Déshydratation: réduire les risques chez les enfants lors d’activités physiques

Chaque fois que des enfants ou des adolescents font du sport ou sont physiquement actifs par temps chaud, ils risquent de développer des affections liées à la chaleur. Voici comment les problèmes liés à la chaleur surviennent et quelles mesures vous pouvez prendre pour les prévenir.

Facteurs de risque de déshydratation

Votre enfant pourrait être vulnérable à la déshydratation et à d’autres maladies liées à la chaleur dans un environnement chaud ou humide s’il:

– porte des vêtements ou des équipements de protection qui contribuent à une rétention excessive de la chaleur
– est en surpoids ou obèse
– a eu une maladie récente, notamment des diarrhées, des vomissements ou de la fièvre
– prend certains compléments ou médicaments, comme les médicaments contre le rhume
– A une maladie chronique, comme le diabète
– N’est pas bien reposé

Comment s’acclimater à la chaleur

Le risque de problèmes liés à la chaleur est plus important au cours des premiers jours d’activité dans un environnement chaud. C’est pourquoi il est préférable d’y aller doucement au début, en augmentant progressivement le niveau d’activité au fil des jours. Les jeunes athlètes peuvent avoir besoin de deux semaines pour s’acclimater à la chaleur en toute sécurité.

Pour protéger les jeunes, en cas de chaleur et d’humidité, les entraîneurs sont encouragés à :

– Exiger des jeunes athlètes qu’ils boivent beaucoup de liquide avant l’entraînement et pendant les pauses régulières, même s’ils n’ont pas soif.
– Veillez à ce que les vêtements soient de couleur claire, légers et amples, ou qu’ils exposent le plus possible la peau
– Limiter l’activité à midi, lorsque la température est la plus élevée
– Diminuer ou arrêter les entraînements ou les compétitions si nécessaire, ou les déplacer à l’intérieur ou dans un endroit ombragé
– Veiller à ce que le liquide soit disponible à tout moment
– Savoir quand ralentir ou arrêter

Repérer la déshydratation et d’autres problèmes liés à la chaleur

Même une légère déshydratation peut affecter les performances sportives de votre enfant et le rendre léthargique et irritable. Si elle n’est pas traitée, la déshydratation augmente le risque d’autres affections de santé liées à la chaleur, notamment les crampes de chaleur, l’épuisement par la chaleur et les coups de chaleur.

Encouragez votre enfant à prêter attention aux premiers signes et symptômes de déshydratation, notamment :

– Bouche sèche ou collante
– Soif
– Maux de tête
– Étourdissements
– Crampes
– Fatigue excessive
– Le désintérêt pour le jeu
– Incapacité de courir aussi vite ou de jouer aussi bien que d’habitude

Rappelez à votre enfant qu’il doit signaler immédiatement les signes et symptômes à son entraîneur.

Si une déshydratation est détectée à temps, il suffit parfois de lui donner des liquides et de le laisser se reposer. Si votre enfant semble confus ou perd conscience, demandez des soins d’urgence.

La prévention est la clé

Si votre enfant fait du sport par temps chaud, encouragez-le à boire beaucoup de liquide avant, pendant et après les entraînements et les jeux. Apprenez à votre enfant les signes et les symptômes de la déshydratation, ainsi que l’importance de parler s’ils se manifestent.

Faites également participer l’entraîneur de votre enfant. Demandez à l’entraîneur d’ajuster l’intensité de l’entraînement en fonction de la température et de l’humidité et soutenez sa décision d’annuler les jeux et les entraînements lorsqu’il fait dangereusement chaud dehors.