Diabète, perte de poids : les fibres font des merveilles

Une équipe de chercheurs américains et chinois ont découvert que consommer des fibres alimentaires aidait à stabiliser la glycémie lors de diabète grâce à un effet sur les bactéries intestinales (microbiome).

En plus d’un effet positif sur la glycémie, ce régime riche en fibres a mené à une plus grande perte de poids et à un meilleur contrôle du taux de lipide dans le sang. Après 12 semaines, les participants du groupe traitement (fibres) avaient une plus grande réduction de la glycémie que le groupe contrôle. Déjà après 28 jours, 89% des patients du groupe fibres ont réussi à contrôler leur glycémie contre seulement 50% du groupe contrôle. Leur glycémie à jeun a également diminué plus rapidement et ils ont perdu plus de poids.

Plus de bactéries bénéfiques pour l’organisme

Dans l’intestin, de nombreuses bactéries décomposent les hydrates de carbone, comme les fibres alimentaires, et produisent des acides gras à chaîne courte qui nourrissent nos cellules intestinales, réduisent l’inflammation et aident à contrôler l’appétit. Une pénurie d’acides gras à chaîne courte a été associée au diabète de type 2 et à d’autres maladies. Étonnamment, sur les 141 souches de bactéries intestinales productrices d’acides gras à chaîne courte identifiées, seulement 15 sont favorisées en consommant plus de fibres et sont donc susceptibles d’être les principaux moteurs d’une meilleure santé. Soutenus par le régime riche en fibres, ils sont devenus les souches dominantes dans l’intestin après avoir augmenté les taux d’acides gras à chaîne courte butyrate et d’acétate.

Ces acides ont créé un environnement digestif légèrement acide qui a réduit les populations de bactéries nuisibles et conduit à une production accrue d’insuline et à un meilleur contrôle de la glycémie. Au niveau physiologique, les acides gras à chaîne courte sont liés à une augmentation de la production de protéines comme le GLP-1 qui a pour fonction de stimuler la production d’insulines. Autrement dit, la consommation de fibres alimentaires semble avoir la capacité de modifier la composition des bactéries intestinales (microbiote) en augmentant la proportion de bactéries bénéfiques pour l’organisme.

Cette étude jette les bases et ouvre la possibilité que les fibres alimentaires ciblant ce groupe de bactéries intestinales pourraient éventuellement devenir une partie importante d’une bonne alimentation  pour les diabétiques et une partie du traitement.

(DOI : 10.1126/science.aao5774).

Conseils pratiques : privilégiez toujours les aliments complets

Un bon moyen d’augmenter sa consommation de fibres est de manger régulièrement des fruits et légumes ainsi que de privilégier toujours des aliments complets. C’est-à-dire manger du riz complet au lieu du riz blanc, du pain complet au lieu du blanc ou des pâtes complètes au lieu de blanches.

Source

Liping Zhao: Gut bacteria selectively promoted by dietary fibers alleviate type 2 diabetes

. Science. DOI: 10.1126/science.aao5774