InsoliteLe saviez vous ?

Coup aux testicules: pourquoi cela fait si mal?

Les testicules, sont deux petits organes situés à l’intérieur du scrotum. Ils sont chargés de produire des spermatozoïdes et de sécréter de la testostérone. Les testicules contiennent de nombreuses terminaisons nerveuses, ce qui les rend très sensibles à la douleur. Les testicules sont des organes externes qui pendent librement dans le scrotum. Cette position leur permet de rester plus frais que le reste du corps, ce qui est important pour la production de sperme. Cependant, il les rend vulnérables aux blessures dues à un traumatisme contondant.

Un coup porté aux testicules peut entraîner une douleur, une ecchymose et un gonflement. Dans les cas les plus graves, le traumatisme testiculaire peut provoquer une rupture, ce qui peut entraîner une hématocèle, c’est-à-dire une accumulation de sang dans le sac scrotal. Si une personne subit un coup sur les testicules et ressent des douleurs chroniques et un gonflement, il est conseillé de consulter immédiatement un médecin.

Pourquoi les blessures aux testicules sont si douloureuses. Nous abordons également le risque de blessure permanente et proposons quelques conseils de prévention.

Pourquoi cela fait-il si mal ?

Les gens ressentent de la douleur lorsque les nerfs détectent des lésions tissulaires et transmettent des informations sur ces lésions au cerveau. Les testicules contiennent un grand nombre de terminaisons nerveuses très denses dans une petite zone. Cette forte concentration de nerfs les rend très sensibles et susceptibles de ressentir la douleur.

Contrairement aux autres organes, qui peuvent être internes et bénéficier de la protection des muscles et des os, les testicules sont externes et plus vulnérables aux blessures. Les testicules sont protégés par différents facteur: mobilité, élasticité, réflexes et une couche de tissu fibreux appelée tunique albuginée. Bien que ces facteurs offrent une certaine protection et puissent contribuer à prévenir les blessures graves, ils n’empêchent pas complètement la douleur.

Pourquoi ai-je mal ailleurs après un choc aux testicules?

Après avoir reçu un coup sur les testicules, les gens peuvent ressentir une douleur ailleurs dans le corps, par exemple dans l’abdomen. Les médecins appellent cette sensation une douleur référée.
Cela peut être dû au fait que les testicules se développent dans la cavité abdominale, ce qui signifie qu’ils partagent des nerfs avec cette zone, avant de descendre dans l’aine.

Cette connexion peut provoquer une sensation de douleur dans l’estomac, car le chevauchement et l’enchevêtrement des voies nerveuses font que le cerveau ne peut pas discerner que la douleur provient des testicules. Cela explique également pourquoi certaines personnes peuvent avoir des nausées après avoir reçu un coup sur les testicules.

Comment surmonter la douleur ?

Si une personne reçoit un coup mineur sur les testicules, la douleur devrait s’atténuer en peu de temps. Cependant, les personnes peuvent essayer les méthodes suivantes pour trouver un soulagement :

– s’allonger et éviter toute activité intense
– Prendre un analgésique en vente libre.
– appliquer une compresse froide sur la zone concernée
– porter des sous-vêtements de soutien pour limiter les mouvements.

Que se passe-t-il si j’apprécie la douleur ?

La sensation de douleur empêche généralement certains comportements. Cependant, certaines personnes peuvent tirer un plaisir sexuel de la douleur, comme dans le cas d’un traumatisme testiculaire. Ces personnes peuvent éprouver un plaisir sexuel ou une excitation à la suite d’un traumatisme contondant, comme un coup de pied, sur leurs testicules.

Il est important de noter que, même si certaines personnes y trouvent du plaisir, le « ball busting » ou des pratiques similaires présentent toujours un risque de contusions, d’enflure et de blessures plus graves, comme la rupture. Les personnes qui souhaitent s’adonner à ces pratiques doivent le faire dans un environnement sûr, avec un consentement mutuel, une communication ouverte, des limites claires et un mot de sécurité convenu. Si la douleur devient trop forte, il faut arrêter.

Les lésions testiculaires sont-elles fréquentes ?

Selon la recherche, l’incidence des traumatismes scrotaux ou testiculaires est rare. Des études suggèrent que les traumatismes scrotaux contondants représentent moins de 1 % des cas de traumatismes rencontrés par les services d’urgence. Les chercheurs pensaient auparavant que le traumatisme contondant était le mécanisme le plus courant pour les lésions testiculaires. La recherche suggère également que les traumatismes testiculaires pourraient être plus fréquents chez les personnes qui font fréquemment du sport ou conduisent un véhicule.

Y a-t-il un risque de lésion permanente ?

Un traumatisme des testicules ou du scrotum peut endommager leur contenu et entraîner des complications. Sans traitement, le traumatisme peut entraîner l’infertilité ou la perte des testicules. Les complications possibles sont les suivantes :

La rupture testiculaire

On parle de rupture testiculaire lorsqu’une blessure entraîne une déchirure de la tunique albuginée protectrice et endommage les testicules. Certaines recherches suggèrent que la rupture se produit dans environ 50 % des cas de traumatisme scrotal direct et contondant.

Torsion testiculaire

La torsion testiculaire se produit lorsque le testicule tourne sur le cordon spermatique, qui alimente le testicule en sang. Lorsque cela se produit, le flux sanguin vers le testicule est coupé. Parfois, une blessure peut provoquer une torsion testiculaire.

Epididymite

L’épididymite se produit lorsque le tube qui transporte et stocke les spermatozoïdes, appelé épididyme, devient enflammé. Certaines recherches suggèrent que les lésions épididymaires dues à un traumatisme sont assez fréquentes, puisqu’elles sont présentes dans 25 % des échographies scrotales réalisées pour évaluer un traumatisme.

Conseils de prévention

Bien qu’il ne soit pas toujours possible de prévenir les lésions testiculaires, un homme peut prendre des précautions dans les situations où elles sont plus susceptibles de se produire. Par exemple, on peut envisager

– porter une coquille lors de la pratique d’un sport
– porter une ceinture de sécurité à tout moment dans un véhicule
– être prudent à bord d’un vélo, d’une moto, d’un véhicule tout-terrain ou d’un véhicule similaire
– être très prudent lors de l’utilisation de machines qui pourraient attraper des vêtements amples.

Quand dois-je consulter un médecin ?

Il est conseillé de demander une aide médicale immédiate si l’un des symptômes suivants se développe :

– ecchymoses (bleus)
– gonflement
– difficulté à uriner
– sang dans l’urine
– plaies perforantes
– nausées et vomissements
– fièvre

Il est possible qu’une blessure fasse apparaître une masse sur le testicule. Bien qu’il soit peu probable que cette masse soit liée à la blessure, il convient de consulter immédiatement un médecin pour une évaluation. Il est important de procéder régulièrement à un auto-examen des testicules afin de détecter toute anomalie.

Sources

Blok, D., et al. (2019). Testicular rupture following blunt scrotal trauma.

Choi, H. H., et al. (2020). How common are traumatic injuries to the epididymis? A study of prevalence, imaging appearance, and management implications [Abstract].

Dunkley, C. R., et al. (2019). Physical pain as pleasure: A theoretical perspective.

Kitrey, N. D., et al. (2016). EAU guidelines on urological trauma.

Patel, A. P. (2017). Anatomy and physiology of chronic scrotal pain.

Randhawa, H., et al. (2019). Scrotal trauma: A case report and review of the literature.

Articles similaires