Eau de mer: 5 bonnes raisons de se faire une petite thalasso

La thalassothérapie est l'utilisation de l'eau de mer et des substances marines pour la santé.

La thalassothérapie implique l’utilisation thérapeutique de l’eau de mer. Il s’agit d’une thérapie alternative courante en Europe, notamment en Allemagne et en France. Certaines facultés de médecine en Europe incluent la thalassothérapie dans leur programme.

La thalassothérapie peut impliquer un certain nombre de pratiques, telles que :

  • le bain ou la natation dans l’eau de mer
  • l’application sur le corps de produits marins, tels que des algues, de la boue ou du sable
  • passer du temps près de la mer
  • prendre des compléments alimentaires qui contiennent des substances provenant de la mer

La thalassothérapie est similaire à la balnéothérapie, qui consiste à se baigner dans de l’eau minérale provenant d’une source. La différence entre les deux est que la thalassothérapie utilise exclusivement de l’eau de mer.

Les partisans de cette thérapeutique affirment qu’elle est bénéfique en raison des substances que contient l’eau de mer. L’eau de mer est riche en un certain nombre de minéraux, tels que:

sodium
chlorure
magnésium
potassium
calcium
iode

Avantages de la thalassothérapie pour la santé

Bien que les recherches soient limitées, quelques études suggèrent que la thalassothérapie pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé.

1 Accident vasculaire cérébral

Une étude de 2020 a examiné l’effet de la thérapie aquatique dans une piscine d’eau de mer chez 62 personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral. La thérapie aquatique consiste en des exercices dans l’eau. L’expérience consistait en des séances de 45 minutes, 5 jours par semaine pendant 2 semaines.

L’analyse des résultats de l’étude a indiqué que la combinaison de la thérapie aquatique et de la thalassothérapie entreprise dans un climat méditerranéen peut améliorer.. :

la douleur
l’équilibre
la mobilité
certains aspects de la qualité de vie.

2 Fibromyalgie

Une recherche plus ancienne datant de 2005 a évalué les effets d’une combinaison de thalassothérapie, d’exercices et d’éducation du patient chez 58 personnes atteintes de fibromyalgie. La durée du programme était de 2,5 semaines. Par la suite, les auteurs ont évalué les participants à 3, 6 et 12 mois.

Les résultats ont montré que le programme a produit des bénéfices temporaires entre 3 et 6 mois, mais qu’ils n’ont pas duré au-delà de cette période. Les effets comprenaient des améliorations dans les domaines suivants:

la douleur
la fatigue
l’état de santé général
fonctionnement physique

3 La santé mentale.

L’étude de 2005 a également examiné les effets du programme de thérapie combinée sur la santé mentale des participants. Bien que le programme ait semblé produire des améliorations de la santé mentale, celles-ci ont été de plus courte durée et moins prononcées que les améliorations de la santé physique.

4 Affections cutanées

La climatothérapie consiste à s’installer temporairement ou définitivement dans un certain climat pour améliorer la santé ou traiter une maladie. Lorsqu’une personne déménage sur la côte, c’est aussi un aspect de la thalassothérapie.

Une étude de 2013 a exploré les effets de la climatothérapie de la mer Morte sur le psoriasis. Elle a impliqué 119 personnes atteintes de cette affection, qui ont rempli des questionnaires sur la qualité de vie à différents intervalles au cours de l’étude. Les résultats suggèrent que la proximité de la mer Morte améliore la qualité de vie des personnes atteintes de psoriasis et de rhumatisme psoriasique.

5 Affections musculo-squelettiques

Une étude de 2011 a évalué les effets d’un programme de traitement comprenant une exposition au soleil, un bain dans la mer Morte et un bain dans une eau de source minérale pour des personnes souffrant de troubles musculo-squelettiques. Les 60 participants souffraient de diverses pathologies, notamment de douleurs lombaires, d’arthrose, de polyarthrite rhumatoïde et de fibromyalgie. L’analyse des données a montré que le programme a augmenté les niveaux de vitamine D, ce qui a permis de réduire la douleur et la gravité des affections. Toutefois, cela peut être dû en grande partie à l’exposition au soleil. Des recherches plus spécifiques sur l’impact des bains de mer sont nécessaires pour déterminer si la thalassothérapie aide ces pathologies.

Comment fonctionne la thalassothérapie ?

Selon une étude de 2019, la thalassothérapie peut être bénéfique pour la santé de plusieurs façons.

Lorsque la peau d’une personne entre en contact avec l’eau de mer, le sodium et le chlorure peuvent pénétrer dans l’organisme. De là, ils peuvent affecter les cellules de la peau en modifiant la pression à l’intérieur de celles-ci, ce qui peut à son tour inhiber la mort cellulaire.

L’air près de la mer a également tendance à être plus propre que l’air des villes et à contenir moins d’allergènes courants. Cela peut signifier que les personnes souffrant d’asthme ou de rhume des foins peuvent respirer plus facilement au bord de l’océan.

La revue ajoute qu’un certain nombre de substances végétales et animales provenant de la mer ont des propriétés bénéfiques. Par exemple, l’huile de saumon et l’huile de foie de morue sont des sources d’acides gras oméga-3.

