Coronavirus : en finir avec la stigmatisation des personnels soignants et autres groupes

Blâmer et faire honte à certaines personnes pour une pandémie constitue une menace pour tous et une attitude honteuse en soi. Réduire la stigmatisation des soignants : médecins, infirmières, aides-soignantes et toute population supposée en contact, comme les asiatiques ou directement en contact avec le covid-19 est un devoir pour tous.

Lorsqu’une épidémie de maladie infectieuse se transforme en pandémie, comme c’est le cas pour la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), les gens sont naturellement effrayés et inquiets.

Lorsque l’épidémie est causée par un nouveau virus, les rumeurs et la désinformation se répandent. Les stéréotypes sur les personnes atteintes ou susceptibles d’être atteintes de la maladie apparaissent rapidement.  En Europe, par exemple, les personnes d’origine asiatique ont été traitées avec suspicion et accusées d’être responsables de la COVID-19, même si elles ne sont pas plus susceptibles de propager le virus que la population générale. Des infirmières, aides-soignantes ont été invitées à quitter leur logement par leur propriétaire de peur qu’ils ne rapportent le virus dans les habitations.

Par ailleurs, certaines personnes craignent que les personnes qui ont récemment terminé leur quarantaine soient atteintes de COVID-19 et soient contagieuses, mais il n’existe actuellement aucune preuve que ce soit le cas.

Blâmer et humilier des groupes de cette manière peut être blessant et dangereux. Cela fait des gens des cibles pour une colère et une hostilité mal placée. Cela crée également des difficultés et des divisions qui entravent la réponse à la pandémie.

Quels groupes ont été victimes de la stigmatisation liée à COVID-19 ?

  • Les personnes d’origine asiatique
  • Les personnes qui reviennent de voyage
  • Personnels de santé et intervenants d’urgence
  • Les personnes atteintes de la maladie et leur famille et amis
  • Les personnes libérées de la quarantaine

Qu’arrive-t-il aux groupes qui sont stigmatisés ?

  • Ils peuvent être exclus ou rejetés socialement
  • Ils peuvent se voir refuser des possibilités d’emploi
  • Ils peuvent se voir refuser l’accès à un logement adéquat et aux soins de santé.
  • Ils peuvent être la cible d’abus verbaux, émotionnels et physiques.

Comment la stigmatisation affecte-t-elle les personnes qui en sont victimes ?

La stigmatisation peut donner aux gens le sentiment d’être isolés et même abandonnés. Ils peuvent se sentir déprimés, blessés et en colère lorsque leurs amis et d’autres membres de leur entourage les évitent par crainte d’attraper la COVID-19.

Plus inquiétant encore, la stigmatisation nuit à la santé et au bien-être des personnes de nombreuses façons. Les personnes stigmatisés peuvent souvent être privés des ressources dont ils ont besoin pour prendre soin d’eux-mêmes et de leur famille pendant une pandémie.

Pourquoi la stigmatisation nuit à tout le monde

Les recherches sur les épidémies passées ont montré que la stigmatisation sape les efforts déployés pour dépister et traiter la maladie. Les personnes qui craignent d’être rejetées ou pire encore, ont moins de chances de se faire dépister ou de se faire soigner, ce qui augmente les risques d’infection pour elles et pour les autres.

Ce que vous pouvez faire pour réduire la stigmatisation liée à la COVID-19

L’information est un moyen de lutter contre la stigmatisation. Elle contribue à dissiper les stéréotypes néfastes. Vous pouvez contribuer à réduire la stigmatisation :

En vous renseignant sur COVID-19 auprès de sources fiables comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Partagez-les avec votre famille et vos amis.

En parlant si vous entendez ou voyez des déclarations inexactes sur COVID-19 et sur certaines personnes ou certains groupes.

Parler avec les personnes qui peuvent se sentir stigmatisées. Demandez comment vous pouvez aider. Écoutez-les et montrez que vous les comprenez et les soutenez.

En montrant votre soutien aux professionnels de santé et aux autres personnes qui s’occupent des personnes atteintes de COVID-19.

Remerciez-les pour leur travail et partagez des messages positifs sur les réseaux sociaux.

Montrez votre soutien et remerciez tous ceux qui continuent à faire leur travail essentiel pour vous aider, vous et votre entourage comme les médecins, infirmières, les policiers, les chauffeurs de bus, les employés des commerces, les employés des banques alimentaires et les livreurs.

N’oubliez pas que tout le monde est dans le même bateau. La pandémie COVID-19 sera plus rapidement terminée si les craintes et les rumeurs sont remplacées par des faits, des actions appropriées et une démonstration de soutien mutuel.