Diminuez les repas avec de la viande : augmentez votre capital santé et celui de votre portefeuille

On peut manger sainement en dépensant moins d’argent.. en mangeant une ou deux fois par semaine des repas sans viande. Les plats sans viande sont alors élaborés à partir de haricots, de lentilles, de légumes et de céréales complètes. Ces protéines végétales sont moins chères et offrent plus de bienfaits pour la santé.

Le régime « flexitarien » au service de votre santé

Le terme « flexitarien » a été inventé pour décrire une personne qui mange principalement des aliments d’origine végétale, mais qui mange occasionnellement de la viande, de la volaille et du poisson. Ce type d’alimentation saine est au cœur du régime méditerranéen, qui limite la viande rouge et privilégie les fruits, les légumes, les légumineuses, les céréales complètes et les graisses saines. Ce type de régime a démontré qu’il réduit le risque de maladie cardiaque et d’autres affections chroniques.

Le bénéfice santé d’une régime alimentaire faible en fiande

Un régime alimentaire à base de plantes qui met l’accent sur: les fruits, les légumes, les céréales, les haricots, les légumineuses et les noix, est riche en fibres, vitamines et autres nutriments. Et les personnes qui ne mangent pas de viande, les végétariens, mangent généralement moins de calories et moins de graisses, pèsent moins et ont un risque plus faible de maladies cardiaques que les non-végétariens. Mais sans  devenir végétarien, une simple  réduction de la consommation de viande a un effet protecteur. Les recherches montrent que les personnes qui mangent de la viande rouge courent un risque accru de mourir d’une maladie cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral ou du diabète. Les viandes transformées augmentent également le risque de décès dû à ces maladies. Et ce que vous ne mangez pas peut également nuire à votre santé. Les régimes alimentaires pauvres en noix, graines, fruits et légumes augmentent également le risque de décès.

Quelle est la quantité de protéines dont vous avez besoin ?

La plupart d’entre nous consommons suffisamment de protéines via l’alimentation moderne, même trop. La valeur quotidienne des protéines devrait être de 150 grammes pour un régime de 2 000 calories. Bien entendu, vos besoins individuels en protéines varient en fonction de facteurs tels que la taille du corps, votre état des santé et le niveau d’activité. La source des protéines peut varier selon les viandes que l’on cuisine.

Les recommandations nutritionnelles incitent à choisir une variété de protéines autres que celles venant de la viande, notamment avec des œufs, des haricots et des pois, des produits à base de soja, ainsi que des noix et des graines non salées. Par ailleurs, on peut également remplacer les aliments protéinés qui sont plus riches en graisses solides par des aliments qui sont plus faibles en graisses solides et en calories. Les matières grasses de la viande, de la volaille, des œufs et des produits laitiers à forte teneur en matières grasses comme le fromage sont considérées comme des graisses solides, tandis que les matières grasses des noix et des graines sont considérées comme des huiles.

Essayez les repas sans viande une ou deux fois par semaine

Vous n’avez pas besoin de réduire trop rapidement vos apports en viande. Essayez plutôt d’opter pour des repas sans viande un jour par semaine.  Prévoyez des repas qui comprennent vos plats préférés sans viande, comme des lasagnes, de la soupe ou de la salade de pâtes. Ou essayez de remplacer la viande par les aliments suivants, riches en protéines, dans vos recettes préférées :

Haricots et légumineuses – parfaits dans les plats et les salades

Le tofu – un complément parfait pour les plats sautés

Quand la viande est au menu

Lorsque vos repas comprennent de la viande, n’en abusez pas. Choisissez des viandes maigres et évitez les portions trop grandes. Une portion de protéines ne doit pas dépasser 85 grammes soit environ la taille d’un jeu de cartes et ne doit pas occuper plus d’un quart de votre assiette. Les légumes et les fruits doivent couvrir la moitié de votre assiette. Les grains entiers constituent le reste.

 

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.