Bien êtreDossierTechniques physique

Douleur de la hanche en position assise: causes courantes et comment la soulager

La douleur de la hanche peut être soulagée à la maison et avec des étirements adaptés

La douleur de la hanche en position assise peut varier d’une gêne légère à une gêne importante. L’articulation de la hanche peut également être raide ou craquer en position assise. Les problèmes médicaux, les blessures et une mauvaise posture peuvent provoquer une douleur de la hanche en position assise. On peut ressentir une douleur dans une ou deux hanches en position assise.
Cet article traite de la douleur de la hanche, des causes possibles et  les remèdes maison et les étirements adaptés.

Que signifie la douleur de la hanche ?

Une personne peut ressentir une douleur à la hanche dans l’articulation ou dans les muscles, ligaments, nerfs et tendons environnants. La hanche est l’une des plus grandes articulations portantes du corps. Elle se situe à l’endroit où l’os de la cuisse rencontre le bassin pour former une rotule. L’articulation de la hanche se compose de deux parties principales : la tête fémorale et l’acétabulum.
La tête fémorale est un os en forme de boule situé au sommet de l’os de la cuisse. Elle se loge dans l’acétabulum, qui est une cavité située dans le bassin.

Les muscles suivants entourent la hanche :

– les fessiers, qui sont les muscles de la fesse
– les muscles adducteurs, qui sont les muscles internes de la cuisse
– le muscle iliopsoas, qui commence dans le bas du dos
– les quadriceps, qui sont quatre muscles situés à l’avant de la cuisse
– les ischio-jambiers, qui sont les muscles situés à l’arrière de la cuisse.

Des nerfs importants, tels que le nerf sciatique, et des vaisseaux sanguins entourent également la hanche. La douleur de la hanche qui survient à l’extérieur de la hanche, de la fesse et du haut de la cuisse peut résulter d’une lésion ou d’un dommage aux muscles, tendons et ligaments.

Posture et position assise

Les éléments suivants peuvent provoquer une douleur de la hanche en position assise :

Une mauvaise posture

Si on s’assied régulièrement en se courbant, cela peut provoquer des douleurs de la hanche. Le fait de s’asseoir sans soutien adéquat pour le dos ou les hanches augmente la pression sur les hanches, et la tension peut provoquer des douleurs au fil du temps.

Les positions assises

Si on s’assoit en croisant les jambes ou en se penchant sur le côté, elle peut exercer une pression plus forte sur ses hanches, ce qui peut entraîner des douleurs.

S’asseoir sur une surface irrégulière

Si on s’assoit sur une surface irrégulière, comme un coussin ou une chaise trop souple, on peut faire pencher son corps d’un côté et exercer plus de pression sur une hanche. L’augmentation du poids sur une hanche peut entraîner une mauvaise posture et une douleur à la hanche en position assise.

Nerf pincé

Rester assis pendant de longues périodes peut entraîner un pincement du nerf. Le terme médical pour un nerf pincé est radiculopathie. Ce phénomène est dû à l’étirement, la compression ou la constriction d’un nerf ou d’un ensemble de nerfs.

Lorsque ce phénomène se produit dans la hanche, il peut provoquer des douleurs dans la cuisse, la fesse, l’aine et la hanche. Une personne peut également ressentir:

– une perte de mouvement
– un engourdissement
– des picotements
– des sensations de brûlure

Traitement

Les traitements de la radiculopathie comprennent :

– des étirements
– des médicaments anti-inflammatoires
– traitements par le chaud et le froid
– le repos

Sciatique

Rester assis pendant des périodes prolongées peut entraîner une sciatique. Il s’agit d’une douleur due à une irritation du nerf sciatique. Le nerf sciatique est le plus long et le plus large du corps et s’étend du bas du dos jusqu’à un peu plus bas que les genoux. La sciatique peut provoquer des douleurs dans les fesses, les pieds, les orteils et l’arrière de la jambe. Les personnes concernées peuvent ressentir une douleur en forme de coup de poignard, de brûlure, qui peut aller de légère à forte. Des faiblesses et des engourdissements peuvent également survenir.

Traitement

Les traitements de la sciatique comprennent des exercices, des étirements et des médicaments antidouleur et anti-inflammatoires.

 

Bursite

La bursite se développe dans et autour de l’articulation en raison de l’inflammation des bourses séreuses. Les bourses sont de petits sacs qui amortissent les zones situées entre les os et les muscles et réduisent la friction des tendons. Les bourses s’enflamment lorsqu’une friction trop importante les fait se remplir de liquide dans le but de protéger le tendon.

Deux bourses principales de la hanche peuvent s’enflammer : la bourse trochantérienne et la bourse iliopsoas. Le principal symptôme de la bursite trochantérienne est une douleur qui commence dans la hanche et s’étend à l’extérieur de la cuisse. Au départ, la douleur est vive. La douleur peut s’aggraver lorsqu’on se lève d’une chaise après être resté assis pendant de longues périodes. Certaines personnes déclarent ne pas pouvoir dormir de ce côté car la douleur les réveille la nuit.

