Danger des écrans: les enfants exposés 2h/j à un écran développent de l’hypertension

La consommation d’écrans (télévision, téléphone, tablette) supérieure à 2 heures par jour augmente significativement la tension artérielle et le risque d’hypertension chez l’enfant.

Les données associant consommation de télévision, sédentarité et obésité ne sont pas récentes. Une recherche conduite par les universités de Saragosse et Sao Paulo souligne désormais l’effet d’une surconsommation d’écrans chez l’enfant sur le risque d’hypertension. Cette étude s’appuie sur la cohorte d’IDEFICS (Identification and Prevention of Dietary- and Lifestyle-induced Health Effects in Children and Infants), impliquant 8 pays européens,  avec près de 5200 enfants âgés de 2 à 10 ans.

2 heures d’écrans, 30% de risque d’hypertension

Selon l’analyse conduite sur 2 ans, l’incidence cumulée de tension artérielle élevée est très importante dans cette population: 110 sur 1000 individus. Les auteurs ont calculé que la présence devant un écran (télévision, ordinateur, console) pendant plus de 2 heures d’affilée augmente le risque relatif de développer une hypertension de près de 30%. Des chiffres inquiétants car ils confirment non seulement que la sédentarité est fréquente aujourd’hui chez l’enfant et cette consommation d’écrans prédispose à des complications plus tard dans la vie, dont l’hypertension.

Danger des écrans

Pour contrecarrer ce phénomène, les auteurs préconisent la pratique d’une heure d’activité physique par jour chez l’enfant et la limitation des écrans à moins de 2 heures par jour. Et pour étayer ces recommandations, ils prennent pour point d’attention leur observation d’une augmentation du risque d’hypertension de 50% chez les enfants n’atteignant pas cet objectif quotidien.

Source

Ferreira de Moraes A.C. Incidence of high blood pressure in children — Effects of physical activity and sedentary behaviors: The IDEFICS study. International journal of Cardiology. doi.org/10.1016/j.ijcard.2014.11.175