Démence, maladies neuro-dégénératives: le régime qui rajeunit le cerveau

Un nouveau régime développé par la Rush University, le «Mind», pourrait réduire le vieillissement cérébral de 7,5 années chez la personne âgée.

L’équipe de chercheurs américains est parti d’un double constat: plusieurs études ont montré l’impact bénéfique de l’Alimentation Méditerranéenne et du régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) sur le ralentissement du déclin cognitif. Que se passe-t-il dès lors si l’on associe les deux modes alimentaires? C’est tout le principe de MIND, Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay.

Des aliments qui protègent le cerveau

MIND cible en particulier la qualité des acides gras, un indicateur reconnu du risque de démence. Mais il associe aussi des aliments ou familles d’aliments déjà identifiés comme neuro-protecteurs (légumes verts, autres légumes, noix, baies et petits fruits rouges, céréales complètes, poisson, volaille, huile d’olive, vin rouge) et exclut des catégories ayant un profil nutritionnel à risque (viande rouge, beurre, fromage, pâtisseries, fritures, produits sucrés et fast-food).

Un cerveau plus jeune de 7,5 ans

L’étude a donc évalué, pendant 4 ans, l’influence du dit régime auprès de 960 seniors âgés de 81 ans en moyenne. Les résultats sont spectaculaires: en comparaison du tertile du MIND Diet Score le plus bas, le tertile le plus élevé montre une réduction du déclin cognitif équivalente à un gain de 7,5 années d’âge cérébral.

Pour le principal auteur, Martha Clare Morris, c’est une nouvelle preuve du rôle crucial du mode de vie en vieillissant, alors qu’il n’existe toujours pas de traitement définitif contre les démences.

Source

Morris M.C. et al., Alzheimer’s & Dementia: The Journal of the Alzheimer’s Association, June 15

Article précédentCapsulite de l’épaule : les solutions des approches naturelles
Article suivantEvaluez l’âge de votre cerveau avec ce test rapide de 8 images
Avatar
Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent. Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider. De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. ` Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.