Certains programmes de thalassothérapie comprennent également d’autres éléments bénéfiques pour la santé, comme de l’exercice et du temps pour la relaxation. Cela peut expliquer sa popularité en tant que thérapie alternative.

Les partisans de la thalassothérapie affirment que l’air marin peut être bénéfique. Il contient de minuscules gouttelettes d’eau de mer, que les gens inhalent lorsqu’ils respirent. Cela pourrait signifier qu’ils ingèrent de petites quantités de minéraux de cette manière, mais aucune recherche n’a cherché à savoir si cela est vrai ou si cela peut avoir un impact sur la santé.

Les traitements de thalassothérapie

Les traitements de thalassothérapie varient selon les centres:

Des bains : un élément clé de la thalassothérapie est le bain dans l’eau de mer. Certains traitements peuvent également impliquer des bains dans de l’eau contenant des algues ou de la boue marine.

Douche : Les curistes peuvent également se doucher dans de l’eau de mer ou de l’eau douce contenant des minéraux marins. Les praticiens peuvent utiliser l’hydromassage par des jets d’eau à haute pression pour soulager les muscles.

Soins de la peau : Les centres de thalassothérapie peuvent utiliser une gamme de produits marins dans leurs traitements. Par exemple, l’enveloppement thalasso consiste à appliquer des algues ou des boues marines sur le corps avant d’envelopper la personne dans une couverture chaude. La personne se lave ensuite le mélange. Les thérapeutes peuvent également utiliser des gommages au sel marin, des masques de boue ou d’autres produits.

Exercice : De nombreux programmes de thalassothérapie comprennent également des exercices, comme la natation. Des exercices aquatiques, comme l’aérobic aquatique, peuvent également être pratiqués.

Inhalation : Les stations de thalassothérapie peuvent encourager les résidents à inhaler la vapeur de l’eau de mer ou à respirer l’air marin qui les entoure.
Certains experts considèrent les suppléments d’algues comme une forme de thalassothérapie. Les suppléments de varech, de chlorelle et de spiruline en sont des exemples.

La thalassothérapie comporte-t-elle des risques ?

Les traitements de thalassothérapie dans les centres réputés sont généralement sûrs. Les praticiens y sont formés pour identifier les traitements sans danger pour une personne.

Toutefois, certains risques subsistent.

Se baigner dans de l’eau de mer chaude peut affecter le corps d’autres manières. Un bain long et chaud peut provoquer une baisse de la tension artérielle, un évanouissement ou de la fatigue. Passer trop de temps au soleil peut également provoquer des coups de soleil si la personne ne protège pas sa peau.

Thérapies apparentées

Voici quelques thérapies similaires à la thalassothérapie :

La balnéothérapie : Il s’agit de se baigner dans de l’eau de source chaude, soit directement dans la source elle-même, soit dans un spa qui utilise des eaux minérales d’origine naturelle. Cette thérapie peut aider la Source de confiance à gérer les problèmes liés au stress et les inflammations légères.

Hydrothérapie : Elle consiste à immerger une partie ou la totalité du corps dans de l’eau chaude ou froide. Elle peut inclure l’utilisation d’équipements, comme un bain de siège ou un bain à remous. L’eau chaude détend les muscles et réduit les douleurs arthritiques, tandis que l’eau froide stimule la circulation sanguine.

L’algothérapie : Il s’agit de l’utilisation d’algues marines ou d’algues dans des bains, des enveloppements corporels ou des soins du visage pour favoriser le bien-être.

Halothermie : Cette méthode consiste à respirer l’air salé d’une pièce remplie de sel riche en minéraux. Bien qu’elle puisse éventuellement aider les personnes souffrant d’asthme et de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) à mieux respirer, aucune preuve à ce jour ne soutient son utilisation en tant que traitement médical.

Résumé

La thalassothérapie est l’utilisation de l’eau de mer et des substances marines pour la santé. Certains pensent que ses bienfaits proviennent de la teneur abondante de la mer en minéraux, tels que le sodium, le chlorure et l’iode. Ces substances peuvent être absorbées par la peau, mais peu de recherches ont été menées pour savoir si cela peut contribuer à améliorer l’état de santé. Les traitements de thalassothérapie peuvent comporter des bains, de la natation, des hydromassages ou des exercices aquatiques. Passer du temps près de la mer, où l’air est généralement plus pur que dans les villes, peut également être bénéfique pour certaines personnes.

Il est conseillé de consulter un médecin avant d’essayer la thalassothérapie ou de prendre des compléments alimentaires d’origine marine.

Sources

Gálvez, I., et al. (2018). Balneotherapy, immune system, and stress response: A hormetic strategy?

Harari, M., et al. (2011). Increased vitamin D serum levels correlate with clinical improvement of rheumatic diseases after Dead Sea climatotherapy [Abstract].

Kopel, E., et al. (2013). Effect of the Dead Sea climatotherapy for psoriasis on quality of life [Abstract].

Morer, C., et al. (2020). Evaluation of the feasibility of a two-week course of aquatic therapy and thalassotherapy in a mild post-stroke population.

Nagaich, U. (2016). Hydrotherapy: Tool for preventing illness.

Zijlstra, T. R., et al. (2005). Spa treatment for primary fibromyalgia syndrome: A combination of thalassotherapy, exercise and patient education improves symptoms and quality of life.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -