Douleurs chroniques: les meilleurs aliments et nutriments antidouleur

Les douleurs chroniques sont difficiles à traiter avec des médicaments. Car si certaines sont liées à une blessure ou une maladie, d’autres ne sont provoquées par aucun évènement initial tels qu’une blessure au dos, une infection, de l’arthrite ou un cancer. Ce qui rends leur prise en charge difficile.

Dans certains cas, les douleurs peuvent persister pendant des semaines, des mois ou même des années sans cause évidente. Il peut s’agir de douleurs comme les douleurs lombaires, les maux de tête ou même des douleurs neuropathiques, qui sont liées au système nerveux central ou périphérique. Les douleurs chroniques (en particulier les douleurs dorsales) sont l’une des causes majeures d’invalidité, perturbant gravement la qualité de vie et la productivité. Mais quelques solutions alimentaires et naturelles peuvent vous aider à les soulager.

Douleurs chroniques 4 changements à apporter à votre alimentation

1) Commencez par prendre des acides gras oméga-3 d’origine animale de haute qualité. Les acides gras oméga-3  sont les précurseurs des médiateurs d’inflammation que l’on appelle les prostaglandines (c’est d’ailleurs de cette façon que fonctionnent les anti-inflammatoires : ils ont une influence positive sur les prostaglandines). Il a été découvert au cours de nombreuses études cliniques que les acides gras oméga-3 EPA et DHA  ont des propriétés anti-inflammatoires, bénéfiques dans le traitement de la douleur.

2) Réduisez votre consommation d’aliments transformés car non seulement ils contiennent des sucres et des additifs, mais la plupart sont en plus riches en acides gras oméga-6 qui déséquilibrent le fragile ratio oméga-3/oméga-6, ce qui contribue à l’inflammation, facteur clé de la plupart des douleurs.

3) Éliminez ou diminuez radicalement la plupart des céréales et des sucres (en particulier le fructose) de votre alimentation. Éviter les céréales et les sucres fera baisser votre taux d’insuline et de leptine. Des taux élevés d’insuline et de leptine sont parmi les plus importants activateurs de production de prostaglandine inflammatoire. C’est pourquoi il est si important d’éliminer le sucre et les céréales pour contrôler votre douleur.

4) Optimisez votre production de vitamine D  en vous exposant régulièrement au soleil de façon appropriée, car elle intervient dans différents mécanismes pour réduire votre douleur. Cela satisfait le besoin de votre organisme d’être régulièrement exposé au soleil.

Douleurs chroniques : ces antidouleurs naturels

– Le gingembre : cette épice est anti-inflammatoire, soulage la douleur et a un effet apaisant sur l’estomac. Le gingembre frais fonctionne bien, infusé dans de l’eau bouillante comme du thé, ou râpé dans un jus de légumes.

– La curcumine : la curcumine est le principal composé thérapeutique identifié dans le curcuma. Au cours d’une étude portant sur des patients atteints d’arthrite, ceux ayant ajouté 200 mg de curcuma par jour à leur traitement ont vu leurs douleurs réduites et leur mobilité augmentée. Il a en fait été démontré par plus de 50 études cliniques que la curcumine a une activité anti-inflammatoire puissante.

– Le boswellia : le boswellia, ou boswellia serrata, a de puissantes propriétés anti-inflammatoires qui sont prisées depuis des milliers d’années.

– La bromélaïne : cette enzyme, qui digère les protéines, et que l’on trouve dans les ananas, est un anti-inflammatoire naturel. On peut en consommer sous forme de supplément, mais manger des ananas frais peut également être bénéfique. Sachez que la bromélaïne se trouve en majorité dans le cœur de l’ananas, vous pouvez donc laisser de côté un peu de pulple lorsque vous consommez le fruit.

– Le myristoléate de cétyle (CMO) : cette huile, que l’on trouve dans le poisson et le beurre frais, agit comme un « lubrifiant articulaire » et un anti-inflammatoire. On peut l’utiliser en préparation topique pour soulager  un syndrome du canal carpien léger

– L’huile d’onagre, de cassis et de bourrache : elles contiennent des acides gras gamma-linoléique (GLA), qui sont utiles dans le traitement de la douleur de l’arthrite.