Diverticulose: prévention et risques pour la santé

Dans cet article, nous allons voir ce qu'est la diverticulose, y compris ses symptômes, ses causes et sa prévention.

La diverticulose est une affection qui touche le gros intestin. De petites poches se forment le long de la paroi de l’intestin et traversent la paroi intestinale. Elle est très courante et ne provoque souvent aucun symptôme.

La diverticulose est très courante, 1 personne sur 10 âgée de plus de 40 ans en est atteinte. De nombreuses personnes ignorent qu’elles sont atteintes de cette maladie. La diverticulose est différente de la diverticulite, qui survient lorsque les poches s’infectent ou s’enflamment. Cela peut entraîner des complications et nécessite un traitement dès que possible.

Qu’est-ce que la diverticulose ?

La diverticulose est un type de maladie diverticulaire. Elle provoque des diverticules coliques, qui sont des renflements qui se forment et poussent hors de la paroi intestinale, créant une petite poche. Les diverticules sont présents tout au long du tube digestif, de l’œsophage, ou tube alimentaire, au côlon. La plupart des gens naissent avec ces renflements, et certains individus en développent plusieurs au cours de leur vie.

Les diverticules coliques apparaissent généralement dans les points faibles du côlon. Ils se développent souvent sur le côté gauche de l’intestin et, dans la plupart des cas, ils mesurent entre 0,5 cm et 1 cm. Bien que les diverticules du côlon ne soient pas dangereux, ils peuvent parfois s’infecter. Les experts de la santé appellent diverticulite l’inflammation ou l’infection de ces diverticules.

Symptômes de la diverticulose

De nombreuses personnes atteintes de diverticulose ne présentent aucun symptôme. Les poches sont généralement inoffensives et ne provoquent souvent aucune gêne. Par conséquent, la plupart des personnes atteintes de diverticulose ne savent pas qu’elles en sont atteintes.

Les personnes qui présentent des symptômes peuvent éprouver:

– des ballonnements
– constipation ou diarrhée
– alternance entre les deux

Causes de la diverticulose

Les médecins ne connaissent pas les causes de la diverticulose, mais il existe certains facteurs potentiels qui peuvent y contribuer. Il s’agit notamment des facteurs suivants

L’âge : Les personnes de tout âge peuvent avoir des diverticules coliques, mais les adultes plus âgés sont plus susceptibles d’en avoir. Le nombre de poches, ainsi que leur taille, augmentent avec le temps.

Le tabac : Une étude plus ancienne de 2011 a révélé que fumer moins de 15 cigarettes par jour augmente le risque de diverticulose de 34%. Pour les personnes fumant plus de 15 cigarettes par jour, le risque était 86% plus élevé.

L’alcool : certaines recherches suggèrent que l’alcool augmente le risque de diverticulose. Cependant, une méta-analyse de 2017 examinant six études précédentes n’a trouvé aucun lien entre la consommation d’alcool et la diverticulose ou les saignements diverticulaires.

Prédisposition génétique : Les recherches indiquent que les personnes ayant des antécédents familiaux de diverticulose sont plus susceptibles de développer la maladie.

Régime pauvre en fibres : Certains experts pensent que le fait de forcer pendant les selles peut créer une pression, ce qui pourrait entraîner la formation de poches. Comme les fibres permettent de garder les selles molles, un régime pauvre en fibres pourrait rendre ce phénomène plus probable. Cependant, il n’existe pas de preuve concluante qu’un manque de fibres dans l’alimentation contribue à la diverticulose.

Diagnostic

Souvent, la diverticulose ne provoque pas de symptômes, et les médecins ne savent donc pas toujours qu’une personne en est atteinte. Ils peuvent suspecter une diverticulose si une personne présente des symptômes légers ou s’ils effectuent d’autres tests de diagnostic qui la révèlent. Par exemple, un médecin peut découvrir une diverticulose lors d’une coloscopie de routine.

Un médecin peut suspecter une diverticulose en se basant sur :

– les antécédents médicaux de la personne
– l’examen physique
– des analyses de sang
Il peut le confirmer en effectuant un scanner, une radiographie ou une coloscopie. Si le médecin soupçonne une personne d’être atteinte de diverticulite, il peut demander des examens complémentaires.

Traitement de la diverticulose

Bien que les diverticules ne disparaissent pas d’eux-mêmes, ils ne sont pas dangereux et ne nécessitent donc généralement pas de traitement. En revanche, le médecin peut recommander des mesures visant à réduire le risque d’évolution vers une diverticulite.

Toutefois, si la diverticulite se développe, la personne devra être traitée. Dans ce cas, les médecins élimineront d’abord les autres affections gastro-intestinales, comme la maladie de Crohn, le syndrome du côlon irritable ou l’appendicite. Le traitement de la diverticulite consiste à prendre des antibiotiques pour éliminer l’infection. Des médicaments antidouleur peuvent aider à soulager les crampes.

Prévention de la diverticulose

On ne sait pas si la diverticulose peut être prévenue. Cependant, il s’agit d’une affection courante qui ne cause souvent aucun dommage. Les gens peuvent prendre des mesures pour réduire leur risque de développer une diverticulite. Ces mesures comprennent :

– manger des aliments riches en fibres, comme les fruits, les légumes et les céréales complètes
– boire beaucoup d’eau
– pratiquer une activité physique, car une étude plus ancienne réalisée en 2009 suggère que cela diminue le risque
– éviter de fumer.

Si les personnes présentent des symptômes légers de diverticulose, elles peuvent soulager la douleur avec des analgésiques en vente libre. Cependant, il est important d’éviter les anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme l’aspirine et l’ibuprofène, car ils peuvent provoquer une irritation de l’intestin.

Moins de 5 % des personnes atteintes de cette affection développent une diverticulite.Des changements préventifs dans le mode de vie peuvent réduire le risque que cela se produise.

Quand contacter un médecin

Les personnes doivent consulter un médecin si elles présentent l’un des symptômes suivants :

– douleur abdominale soudaine ou sévère
– fièvre
– nausées ou vomissements
– diarrhée ou constipation
– frissons
Ces symptômes peuvent indiquer une diverticulite.

Il est important de consulter rapidement un médecin pour une diverticulite, car sans traitement, elle peut entraîner des complications. Celles-ci comprennent :

– des abcès
– la perforation du côlon
– péritonite, ou inflammation de la paroi de l’estomac.

Résumé

La diverticulose est une affection très courante qui touche le gros intestin. L’âge et la génétique peuvent augmenter la probabilité d’avoir des diverticules coliques. Certains facteurs liés au mode de vie, comme le tabagisme, jouent également un rôle. Cette affection ne provoque généralement aucun symptôme et n’est généralement pas dangereuse. Toutefois, la diverticulose peut se transformer en diverticulite si les poches s’infectent. Consommer des quantités suffisantes de fibres, s’hydrater et rester actif peut réduire le risque de progression de la diverticulose. Un médecin peut fournir des conseils sur la manière de prévenir ce problème et de surveiller tout changement.

Sources

Crowe, F. L., et al. (2011). Diet and risk of diverticular disease in Oxford cohort of European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC): Prospective study of British vegetarians and non-vegetarians.

Jaruvongvanich, V., et al. (2017). Association between alcohol consumption and diverticulosis and diverticular bleeding: A systematic review and meta-analysis.

Strate, L. L., et al. (2009). Physical activity decreases diverticular complications.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -