Des lignées de probiotiques spécifiques qui font maigrir

Article sponsorisé

La santé se joue dans l’intestin, la perte et la maîtrise du poids aussi. Encore faut-il que l’intestin soit peuplé de « bonnes bactéries ». Des études récentes ont en effet montré que ce sont les milliards de bactéries peuplant les intestins qui sont le maître d’œuvre de la gestion du poids.

Ce sont eux qui régulent le métabolisme et la consommation énergétique de l’organisme. Cette découverte très actuelle explique pourquoi les uns demeurent minces ou perdent du poids facilement et pourquoi les autres accumulent aisément les kilos et ont beaucoup de mal à perdre du poids ! Pour favoriser et soutenir la perte de poids, il est nécessaire de se constituer un microbiote adapté à la mobilisation des graisses.

Deux grands familles de probiotiques liées au poids

Les espèces microbiennes qui habitent ‘intestin d’un homme adulte peuvent être regroupées en 2 grandes familles : les  firmicutes et les bactéroidetes. La population microbienne chez les personnes en surpoids est dominée par les « firmicutes ». Cette catégorie de bactéries incite le corps à extraire plus de calories des aliments et stimule et active les enzymes responsables du stockage de graisse. De surcroît, les « firmicutes » favorisent la sécrétion des hormones de la faim et incitent à l’augmentation de la taille des adipocytes, les cellules graisseuses. Chez les personnes minces, les micro-organismes dominants sont les « bactéroidetes » qui eux limitent l’assimilation par le corps des calories superflues et aident à inhiber les enzymes responsables du stockage de graisse. En plus de ces qualités, ils répriment l’appétit et inhibent la sécrétion de leptine, l’hormone de la faim.

Des probiotiques qui favorisent l’anti-accumulation de graisse corporelle

L’ensemencement des intestins des « preneurs de poids » avec ce type de lactobacilles leur a permis de perdre du poids et d’éviter d’en prendre ! LACTO-HANSLIM la combinaison déterminante d’un microbiote expurgeur de graisses corporelles. Les souches probiotiques de LACTO-HANSLIM ont été développées, sélectionnées et récoltées dans un milieu végétal constitué de choux fermentés (Kimchi), puis micro-encapsulées afin de préserver et conserver toute leur vitalité et leur aptitude à coloniser les microbiotes.

Les polyphénols extraits du kaki, du Goji, du citron et du thé vert entrant dans la composition de LACTO-HANSLIM ont été criblés et triés selon un procédé exclusif pour maximiser leur teneur en flavonoïdes spécifiques particulièrement indiqués pour la prévention et la régularisation de l’excès pondéral, la régénération et la revitalisation de l’activité du foie, la stimulation et l’optimisation de la gestion énergétique de l’organisme.

Cette combinaison entre une sélection de lactobacilles probiotiques parmi les plus efficaces dans la maîtrise du poids corporels avec des polyphénols ciblés, triés pour le même domaine d’utilisation permet à LACTO- HANSLIM  de favoriser et de faciliter la mise en place d’un microbiote anti-accumulation des graisses corporelles. Après environ 4 à 6 semaines, temps nécessaire pour une bonne implantation, le microbiote de nouvelle nature et constitution va jouer pleinement son rôle régulateur des graisses sous-cutanées, viscérales, hépatiques et sanguines. Il continuera de le jouer même après l’arrêt de l’apport de probiotiques.

Si l adresse ne s’ affiche pas correctement cliques sur « voir l’ article original » ci dessous.

Lacto-hanslim
Laboratoire Han-Biotech
16 A , rue des Ecrivains
67170 BILWISHEIM
+33 (0)3 88 23 58 31