Découvrez le véritable danger du sel

Comme c’est le cas pour de nombreuses substances consommées en excès, un excès de sel dans votre alimentation peut entraîner des problèmes de santé. Voici un aperçu des effets secondaires à court et à long terme d’une consommation excessive de sel (sodium) et des conseils pour maintenir votre consommation de ce minéral essentiel à un niveau sain.

Il est évident que le sel est important pour le fonctionnement de l’organisme.

Le corps humain a besoin de sel (sodium) pour fonctionner correctement. Une fois ingéré et dispersé dans le sang et les autres fluides de l’organisme, le sel assume plusieurs responsabilités. Il régule les électrolytes qui permettent au cerveau de transmettre des signaux électriques aux nerfs et aux muscles, et contrôle également les niveaux de fluides, tels que le volume sanguin total, qui affecte ensuite la pression sanguine. Le sel stimule aussi les glandes surrénales, réduit les insolations et contribue à maintenir d’autres minéraux importants dans le sang.

Pour assurer ces fonctions vitales, il suffit d’une petite dose de sel par jour. L’apport journalier recommandé en sel pour un adulte moyen est d’environ 2 400 mg par jour, ce qui correspond à peu près à une cuillère à café de sel de table traditionnel (chlorure de sodium). Cependant, de nombreuses personnes consomment du sel bien au-delà de la quantité journalière recommandée, ce qui peut entraîner des problèmes de santé.

Mais, qu’arrive-t-il à notre corps en cas de surconsommation ?

Les symptômes directs liés à une consommation abusive de sel se manifestent comme suit :

  • Une augmentation de la soif.
  • Gonflement des pieds ou des mains.
  • Maux de tête (dans certains cas).
  • Augmentation de la pression sanguine.

Ces symptômes sont particulièrement débilitants au moment où vos reins aident toujours à équilibrer la quantité de sodium dans votre corps. Mais ce qui se passe lorsque vous submergez vos reins de sel n’est guère favorable.

Si vos reins ne peuvent pas éliminer le sel que vous absorbez dans votre alimentation, le sodium commence à s’accumuler dans votre corps. Et lorsque vous retenez davantage de sodium, votre corps essaie de le diluer avec de l’eau, ce qui augmente votre volume sanguin et entraîne une rétention d’eau. D’où la soif excessive, les ballonnements et l’augmentation de la pression artérielle se manifestent.

Et si vous plongez dans l’excès de sel, ce processus met à rude épreuve votre cœur, vos vaisseaux sanguins et vos reins. Quand le volume sanguin est plus important, le cœur est contraint de travailler davantage pour faire circuler le sang partout dans le corps. Cela augmente alors la pression dans vos artères. Ce qui amène le cœur à pomper plus fort et exerce une pression sur les vaisseaux de chaque organe, y compris les reins. Par conséquent, au fil du temps, une consommation excessive de sel a des répercussions durables sur la santé, notamment :

  • Des maladies cardiaques.
  • Une pression artérielle élevée (hypertension).
  • Accident vasculaire cérébral (AVC).
  • Maladies rénales.
  • Calculs rénaux.

L’excès de sel est aussi responsable de votre stress.

Bien qu’il n’y ait pas de réponse définitive, certaines recherches suggèrent que le sel peut effectivement contribuer au stress. Une étude a révélé que les rats soumis à un régime riche en sel présentaient des niveaux accrus de cortisol, l’hormone de stress de l’organisme. En outre, il a été démontré que le sel a un impact sur la réaction de lutte ou de fuite de l’organisme, ce qui peut contribuer aux sentiments de stress et d’anxiété.

Ainsi, bien que nous ayons besoin de sel pour survivre, il est important de faire attention à notre consommation. Un excès de sel peut avoir des effets négatifs sur notre bien-être physique et mental. Si vous vous sentez stressé, il peut être intéressant de réduire votre consommation de sel et de voir si cela fait une différence.

Limiter les aliments riches en sodium est un bon départ.

La première étape pour maintenir un niveau sain de consommation de sel est de savoir quels aliments sont riches en sodium. Vous pourrez ainsi décider en connaissance de cause de la quantité et de la fréquence de votre consommation d’aliments riches en sodium.

Les snacks tels que les chips, les bretzels, les viandes transformées et les noix salées sont riches en sodium. Les aliments en conserve (haricots, légumes et soupes) contiennent souvent du sel ajouté sous forme d’exhausteurs de goût ou d’agents de conservation, tout comme les aliments préemballés.

L’important est de toujours se rappeler que la clé d’une alimentation saine est la modération. Entre manger excessivement les aliments salés et les supprimer du jour au lendemain de votre mode de vie alimentaire, limiter leur consommation est un choix modéré auquel vous devez être félicité.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.