Découvrez les indications thérapeutiques de l’Onagre

l’Onagre

L’Onagre est une plante originaire d’Amérique du Nord. Elle est également connue sous plusieurs autres noms comme la primevère du soir, la belle de nuit, l’herbe aux ânes ou encore l’onagre bisannuelle. Répondant au nom scientifique Oenothera biennis, cette plante médicinale fait partie de la famille des Onagraceae. Elle est particulièrement appréciée pour les effets de ces principaux actifs qui sont les acides gras oméga 6, notamment l’acide gamma-linolénique.

Dans quels cas l’usage de l’Onagre est-il conseillé ?

La richesse en oméga 6 confère à l’Onagre un grand intérêt en matière de phytothérapie. Ses vertus thérapeutiques sont nombreuses. Mais l’Onagre est surtout utilisé pour :

  • Soulager le syndrome prémenstruel et les douleurs qui y sont associées ;
  • Assurer le confort féminin durant les règles. L’Onagre soulage le gonflement des seins, les maux de tête et la rétention d’eau ;
  • Réduire les effets des signes relatifs à la ménopause ;
  • Protéger les cellules contre les détériorations causées par les actions des radicaux libres ;
  • Retarder le vieillissement cellulaire ;
  • Tonifier la peau et combattre le vieillissement de cette dernière ;
  • Limiter et traiter les affections cutanées à l’instar de l’eczéma ;
  • Protéger toutes les cellules composant le système cardiovasculaire. Ce qui contribue à préserver pleinement la santé du cœur et des vaisseaux sanguins.

Sous quelle forme cette plante est-elle utilisée ?

En phytothérapie, l’Onagre peut être utilisé sous différentes formes. Celles-ci sont obtenues grâce à la transformation des graines de cette plante. Ainsi, vous pouvez l’utiliser sous forme d’huiles (la forme la plus populaire), de crèmes, de capsules, de cataplasme ou de gélules.

Comment profiter au mieux des bienfaits de l’Onagre ?

L’Onagre, selon la forme que vous avez décidé d’utiliser, peut s’utiliser en interne ou en externe. Lorsque les produits dérivés de l’Onagre sont prise par voie orale, ils sont bénéfique pour soulager les troubles menstruels et ceux relatifs à la ménopause. Pour ce qui est de la posologie, elle est généralement de 3 g à 6 g par jour. Notons que l’huile d’Onagre en question est normalisée à 8 % d’acide gras. Et pour les femmes voulant faire une cure d’huile d’Onagre, il est conseillé de n’en prendre que durant la seconde moitié du cycle menstruel. Pour les gélules, la dose quotidienne à prendre est de 2 capsules. Ceux-ci sont à prendre avant les repas. En infusion, veillez à mélanger 1 cuillère à thé de feuilles avec 250 ml d’eau bouillante. Cette préparation est particulièrement efficace pour traiter le rhume.

En usage externe, l’Onagre peut s’utiliser sous forme de crème ou de cataplasme. Cela aide à soulager les douleurs liées à un rhumatisme. Vous pouvez également masser votre peau avec 10 gouttes d’huile à base d’Onagre.

Quelles sont les contre-indications à son utilisation ?

Il existe quelques contre-indications à l’usage de l’Onagre en tant que traitement phytothérapique. En effet, cette plante ne doit pas être utilisée durant la grossesse. Tel est aussi le cas des personnes souffrant d’épilepsie. Il convient aussi de souligner que son usage peut avoir quelques effets indésirables comme les nausées, les maux de tête, la diarrhée ou encore les maux d’estomac. Mais vous pouvez vous en débarrasser en réduisant les doses prises.