De combien d’exercice physique avez-vous vraiment besoin pour être en bonne forme ?

Vous l’avez entendu mille fois : L’exercice est « bon pour vous ». Mais quelle est la quantité, la fréquence et la difficulté de l’exercice ?

Vous ne savez pas si vos pas quotidiens équivalent à « assez » d’exercice ? Sans spoiler l’article : il n’est pas nécessaire de faire de la gym pendant une heure chaque jour pour en récolter les bénéfices.

L’exercice physique procure à votre corps des bienfaits le jour même et à long terme

Voici ce que dit la recherche : Une seule séance d’exercice qui fait remonter votre rythme cardiaque peut faire baisser la pression artérielle, améliorer le sommeil, réduire l’anxiété et améliorer la sensibilité à l’insuline le jour où vous le faites. D’autres avantages, comme la réduction du risque de nombreuses maladies chroniques et de cancers, commencent à s’accumuler dans les jours ou les semaines qui suivent une activité physique régulière. L’activité physique régulière vous permet de rester en bonne santé en vieillissant et réduit le risque de blessures liées aux chutes. Pour de nombreuses personnes atteintes de maladies chroniques, elle peut réduire le risque de mortalité, toutes causes confondues et maladies confondues.

Les bons repères pour votre quantité d’activité physique

Asseyez-vous moins et bougez plus

Les personnes qui s’assoient moins et qui pratiquent une activité physique modérée ou vigoureuse, même en petite quantité, en retirent certains avantages pour leur santé. Donc, si les directives ci-dessous ne vous semblent pas réalisables pour l’instant, commencez par être moins assis. Une certaine activité est préférable à l’absence d’activité.

Pour obtenir de grands bienfaits sur la santé, visez ces chiffres : 2,5 à 5 heures d’activité aérobique modérée, ou 75 à 150 minutes d’activité aérobique vigoureuse chaque semaine. Vous voulez faire plus que cela ? Vous obtiendrez davantage de bienfaits pour la santé. Essayez de répartir cette activité sur toute la semaine.

Faites de la musculation au moins deux fois par semaine

Vos os, vos articulations et vos muscles vous aident à monter les escaliers, à transporter les enfants et bien plus encore. Donnez un peu d’attention à vos principaux groupes musculaires et faites-les travailler chaque semaine.

Si vous ne pouvez pas respecter ces indications, faites preuve de souplesse

Les personnes âgées, les personnes ayant des problèmes de santé ou des handicaps doivent s’efforcer de respecter ces indications actuelles en matière d’activité physique. Mais si vous ne pouvez pas les respecter tout le temps, ce n’est pas grave. Faites de l’activité physique régulièrement, selon vos capacités, et évitez d’être inactif.

Ajoutez des activités d’équilibre à mesure que vous vieillissez

Le tai-chi, le yoga et d’autres formes d’activités d’équilibre peuvent aider à prévenir les chutes. Surtout lorsque vous pratiquez également d’autres types d’activités chaque semaine.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Si vous êtes enceinte, restez active

2,5 heures d’activité physique modérée réparties sur toute la semaine est un bon objectif pour la plupart des personnes pendant et après la grossesse. Si vous faisiez de l’exercice plus intense avant la grossesse, vous pouvez continuer après la grossesse.

Conseils pour ajouter la bonne quantité de mouvement dans votre vie

Faites la différence entre ce qui est modéré ou vigoureux

Pendant une activité modérée, vous respirez fort et pouvez tenir une conversation, mais vous ne pouvez pas chanter. Vigoureux signifie que vous ne pouvez pas sortir plus de deux mots sans respirer. N’oubliez pas qu’il faut deux fois plus d’activité modérée que d’activité vigoureuse pour obtenir les mêmes avantages.

Trouvez ce qui vous motive

Si l’idée de réduire votre risque de maladie ne vous permet pas de sortir, vous n’êtes pas seul. La plupart des gens gardent une bonne habitude en raison des bienfaits qu’ils en retirent au quotidien. Remarquez ce qui vous motive : Un meilleur sommeil, un niveau de stress moins élevé ou la possibilité de faire de l’exercice avec un ami ne sont que quelques idées.

Multi-tâches

Intégrez le mouvement dans vos activités régulières. Vous regardez votre émission préférée ? Faites des étirements, des redressements assis ou d’autres activités entre les épisodes ou pendant les publicités. Mélangez votre routine familiale et faites quelques paniers ou promenez-vous dans le quartier. Au lieu de sauter automatiquement derrière le volant, montez sur votre vélo ou marchez jusqu’au travail, au commerce ou chez un ami.

Écoutez votre corps et allez-y lentement

Le risque de blessure survient lorsque vous essayez d’en faire trop, trop vite. Connaissez donc votre corps : votre condition physique actuelle et vos blessures passées. Au fur et à mesure que vous augmentez votre niveau d’activité, faites-le progressivement.

Ne négligez pas les petites choses

Toute l’activité que vous faites compte, même si elle dure 5 minutes. Prenez les escaliers au bureau. Garez-vous à quelques pâtés de maisons et marchez. Soulevez des poids tout en regardant la télévision. Tout s’additionne.