Coronavirus: voici les 5 meilleures mesures prises dans le monde pour endiguer l’épidémie

Actuellement, il n’existe pas de médicaments ou de vaccins efficaces pour traiter ou prévenir le COVID-19. C’est pourquoi des mesures de santé publique restrictives telles que l’isolement, l’éloignement physique et la quarantaine ont été utilisées dans un certain nombre de pays pour réduire la transmission du virus. Encore fallait-il faire le bilan des meilleures mesures déjà prises pour savoir lesquelles appliquer afin de juguler efficacement l’épidémie de coronavirus. Une étude vient d’être publiée à ce sujet.

L’étude résume les preuves disponibles provenant d’études de modélisation qui montrent comment la mise en quarantaine affecte la propagation de COVID-19. Les études incluses dans l’examen concluent invariablement que la quarantaine peut jouer un rôle dans le contrôle de la propagation du coronavirus SRAS-CoV-2. Si la mise en œuvre précoce de la quarantaine et sa combinaison avec d’autres mesures de santé publique peuvent réduire la propagation de la maladie, des incertitudes importantes subsistent quant à la meilleure façon d’adopter ces mesures et au moment où elles peuvent être assouplies.

Les auteurs ont identifié 29 études pertinentes. Parmi celles-ci, 10 portaient sur COVID-19, 15 sur des preuves connexes concernant le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), deux sur le SRAS et d’autres virus, et deux sur le MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient). Les 10 études portant sur COVID-19 étaient toutes des études de modélisation simulant des scénarios d’épidémies en Chine, au Royaume-Uni et en Corée du Sud, ainsi que sur un bateau de croisière.

Les conclusions de l’étude montrent les meilleures mesures à prendre pour juguler l’épidémie :

1) La mise en quarantaine des personnes exposées à des cas confirmés peut éviter des proportions élevées d’infections et de décès par rapport à l’absence de mesures.

2) L’effet de la mise en quarantaine des voyageurs en provenance d’un pays où une épidémie a été déclarée pour éviter la transmission et les décès a été faible.

3) En général, la combinaison de la quarantaine avec d’autres mesures de prévention et de contrôle, telles que la fermeture d’écoles, les restrictions de voyage et l’éloignement physique, a eu un effet plus important sur la réduction des transmissions, des cas nécessitant des lits de soins intensifs et des décès que la quarantaine seule.

4) Une mise en œuvre plus complète et plus précoce des mesures de prévention et de contrôle pourrait être plus efficace pour contenir l’épidémie de COVID-19.

5) Les auteurs soulignent également l’importance d’utiliser les informations sur le contexte local pour décider de la manière dont des mesures telles que la mise en quarantaine doivent être adoptées et quand elles peuvent être levées.

Source

Barbara Nussbaumer-Streit et al: Quarantine alone or in combination with other public health measures to control COVID-19 : a rapid review, Cochrane Database of Systematic Reviews (2020). DOI : 10.1002/14651858.CD013574