Cracher du sang : 7 causes possibles, du moins grave au plus grave

En général, on craint le pire lorsque l’on se met cracher du sang. Cependant, il existe de nombreuses causes possibles, allant de mineures à graves. Le terme médical pour l’expectoration de sang par les voies respiratoires est l’hémoptysie.

Une série d’affections, allant d’une irritation mineure de la gorge à certaines maladies pulmonaires, peuvent en être la cause. Si une personne crache du sang, elle peut d’abord vérifier si le sang ne provient pas de ses gencives ou d’une blessure mineure à la bouche.

Voici les 7 causes possibles de l’expectoration de sang

1. Saignements de nez

Si une personne saigne du nez alors qu’elle est allongée sur le dos pendant son sommeil, le sang peut s’écouler dans l’arrière du nez et dans le haut de la gorge. La personne peut avaler le sang et le cracher par la suite. On peut remarquer que du sang sort de son nez lorsquel’on se redresse.

En cas de saignement de nez important, on peut également cracher le sang qui a coulé dans la gorge.
Les saignements de nez ne sont généralement pas graves et devraient s’arrêter d’eux-mêmes. Cependant, un saignement extrême qui ne s’arrête pas après environ 30 minutes peut nécessiter un traitement médical.

2. Infections des voies respiratoires

De nombreuses infections respiratoires, dont la laryngite, la bronchite et la pneumonie, peuvent faire cracher du sang. En dehors de l’hôpital, ces infections sont les raisons les plus courantes de cracher du sang.

Une analyse a révélé que les infections étaient à l’origine de 64 % des cas d’hémoptysie. Les personnes souffrant d’infections des voies respiratoires peuvent avoir eu récemment un rhume ou de la fièvre et présenter d’autres signes de maladie, comme l’épuisement.

Parfois, une personne peut se rétablir avec un traitement à domicile, et elle peut ne pas avoir besoin de médicaments. La bronchite virale, par exemple, disparaît généralement d’elle-même. En revanche, la bronchite bactérienne peut nécessiter un traitement par antibiotiques.

3. Asthme

Les personnes asthmatiques peuvent cracher du sang pendant ou après un épisode d’asthme. En fait, dans une étude menée auprès de patients, l’asthme était la deuxième cause principale d’expectoration de sang, représentant 10 % des cas.

Les personnes souffrant d’asthme peuvent remarquer une respiration sifflante, des difficultés à respirer et une toux le matin. Elles peuvent aussi avoir des crises d’asthme au cours desquelles ces symptômes s’aggravent. Bien que les médecins diagnostiquent généralement l’asthme chez les enfants, il peut également apparaître à l’âge adulte.

Il n’existe actuellement aucun remède contre l’asthme, mais un large éventail de traitements peut aider à en atténuer les symptômes. Chez certaines personnes, les allergies sont un facteur déclenchant des épisodes d’asthme. La recherche de traitements contre les allergies et les changements de mode de vie peuvent donc être utiles. Faire de l’exercice, recevoir des stéroïdes d’urgence au moyen d’un inhalateur pour l’asthme et prendre certains médicaments peuvent aider à atténuer les symptômes de l’asthme.

4. Maladie pulmonaire obstructive chronique

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est un groupe d’affections qui endommagent les alvéoles des poumons. La BPCO rend plus difficile l’échange de gaz entre les poumons. Les personnes qui fument sont plus susceptibles de développer une BPCO, surtout en vieillissant. Les symptômes se développent lentement au fil du temps et ont tendance à inclure :

– une toux chronique
– un essoufflement
– oppression thoracique

Il n’existe actuellement aucun traitement curatif de la BPCO, et les symptômes peuvent s’aggraver avec le temps.

5. Cancer

La présence de sang dans le mucus ou une toux sanglante peut signaler certains types de cancer, notamment le cancer du poumon. Dans un échantillon de patients ambulatoires présentant une toux sanglante, le cancer du poumon représentait 6 % des cas. Les personnes âgées de plus de 40 ans et celles qui fument beaucoup sont plus susceptibles de développer un cancer du poumon.

Voici quelques symptômes du cancer du poumon :

– une perte de poids inexpliquée
– respiration sifflante
– l’essoufflement
– toux chronique
– crachement de sang
– fatigue chronique.

6. Tuberculose

La tuberculose (TB) est une infection pulmonaire grave et potentiellement mortelle qui peut se propager à d’autres parties du corps. Si une personne remarque de grandes quantités de sang, et pas seulement quelques gouttelettes, la TB est plus probable.

Dans le monde, elle représente une part importante des cas d’expectoration de sang, mais dans les pays riches, le taux est plus faible.
Les personnes atteintes de tuberculose contractent l’infection par d’autres personnes, de sorte que les personnes qui vivent ou travaillent à proximité de personnes présentant un risque élevé de tuberculose sont elles-mêmes plus vulnérables.

Les symptômes sont les suivants

– une toux chronique
– saignement lors de la toux
– perte de poids
– sueurs nocturnes

7. Problèmes de vaisseaux sanguins

Dans de rares cas, des problèmes de vaisseaux sanguins dans les poumons ou ailleurs dans le corps peuvent provoquer des crachats de sang.

– Une embolie, qui se produit lorsqu’un caillot sanguin se déplace vers les poumons, peut faire cracher du sang à une personne. Les personnes ayant des antécédents de caillots sanguins, celles qui doivent rester assises pendant de longues périodes ou qui ont récemment subi une intervention chirurgicale, et les fumeurs sont plus vulnérables.

– Une malformation artério-veineuse (MAV) signifie qu’une veine importante présente une malformation. Par exemple, elle peut être tordue ou présenter d’autres problèmes. Lorsqu’une MAV pulmonaire se rompt dans ou près des poumons, elle peut faire cracher du sang.

Les problèmes de vaisseaux sanguins sont des urgences médicales et peuvent mettre la vie en danger. Un saignement soudain ou d’autres symptômes, tels qu’une confusion ou une difficulté à respirer, justifient un appel aux urgences.

Sources:

Adigun, R., et al. (2020). Tuberculosis.
Earwood, J. S., et al. (2015). Hemoptysis: Evaluation and management.
Fatakia, A., et al. (2010). Epistaxis: A common problem.
What are the symptoms of lung cancer? (2020).