Coronavirus: 7 vecteurs de contamination probables et improbables

Beaucoup de personnes se le demandent encore. Même si je pratique la distanciation sociale et je suis les consignes de confinement. Dans quelle mesure suis-je susceptible d’être infecté par le virus qui provoque la COVID-19 même si j’ai pris ces précautions ? Y a t-il des vecteurs de contamination particuliers auxquels personne ne fait attention? Ou bien y a t-il des peurs irraisonnées sur un vecteur possible, qui ne l’est pas du tout en fait?

Le coronavirus se propage en majorité d’une personne à l’autre par le biais de gouttelettes respiratoires libérées lorsqu’une personne atteinte du virus tousse, éternue ou parle. Mais il peut également se propager d’une personne porteuse du virus à toute surface qu’elle touche. Ce qui peut vous amener à vous interroger sur des situations de la vie quotidienne. Quel est le risque d’aller faire ses courses ? Les chiens et les chats peuvent-ils être vecteurs? L’eau du robinet est-elle potentiellement dangereuse?

Les experts n’ont pas toutes les réponses sur les modes de propagation possibles du virus, mais voici ce que l’on sait jusqu’à présent :

1 Les récipients et emballages alimentaires

Il n’y a aucune preuve que quelqu’un ait contracté le virus après avoir touché des récipients et des emballages alimentaires. De nombreux restaurants proposent désormais des plats à emporter et des livraisons sans contact. Néanmoins, si vous êtes inquiet, lavez-vous les mains pendant au moins 20 secondes à l’eau et au savon après avoir manipulé des récipients de plats à emporter. Puis transférez les aliments dans un plat propre en utilisant des ustensiles propres. Lavez-vous à nouveau les mains avant de manger. Après avoir jeté les récipients, nettoyez et désinfectez toutes les surfaces sur lesquelles se trouvaient des récipients à emporter.

2 Produits achetés dans les commerces

Il est possible que le coronavirus s’attarde sur les fruits et légumes qui ont été manipulés par une personne atteinte du virus. On ne sait pas si cela pourrait vous rendre malade . La meilleure pratique consiste à bien laver tous les fruits et légumes avant de les manger, en les faisant passer sous l’eau. Le savon n’est pas nécessaire. Vous pouvez frotter les fruits et légumes dont l’écorce ou la peau est épaisse avec une brosse à fruits propre. Lavez-vous également les mains à l’eau et au savon dès que vous rentrez de faire vos courses.
Nettoyez et désinfectez tous les sacs réutilisables que vous avez transportés pour aller au magasin et en revenir. La plupart des sacs en tissu peuvent passer au lave-linge et au sèche-linge. Les autres sacs peuvent être nettoyés à l’aide d’une lingette ou d’un spray désinfectant. Pensez à porter un masque lorsque vous faites vos courses, car il peut être difficile de maintenir une distance sociale avec les autres clients. Dans certains endroits ou dans certains magasins, le port d’un masque peut être exigé.

3 Surfaces à la maison

Dans une étude des National Institutes of Health (NIH) américains, les chercheurs ont découvert que le virus qui provoque le COVID-19 peut vivre jusqu’à quatre heures sur du cuivre. Jusqu’à 24 heures sur du carton et jusqu’à trois jours sur des surfaces en acier inoxydable et en plastique. Nettoyez et désinfectez régulièrement les surfaces ménagères les plus fréquemment touchées, telles que les tables, les comptoirs, les poignées de porte, les interrupteurs, les toilettes, les poignées de robinet et les éviers.

4 Eau potable

Le virus qui provoque le COVID-19 n’a pas été détecté dans l’eau potable. Les installations de traitement de l’eau disposent de procédés pour filtrer et désinfecter l’eau avant qu’elle n’entre dans votre maison.

5 Un contact étroit avec les gens

Ne vous approchez pas trop des personnes qui ne vivent pas dans votre foyer. Gardez à l’esprit la règle de la distance sociale : Essayez de rester à 2 mètres des autres.
Les gouttelettes respiratoires peuvent se propager à une personne de 2 mètres ou plus proche après qu’une personne infectée par le virus a toussé, éternué ou parlé, ce qui peut vous mettre en danger si vous vous trouvez dans ce cercle de 2 mètres.

6 Les chiens et les chats

Il a été signalé que certains animaux domestiques, notamment des chiens et des chats, ont été infectés par le virus qui provoque la COVID-19 après un contact étroit avec des personnes qui avaient le virus. Souvent, les animaux ne présentaient aucun signe de maladie. Le virus qui cause la COVID-19 se transmet principalement d’une personne à l’autre. Les experts ne considèrent pas les animaux comme un vecteur important de propagation du coronavirus. Traitez vos animaux de compagnie comme des personnes, en les tenant à une distance d’au moins 2 mètres des autres personnes et animaux en dehors de votre foyer et en restant chez vous lorsque c’est possible.

7 Les selles, l’urine, le sperme et les autres liquides organiques

Les gouttelettes respiratoires sont la principale source de propagation du virus qui provoque la COVID-19. Le virus a bien été détecté dans les selles de certaines personnes atteintes de COVID-19. Les experts ne savent pas encore quel est le risque de transmission par les selles, mais le virus qui cause la COVID-19 pourrait se propager par les eaux usées non traitées. On ignore également si d’autres liquides organiques, tels que l’urine, les vomissements, le lait maternel ou le sperme, pourraient être des vecteurs de propagation du virus.

En respectant la distance sociale et les directives de santé publique, comme rester chez soi quand on peut et porter un masque facial quand on doit sortir, on contribue à réduire le risque d’infection.