Etes-vous gros? Deux petits tests pour en avoir le coeur net

Voici 2 pistes pour connaître les risques liés à  votre poids

Le surpoids est étroitement associé à une augmentation du risque d’être touché par les maladies cardio-vasculaires, le diabète ou le cancer.

Nous vous proposons ici deux petits  exercices pour déterminer si vous faites partie de ce groupe à risque.

Mesurez votre IMC (indice de masse corporelle)

L’embonpoint et l’obésité ne sont pas évalués sur des considérations esthétiques, mais bien avec des critères bien définis, validés par la communauté scientifique et médicale.

Le critère actuellement le plus utilisé est l’indice de masse corporelle (IMC).

Cet indice est devenu au fil des années le standard pour déterminer si une personne a un poids normal, fait de l’embonpoint ou encore est carrément obèse.

Pour calculer son IMC, il s’agit de diviser son poids (en kilogrammes) par sa taille (en mètres) au carré.

Par exemple, dans le cas d’un homme de 1,80 m qui pèse 80 kg, son IMC peut être calculé par la formule: 80 ÷ (1,8 x 1,8) = 25

Puisque notre taille ne change plus une fois rendu à l’âge adulte, une augmentation du poids provoque toujours une hausse de l’IMC. Par exemple,

l’IMC de cet homme serait de 28 s’il pesait 90 kilos et de 31 s’il atteint les 100 kilos.

Selon les critères établis par l’Organisation mondiale de la santé:

– un IMC situé entre 19 et 25 est considéré comme normal.

– Les personnes qui ont un indice situé entre 25 et 30 souffrent d’embonpoint

– et celles dont l’indice est supérieur à 30 sont obèses.

Dans l’exemple cité plus haut, on voit donc que 80 kg représente un poids santé pour cet homme. Cependant, avec l’ajout de 10 kg, il souffre d’embonpoint et à 100 kg, devient carrément obèse.

Surpoids : un danger avéré

Connaître avec précision son IMC est important, car il est de plus en plus établi que les personnes qui présentent un excès de poids courent un plus grand risque de mourir prématurément.

Par exemple, des études récentes ont montré que chez les gens âgés de 50 ans et qui n’ont jamais fumé de leur vie, la mortalité des personnes atteintes d’embonpoint est de 20 à 40 % plus élevée que celle des gens de poids normal, cette augmentation atteignant même 200 à 400% pour les personnes obèses.

Concrètement, ces observations indiquent que toute forme de surpoids est nocive pour la santé et qu’il faut faire très attention à ne pas trop accumuler les kilos si on veut vivre longtemps et en bonne santé.

Graisse abdominale: les centimètres a prendre au sérieux

Il faut particulièrement se méfier des excès de graisse à l’abdomen. Par exemple, un tour de taille supérieur à 102 cm chez les hommes et à 88 cm  chez les
femmes est généralement un signe de problèmes de santé liés au surpoids.

Vous pouvez facilement mesurer votre tour de taille en utilisant un ruban de couturière placé entre le nombril et les dernières côtes.

Si votre indice de masse corporelle est de près de 30 et que votre tour de taille est élevé, il faut réagir rapidement car vous risquez fortement d’être touché par une maladie cardiovasculaire grave.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.