Le saviez vous ?

Diabète de type 2 : ces 9 signes précurseurs qui doivent vous alerter

Reconnaître les signes et symptômes précoces du diabète permet de se faire traiter plus tôt, ce qui réduit le risque de complications graves

Le diabète de type 2 entraîne un taux de glycémie trop élevé. Reconnaître les signes et symptômes précoces de cette maladie chronique peut permettre de se faire traiter plus tôt, ce qui réduit le risque de complications graves. Le diabète de type 2 est une maladie courante. Les personnes atteintes de prédiabète présentent des taux de glycémie supérieurs à la normale, mais les médecins ne les considèrent pas encore comme des diabétiques.

Les personnes atteintes de prédiabète développent souvent un diabète de type 2 dans les 5 ans s’ils ne reçoivent pas de traitement. L’apparition du diabète de type 2 peut être progressive, et les symptômes peuvent être légers pendant les premiers stades. Par conséquent, de nombreuses personnes peuvent ne pas se rendre compte qu’elles sont atteintes de cette maladie. Dans cet article, nous examinons les signes et symptômes précoces du diabète de type 2 et l’importance d’un diagnostic précoce. Nous abordons également les facteurs de risque liés au développement de cette maladie.

Signes et symptômes précoces du diabète de type 2

Les signes et les symptômes précoces du diabète de type 2 peuvent inclure :

1. Miction fréquente

Lorsque la glycémie est élevée, les reins tentent d’éliminer l’excès de sucre en le filtrant dans le sang. Cela peut conduire une personne à avoir besoin d’uriner plus fréquemment, en particulier la nuit.

2. Augmentation de la soif

Les mictions fréquentes nécessaires pour éliminer l’excès de sucre du sang peuvent entraîner une perte d’eau supplémentaire pour l’organisme. Au fil du temps, cela peut provoquer une déshydratation et amener la personne à avoir plus soif que d’habitude.

3. Une sensation de faim permanente

Une faim ou une soif constante peut être un signe précoce de diabète de type 2. Les personnes atteintes de diabète ne tirent souvent pas assez d’énergie des aliments qu’elles mangent.
Le système digestif décompose les aliments en un sucre simple appelé glucose, que l’organisme utilise comme carburant. Chez les personnes atteintes de diabète, ce glucose ne passe pas suffisamment de la circulation sanguine aux cellules de l’organisme. Par conséquent, les personnes atteintes de diabète de type 2 ont souvent une sensation de faim constante, même si elles n’ont pas mangé récemment.

4. Se sentir très fatigué

Le diabète de type 2 peut avoir un impact sur les niveaux d’énergie d’une personne et l’amener à se sentir très fatiguée. Cette fatigue est due à une quantité insuffisante de sucre passant de la circulation sanguine aux cellules de l’organisme.

5. Vision floue

Un excès de sucre dans le sang peut endommager les petits vaisseaux sanguins des yeux, ce qui peut entraîner une vision trouble. Cette vision floue peut se produire dans un seul œil ou dans les deux, et peut aller et venir. Si une personne diabétique ne suit pas de traitement, les dommages causés à ces vaisseaux sanguins peuvent s’aggraver, et une perte de vision permanente peut éventuellement survenir.

6. Guérison lente des coupures et des blessures

Un taux élevé de sucre dans le sang peut endommager les nerfs et les vaisseaux sanguins de l’organisme, ce qui peut nuire à la circulation sanguine. Par conséquent, même les petites coupures et les blessures peuvent mettre des semaines ou des mois à guérir. La lenteur de la cicatrisation augmente également le risque d’infection.

7. Picotements, engourdissements ou douleurs dans les mains ou les pieds

Un taux de glycémie élevé peut affecter la circulation sanguine et endommager les nerfs de l’organisme. Chez les personnes atteintes de diabète de type 2, cela peut entraîner des douleurs ou une sensation de picotement ou d’engourdissement dans les mains et les pieds. Cette affection, connue sous le nom de neuropathie, peut s’aggraver avec le temps et entraîner des complications plus graves si la personne ne reçoit pas de traitement pour son diabète.

8. Plaques de peau foncée

Des plaques de peau foncée se formant dans les plis du cou, des aisselles ou de l’aine peuvent également signifier un risque accru de diabète. Ces taches peuvent être très douces et veloutées au toucher. Cette affection cutanée est connue sous le nom d’acanthosis nigricans.

9. Démangeaisons et infections à levures

L’excès de sucre dans le sang et l’urine fournit de la nourriture aux levures, ce qui peut entraîner une infection. Les infections à levures ont tendance à se produire sur les zones chaudes et humides de la peau, comme la bouche, les zones génitales et les aisselles. Les zones affectées sont généralement sujettes aux démangeaisons, mais la personne peut également ressentir des brûlures, des rougeurs et des douleurs.

Articles similaires