zones les plus touchées sont le visage, le poignet et l’avant-bras. Après de nombreuses démangeaisons, la peau peut devenir épaisse et plus foncée et laisser même des cicatrices.

Certains facteurs de risque peuvent aggraver l’eczéma:

– la chaleur

– un environnement sec

– la sueur et la transpiration

– le stress et l’anxiété

– des changements de température drastiques.

Les plantes médicinales qui ont montré une efficacité pour soigner l’eczéma

– L’onagre (huile d’onagre), a utiliser sous forme de crème, pommade ou en gélule.

– La bourrache (huile de bourrache), a utiliser sous forme de crème, pommade ou en gélule.

– La camomille vraie, à utiliser sous forme de crème ou en pommade.

– L’avocat. Manger des avocats peut aider à réduire l’eczéma grâce à certains nutriments (huiles grasses, vitamines).  Il est aussi possible d’appliquer de la purée avocat directement sur la zone touchée par l’eczéma ou de l’huile d’avocat.

– Gel d’aloé vera (si possible privilégiez du gel frais, car les préparations vendues dans le commerce contiennent souvent de l’alcool qui peut dessécher)

Quelques bons conseils peuvent permettre de mieux soigner et de prévenir l’eczéma.

–  Evitez de vous gratter, car un cercle vicieux peut s’installer.

–  Appliquez éventuellement une protection (gaze, compresse, habit) sur les endroits qui grattent pour éviter une surinfection bactérienne.

–  Essayez de trouver le facteur qui déclenche l’eczéma, puis tentez de l’éliminer (par ex. un allergène, un agent chimique) ou de le réduire, cela permet souvent de diminuer ou d’arrêter l’eczéma.

–  Adoptez une alimentation appropriée, évitez par exemple des aliments allergènes comme les noix, le lait, l’oeuf, aliments trop piquants ou épicés.

–  Un moyen pour réhydrater la peau consiste à prendre un bain (à une température pas trop chaude d’environ 35°C) d’une quinzaine de minutes avec une préparation huileuse  pour le bain. Un fin film lipidique va se déposer sur toute la peau. Ne prenez toutefois pas un bain ou une douche pendant plus de 15 minutes, cela peut dessécher la peau.  – Utilisez des savons neutres.

–  En hiver veillez à suffisamment humidifier (avec un humidificateur) votre habitation et aérez régulièrement. Un air sec et chaud favorise les démangeaisons et la peau sèche.