Bien êtreLe saviez vous ?

Décodez les pleurs de bébé: les 9 raisons principales des pleurs et ce qu’il faut faire

Les crises de larmes des nouveau-nés sont inévitables. Voici comment apaiser les pleurs d’un bébé et comment améliorer votre capacité à gérer les larmes. Un jour, subitement, un nouveau-né peut pleurer pendant deux heures, voire plus. Mais pour quelle raison se demande tout jeune parent. Voici pourquoi les bébés pleurent et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Décoder les pleurs de bébé

Un bébé qui pleure essaie de vous dire quelque chose. Votre travail consiste à découvrir pourquoi et ce que vous pouvez faire, le cas échéant, pour y remédier. Avec le temps, vous serez peut-être en mesure d’identifier les besoins de votre bébé par la façon dont il pleure. Par exemple, un cri de faim peut être court et grave, tandis qu’un cri de douleur peut être un cri soudain, long et aigu. Le fait de repérer ces tendances peut vous aider à mieux répondre aux pleurs de votre bébé.

Pensez à ce que votre bébé qui pleure pourrait vouloir vous dire :

1 J’ai faim

La plupart des nouveau-nés mangent toutes les deux heures, 24 heures sur 24. Les pleurs sont un signe tardif de la faim. Recherchez les signes précoces de la faim, comme les mouvements de la main à la bouche et le claquement des lèvres.

2 Je veux sucer quelque chose

Pour de nombreux bébés, la succion est une activité réconfortante. Si votre bébé n’a pas faim, proposez-lui une tétine ou aidez-le à trouver son doigt ou son pouce.

3 Je me sens seul

Tenez calmement votre bébé contre votre poitrine. De douces tapes dans le dos peuvent également apaiser un bébé qui pleure.

4 Je suis fatigué

Les bébés fatigués sont souvent irritables et votre bébé a peut-être besoin de plus de sommeil que vous ne le pensez. Les nouveau-nés dorment souvent jusqu’à 16 heures par jour, voire plus.

5 Je suis mouillé

Une couche mouillée ou souillée peut provoquer des pleurs. Vérifiez souvent la couche de votre bébé pour vous assurer qu’elle est propre et sèche.

6 J’ai envie de bouger

Parfois, une séance de bercement ou une promenade peut apaiser un bébé qui pleure. Vous pouvez aussi essayer de placer votre bébé dans une balançoire ou de faire une promenade en voiture.

7 Je préfère être emmitouflé

Certains bébés se sentent plus en sécurité lorsqu’ils sont emmaillotés.

8 J’ai chaud ou froid

Ajoutez ou enlevez une couche de vêtements selon les besoins.

9 Un excès de bruit, de mouvement ou de stimulation visuelle me dérange

Déplacez-vous dans un environnement plus calme ou placez votre bébé dans son berceau. Un bruit blanc, comme un enregistrement des vagues de l’océan ou le son monotone d’un ventilateur électrique, peut aider votre bébé à se détendre.

Les pleurs chez le bébé

Si votre bébé ne semble pas malade, que vous avez tout essayé et qu’il est toujours contrarié, il est normal de le laisser pleurer. Si vous avez besoin de vous distraire pendant quelques minutes, placez votre bébé en sécurité dans son berceau et préparez une tasse de thé ou appelez un ami.

S’agit-il d’une simple irritation ou d’une colique ?

Certains bébés ont des périodes frustrantes de pleurs fréquents, prolongés et intenses, appelées coliques, qui commencent généralement quelques semaines après la naissance et s’améliorent vers l’âge de 3 mois. Les coliques causent souvent des pleurs pendant trois heures ou plus par jour, trois jours ou plus par semaine, pendant trois semaines ou plus, chez un nourrisson par ailleurs en bonne santé. Les pleurs peuvent sembler être l’expression d’une douleur et commencer sans raison apparente. Le moment peut être prévisible, les épisodes se produisant souvent la nuit.

Si les coliques vous inquiètent, parlez-en votre pédiatre. Il pourra vérifier si votre bébé est en bonne santé et vous suggérer d’autres techniques pour le calmer.

Prenez soin de vous pour mieux gérer les pleurs de bébé

Si vous restez détendue, il sera plus facile de consoler votre bébé. Faites une pause et reposez-vous quand vous le pouvez. Demandez de l’aide à vos amis et à vos proches. N’oubliez pas que cette situation est temporaire. Les crises de larmes atteignent souvent un pic vers six à huit semaines, puis diminuent progressivement.

Si les pleurs de votre bébé vous font perdre le contrôle, mettez le bébé dans son berceau et allez dans une autre pièce pour vous ressaisir. Au besoin, communiquez avec un membre de la famille ou un ami pour obtenir du soutien.

Articles similaires