Douleur d’estomac, mal au ventre, … découvrez les boissons à recommander et celles à éviter

Les maux d’estomac sont probablement le pire type de douleurs à gérer – ils peuvent être causés par une grande variété de choses, allant du burrito extra-épic que vous venez de manger aux problèmes digestifs sous-jacents. Malheureusement, il n’est pas facile de trouver un moyen de se débarrasser de ces maux d’estomac.

De nombreuses personnes se tournent vers leur thé chaud ou leur soda froid préféré dans l’espoir de soulager la douleur et l’inconfort, mais est-ce vraiment un bon choix ? Dans cet article de blog, nous allons explorer quels types (et quelles marques spécifiques) de boissons sont réellement recommandés en cas de maux d’estomac, ainsi que les boissons à éviter à tout prix. Continuez à lire si vous voulez savoir comment prendre des décisions intelligentes la prochaine fois que vous aurez mal au ventre !

Les 6 boissons à privilégier en cas de mal au ventre :

Le thé à la camomille :

La camomille est un remède populaire à base de plantes pour les troubles digestifs, allant des nausées matinales et des brûlures d’estomac au syndrome du côlon irritable. Des études récentes suggèrent que la camomille incite les bactéries de votre estomac à produire davantage d’acide nécessaire à la digestion. Elle peut également détendre les muscles de votre système digestif et peut servir d’anti-inflammatoire.

Bien qu’elle soit déconseillée aux femmes enceintes, la camomille est par ailleurs sans danger et ne présente pratiquement aucun effet secondaire par rapport à d’autres médicaments utilisés pour traiter les problèmes digestifs. Pour de meilleurs résultats, faites infuser un sachet de thé dans de l’eau chaude pendant cinq minutes avant d’en boire une ou deux tasses tout au long de la journée.

Thé à la menthe poivrée :

Le thé à la menthe poivrée est l’une des boissons les plus apaisantes et les plus recommandées pour les maux d’estomac. Il est réputé réduire l’inflammation, détendre les muscles abdominaux et faciliter la digestion. Il peut être consommé après chaque repas ou selon les besoins, une dose régulière contribuant à améliorer la santé globale de l’intestin. La température chaude du thé contribue à calmer les douleurs d’estomac ; l’ajout de miel ou de citron ne fait qu’intensifier ses effets. Lorsque vous ressentez une gêne au niveau du ventre, pensez à prendre du thé à la menthe poivrée – il pourrait bien faire des merveilles pour vous !

Thé au fenouil :

Le thé au fenouil est une boisson savoureuse et bénéfique couramment utilisée pour traiter les problèmes d’estomac. Non seulement il peut aider à soulager la douleur associée à l’indigestion, à la constipation et aux ballonnements, mais il présente également de nombreux autres avantages pour la santé, notamment en favorisant une bonne digestion et en aidant à réduire la rétention d’eau.

De plus, riche en antioxydants comme la vitamine C, le thé au fenouil aide à réduire le risque de plusieurs maladies et maladies courantes. En plus de le boire, vous pouvez aussi ajouter l’herbe fraîche ou séchée aux salades, aux soupes, aux sautés et à d’autres plats pour ajouter de la saveur et une couche supplémentaire de nutrition saine.

Thé au gingembre :

Le thé au gingembre est un remède ancestral contre les maux d’estomac. Avec sa saveur aromatique distincte et ses nombreux bienfaits médicinaux, il constitue un excellent choix pour ceux qui cherchent à soulager une douleur abdominale. Ce thé regorge de nutriments qui peuvent aider à protéger contre l’inflammation et à augmenter les niveaux d’immunité, tout en facilitant la digestion.

Des recherches ont montré que la consommation de thé au gingembre peut soulager efficacement les nausées, réduire les vomissements induits par les nausées et calmer l’estomac. Sa capacité à réduire les douleurs abdominales liées au mal des transports et à l’indigestion fait également du thé au gingembre un répit bienvenu lorsque l’on est confronté à des problèmes d’estomac plus qu’occasionnels. Apaisant et thérapeutique, il n’est pas étonnant que ce breuvage soit recommandé pour soigner tous les maux d’estomac.

Les bouillons clairs :

Saviez-vous que les bouillons clairs sont l’un des remèdes les plus éprouvés contre les maux d’estomac ? Croyez-le ou non, cette humble boisson est utilisée comme calmant pour l’estomac depuis au moins la Rome antique. La consommation de certains types de bouillon clair peut aider à réduire l’inflammation et à combattre la déshydratation, deux des principales causes des maux de ventre. Cela est dû au fait qu’il s’agit d’une forme de liquide facile à digérer qui contient des minéraux essentiels tels que le sodium, le zinc et le phosphore.

En plus d’être une boisson vraiment réparatrice, les bouillons clairs sont également très peu caloriques, ce qui en fait un choix idéal pour les personnes suivant un régime amaigrissant. Tout bien considéré, les personnes qui cherchent à soulager leurs maux d’estomac seraient bien avisées d’essayer les bouillons clairs !

Les boissons probiotiques :

Comme le kombucha ou le kéfir, les boissons probiotiques peuvent être un excellent moyen de s’assurer que votre digestion fonctionne correctement. De plus, les probiotiques aideraient à réduire la douleur et l’inconfort associés aux maux d’estomac.

Les probiotiques peuvent être particulièrement utiles dans les cas impliquant un syndrome intestinal inflammatoire et d’autres maladies qui affectent votre système digestif. Ils aident à rétablir l’équilibre naturel des bactéries saines dans le tractus gastro-intestinal, soulageant ainsi des symptômes tels que l’indigestion et les ballonnements. La consommation régulière de probiotiques offre des effets à long terme ; elle renforce le système immunitaire pour une meilleure santé globale.

Voici les boissons à éviter !

  • Les boissons gazeuses, comme les sodas ou l’eau pétillante, peuvent provoquer des ballonnements ou des malaises supplémentaires qui pourraient aggraver les symptômes.
  • Les boissons alcoolisées sont également à éviter, car elles peuvent aggraver votre système digestif et provoquer une irritation ou une douleur supplémentaire.
  • D’autres boissons acides comme les jus de fruits ou les boissons énergisantes doivent aussi être évitées jusqu’à ce que les symptômes disparaissent complètement.
  • Enfin, les boissons caféinées comme le café ne doivent pas être consommées en raison de leurs effets diurétiques qui pourraient vous déshydrater davantage tout en exacerbant vos symptômes gastro-intestinaux.

Il est important de noter que chaque personne est différente et que certaines boissons peuvent avoir des effets différents sur diverses personnes. Il est donc toujours préférable d’écouter son corps lorsqu’on essaie de nouvelles boissons pendant un mal de ventre. Si un type de boisson provoque un inconfort accru, il est préférable d’arrêter immédiatement de la consommer et de consulter un médecin si nécessaire.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.