ActualitéMédecine douce

Déconfinement: 275 mesures qui pourraient changer nos vies quotidiennes

La réouverture progressive des écoles, des entreprises et des lieux publics devrait se produire en même temps que l’application d’une série de moyens pratiques pour maintenir les individus physiquement séparés. Une nouvelle étude énumère 275 mesures avec lesquelles le déconfinement peut être facilité sans une résurgence des infections à coronavirus.

L’étude a identifié 275 moyens de réduire la transmission du coronavirus. C’est qu’il y a une pression croissante pour relancer l’économie et remettre les gens au travail et les sortir de leur isolement. Mais si nous recommençons à vivre comme nous le faisions avant la pandémie, il y aura un risque de deuxième vague du virus. Toutes les activités devront être considérées individuellement et être progressivement remises en place avec précaution, en fonction du risque qu’elles présentent pour la propagation du virus selon les chercheurs.

Des mesures de confinement strictes s’avèrent efficaces pour contrôler la propagation du coronavirus dans de nombreux pays, mais elles mettent à rude épreuve la santé mentale et physique de la population, ainsi que l’économie. Une vaccination de masse n’est pas envisageable avant le second semestre 2021.

Des mesures telles que l’éloignement physique, l’amélioration de l’hygiène personnelle et la réduction de la contamination resteront probablement des éléments centraux de toutes les stratégies de contrôle pendant un certain temps.

Quelques exemples de mesures qui pourraient être appliquées au quotidien

Cette étude énumère l’éventail des options pratiques disponibles pour réaliser ces mesures, notamment:

– Les propriétaires de café pourraient ouvrir des espaces extérieurs uniquement au début, et essuyer les tables, bien espacées, après chaque client.

– L’accès aux parcs publics pourrait être limité à différentes tranches d’âge et à différents moments de la journée, les portes pourraient être laissées ouvertes afin de ne pas avoir à les toucher, et les utilisateurs pourraient être invités à marcher sur le côté droit du trottoir ou dans le sens des aiguilles d’une montre autour des grands espaces ouverts.

– Les stations-service pourraient devenir totalement sans contact, avec des préposés servant les clients qui paient de l’intérieur de leur voiture.

– Les patients qui ont un rendez-vous chez le médecin pourraient être invités à attendre dans leur voiture à l’extérieur du cabinet médical jusqu’à ce qu’on les appelle.

– Les classes scolaires pourraient être divisées en petits groupes avec des enseignants qui ne vont à l’école qu’une semaine sur trois.

L’identification, l’évaluation et l’application d’un large éventail d’options pourraient permettre de lever plus tôt certaines des conditions de verrouillage les plus strictes et de raccourcir la période de transition, estiment les chercheurs. L’objectif ultime d’une transition réussie est de parvenir à une « Normalité résiliente », une nouvelle façon de vivre dans le monde qui nous rend moins vulnérables aux futures pandémies.

Les différents gouvernements devront décider des stratégies qu’il convient d’introduire progressivement aux différentes étapes de la transition du déconfinement, cette étude pourrait servir de référence.

Source

Informing management of lockdowns and a phased return to normality: a Solution Scan of non-pharmaceutical options to reduce SARS-CoV-2 transmission: https://covid-19.biorisc.com/

Articles similaires