De l’huile d’olive et des noix pour un cerveau bien huilé

Consommer de l’huile d’olive et de noix, deux aliments riches en graisses végétales à la base du régime méditerranéen, permettait d’augmenter les performances du cerveau chez les seniors. On sait que le cerveau a besoin de graisses de bonne qualité pour un bon fonctionnement des neurones. Grâce à un supplément d’huile d’olive ou de noix, il est possible de retarder le déclin cognitif chez les seniors.

Des travaux de recherche précédents ont montré que les substances oxydantes sont nocives pour le cerveau et favorisent notamment des démences comme la maladie d’Alzheimer chez les personnes âgées.

Des études avaient notamment montré que le régime méditerranéen, riche en substances anti-oxydantes, permettait de retarder le déclin cognitif. L’équipe de chercheurs a donc essayé de savoir si un régime méditerranéen riche en huiles végétales permettait ou non d’améliorer le bon fonctionnement du cerveau.

Le régime méditerranéen repose sur une consommation régulière et importante de fruits et légumes frais, de céréales, de graines, de noix, de poisson et d’huile d’olive. Ce régime comprend une faible consommation de viande rouge. Pour de plus en plus de médecins et scientifiques, c’est le meilleur régime à suivre pour une bonne santé.

1 litre d’huile d’olive extra-vierge et 30G de noix par semaine

Pour mener cette étude, les scientifiques ont recruté, entre 2003 et 2009, 447 volontaires (hommes et femmes) résidant à Barcelone ne présentant pas de trouble cognitif, comme une démence, mais tous avaient un risque cardiovasculaire élevé.

L’âge moyen des participants était de 67 ans. Au début et à la fin de l’étude, chaque participant devait effectuer une évaluation neuropsychologique, ce qui fait notamment qu’à la fin de l’étude les données étaient disponibles pour 334 sur 447 participants.

L’étude était randomisée. Cela signifie que par tirage au sort, chaque participant était amené à suivre un régime méditerranéen additionné d’1 litre d’huile d’olive extra-vierge par semaine, de 30 gr de noix (y compris des amandes) par jour en plus ou de suivre un régime normal sans consommer en plus de l’huile d’olive ou des noix.

Dans ce dernier groupe, les scientifiques leur ont recommandé de ne pas consommer beaucoup de graisses. Trois groupes étaient ainsi formés. En moyenne les participants ont suivi ce régime pendant 4 ans.

Pour une population âgée, les chercheurs espagnols sont arrivés à la conclusion que consommer en plus d’un régime habituel, 1 litre d’huile d’olive par semaine ou 30 gr de noix permettait d’améliorer les fonctions cognitives du cerveau. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont fait passer une batterie de tests aux participants en testant notamment la mémoire et la réflexion.

Protéction des gaines de myéline

Les neurones sont entourés d’une gaine de myéline, celle-ci est riche en graisse et protéine. La gaine de myéline protège les neurones et favorise l’interaction entre les cellules. Le cerveau a besoin de graisse qui provient de l’alimentation pour maintenir et assurer un bon fonctionnement de ces gaines de myéline. On estime que plus cette graisse est saine, comme l’acide oléique qu’on retrouve dans l’huile d’olive, et plus le cerveau est performant. Les oméga-3 qu’on retrouve notamment dans les noix ou le poisson jouent aussi un rôle important dans la structure de la gaine de myéline.

Conseil pratique de nutrition

Il est recommandé de manger des noix et amandes tous les jours ou de cuisiner au maximum avec de l’huile d’olive. Un conseil pratique est de remplacer au maximum le beurre par l’huile d’olive.

Source:
Valls-Pedret: Mediterranean Diet and Age-Related Cognitive Decline: A Randomized Clinical Trial.JAMA Internal Medicine. doi: 10.1001/jamainternmed.2015.1668.