Traitement

Les traitements de la bursite comprennent:

– des médicaments contre la douleur et des anti-inflammatoires
– la kinésithérapie
– attelles et appareils orthopédiques
– traitements par le chaud et le froid
– exercices physiques
– repos
– chirurgie

 

Tendinite

Les tendons sont des tissus fibreux qui relient les muscles aux os. Lorsqu’ils sont enflammés, ils peuvent devenir irrités, gonflés ou douloureux. Lorsqu’elle affecte la hanche, les professionnels de la santé peuvent parler de tendinite de l’iliopsoas. Les symptômes comprennent une douleur à l’aine ou à l’avant de la hanche. Les personnes peuvent également ressentir des sensations de claquement ou de cliquetis.

Traitement

Les traitements de la tendinite comprennent

– le repos, la glace, la compression et l’élévation
– la physiothérapie ou l’ergothérapie
– attelles ou écharpes
– des médicaments contre la douleur et des anti-inflammatoires
– injections de corticostéroïdes
– chirurgie

L’arthrose

L’arthrose est l’un des types d’arthrite les plus courants. Il s’agit d’une affection chronique causée par la dégradation du cartilage, qui permet aux os de frotter l’un contre l’autre.
Cela peut provoquer des douleurs, des raideurs et une perte de mouvement. Les personnes atteintes d’arthrose de la hanche peuvent également ressentir des douleurs dans l’aine, la fesse et à l’intérieur du genou ou de la cuisse.

Traitement

Les traitements de l’arthrose comprennent

– l’exercice physique
– la perte de poids
– la chirurgie

La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie inflammatoire chronique. Elle survient lorsque le système immunitaire ne fonctionne pas correctement et attaque les articulations. La PR de la hanche se manifeste par des symptômes tels qu’une raideur et un gonflement de la hanche, de la cuisse ou de l’aine et des douleurs. Elle affecte généralement les deux hanches.

Traitement

Les traitements de la PR comprennent:

– des médicaments contre la douleur et des anti-inflammatoires
– les traitements par le chaud et le froid
– des produits topiques comme les gels, les crèmes et les patchs
– un équilibre entre le repos et l’exercice

 

Solutions à domicile

Il y a plusieurs choses qu’une personne peut faire pour améliorer la douleur de la hanche en position assise. Il s’agit notamment de:

– utiliser un siège avec un soutien dorsal
– s’étirer régulièrement
– porter des chaussures plates et confortables
– régler la hauteur de son siège
– appliquer de la chaleur ou de la glace sur les zones douloureuses
– massages thérapeutiques

3 étirements pour soulager la raideur des hanches

Les étirements suivants peuvent aider à soulager la douleur et la raideur des hanches :

1 Double rotation de la hanche

On doit effectuer les étapes suivantes :

S’allonger à plat sur le dos.
Pliez les genoux et ramenez-les vers le corps jusqu’à ce que les pieds soient à plat sur le sol.
Faites pivoter les genoux vers la droite, en les abaissant vers le sol, puis tournez la tête vers la gauche en gardant les épaules contre le sol.
Maintenez cette position pendant 20 à 30 secondes.
Ramenez lentement la tête et les genoux à la position de départ.
Répétez l’exercice du côté opposé.

2 Extension de la hanche

On doit effectuer les étapes suivantes :

Se tenir debout, les jambes droites et les pieds écartés à la largeur des épaules.
Tendez les deux bras vers l’avant et tenez-vous à quelque chose pour vous soutenir.
En gardant la jambe gauche tendue, soulevez la jambe droite vers l’arrière sans plier le genou.
Levez la jambe aussi loin que possible sans provoquer de gêne, puis serrez bien les fesses et maintenez la position pendant 5 secondes.
Répétez cet étirement 5 à 10 fois sur chaque jambe.

3 Étirement des hanches et du bas du dos

On doit effectuer les étapes suivantes :

S’allonger à plat sur le dos et étendre les jambes.
Regardez vers le bas, vers la poitrine, tout en gardant le cou sur le sol.
Pliez les deux genoux, en les entourant avec les mains, et ramenez les genoux vers les épaules.
Respirez profondément et rapprochez les genoux en expirant.
En respirant normalement, maintenez la position pendant 20 à 30 secondes.

Perspectives

Les perspectives varient en fonction de la cause de la douleur de la hanche. Si une personne se remet d’une blessure ou d’une lésion de la hanche, la douleur peut disparaître une fois la blessure guérie.
Si la douleur est due à une maladie chronique, elle peut durer des semaines, des mois ou des années, et la personne devra la gérer à long terme. Dans de nombreux cas, une personne peut atténuer la douleur de la hanche en position assise en améliorant sa posture, en changeant l’endroit où elle s’assoit et la façon dont elle s’assoit, et en faisant des étirements et des exercices à la maison.

Sources

Boukabache, A., et al. (2020). Prolonged sitting and physical inactivity are associated with limited hip extension: A cross-sectional study.

Chronic pain information page. (2019).

Chye, C.-L. (2015). Pulsed radiofrequency treatment of articular branches of femoral and obturator nerves for chronic hip pain.

Cibulka, M. T., et al. (2017). Hip pain and mobility deficits—hip osteoarthritis: Revision 2017.

Davis, D., et al. (2021). Sciatica.

Exercise: Rx for overcoming osteoarthritis. (2019).

Articles similaires