Conseils pour bien gérer son poids quand on arrête de fumer

Lorsqu'une personne arrête de fumer, elle est susceptible de prendre du poids. Voici comment l'éviter.

Fumer des cigarettes peut diminuer l’appétit, augmenter le métabolisme et servir de distraction à la faim et à l’alimentation. Lorsqu’une personne arrête de fumer, elle peut prendre du poids car son appétit revient.

Les gens peuvent considérer la cigarette comme un moyen de gérer leur poids et donc être réticents à arrêter de fumer. Cependant, le tabagisme entraîne des problèmes de santé graves et durables tels que le cancer et les maladies cardiovasculaires, alors que toute prise de poids résultant de l’arrêt du tabac peut être temporaire. Cet article traite des raisons pour lesquelles certaines personnes peuvent prendre du poids après avoir arrêté de fumer, ainsi que des effets du tabac et de la nicotine sur le poids corporel.

Pourquoi une personne peut-elle prendre du poids après avoir arrêté de fumer ?

La nicotine contenue dans les cigarettes et autres produits du tabac entraîne une perte d’appétit et augmente le métabolisme. Par conséquent, le tabagisme peut contribuer à la perte de poids. L’arrêt du tabac peut inverser cette suppression de l’appétit et entraîner une prise de poids. Lorsqu’une personne arrête de fumer, son cerveau ne reçoit plus les effets de la nicotine, tels que un sentiment de bien-être, la relaxation et la libération de dopamine. L’absence de nicotine signifie que le cerveau augmente la valeur gratifiante d’autres substances induisant de la dopamine, comme la nourriture. De nombreuses personnes peuvent ressentir une certaine appréhension à l’idée d’arrêter de fumer en raison du risque de changement de poids, notamment de prise de poids.

 

Relation entre le tabagisme et le poids

Une étude suggère qu’en dépit du fait que le grand public connaît les effets négatifs du tabagisme sur la santé, la prise de poids après l’arrêt du tabac est la principale raison pour laquelle les gens recommencent à fumer après avoir arrêté. La nicotine supprime l’appétit, ce qui signifie que l’arrêt du tabac peut amener une personne à manger plus qu’elle ne le faisait lorsqu’elle fumait.

Par rapport aux personnes qui ne fument pas, celles qui fument ont tendance à avoir:

un indice de masse corporelle (IMC) plus faible
un régime alimentaire moins nutritif
une probabilité moindre d’obésité

Dans une étude sur le tabagisme et le poids corporel menée en Chine, les chercheurs ont constaté que fumer des cigarettes augmentait de 2,7 % les risques d’insuffisance pondérale. En outre, les participants qui fumaient avaient 12,7 % plus de chances d’avoir un poids sain et 13 % moins de chances d’être en surpoids ou obèses. Ce chiffre comprenait une réduction de 10% de la probabilité d’obésité.

Plus précisément, une étude de 2019 parue dans BMC Public Health a trouvé une association cohérente entre le tabagisme et un plus petit tour de hanche. Les chercheurs ont précédemment établi un lien entre un pourcentage plus faible de graisse des fesses et des cuisses et un risque cardiovasculaire plus élevé. Les résultats de cette étude ont confirmé cette hypothèse. Les auteurs ont suggéré que le tabagisme augmente le risque de maladie cardiovasculaire en réduisant la capacité de stockage des graisses dans la partie inférieure du corps.

Comment l’arrêt du tabac influe-t-il sur le poids ?

Les personnes qui arrêtent de fumer prennent généralement du poids, mais ce n’est pas aussi simple que certains le pensent. L’arrêt du tabac peut avoir des effets différents sur le poids corporel selon les personnes. Certaines personnes peuvent perdre du poids, tandis que d’autres peuvent en prendre. Cependant, cette perte ou ce gain a tendance à s’équilibrer sur le long terme. Une étude de 2018 dans le British Medical Journal a trouvé un lien entre le fait d’avoir un IMC plus faible et un appétit accru 3 mois après avoir arrêté de fumer et de prendre plus de poids. Elle a également trouvé un lien entre l’utilisation de la thérapie de remplacement de la nicotine et le fait de prendre moins de poids 1 an après l’arrêt du tabac. Dans l’ensemble, les auteurs ont conclu que les personnes qui prennent plus de poids peu de temps après avoir arrêté de fumer ne continuent pas nécessairement à prendre de grandes quantités de poids après un an.

Causes de la prise de poids lors de l’arrêt du tabac

Le poids corporel d’une personne et la quantité de cigarettes qu’elle fume peuvent aider à prédire si elle est susceptible de perdre ou de prendre du poids lorsqu’elle arrête de fumer.

Causes de la prise de poids

Les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi les personnes prennent du poids lorsqu’elles arrêtent de fumer. Cependant, cela peut être lié à :

Manger davantage : Une faim accrue peut être un symptôme du sevrage tabagique, mais les gens finissent généralement par revenir à leurs habitudes alimentaires habituelles.
La nicotine : La nicotine accélère le métabolisme, c’est-à-dire la transformation des aliments en énergie. Lorsqu’une personne arrête de fumer, son métabolisme ralentit, et elle brûle donc moins de calories.
L’activité physique : L’inactivité peut augmenter les risques de prise de poids.

Conseils pour gérer son poids lorsqu’on arrête de fumer

Pour gérer son poids lorsqu’on arrête de fumer, il faut adopter un régime alimentaire nutritif pour réduire les envies de fumer et rester actif pour améliorer l’humeur et la santé générale.

Exercice physique

En plus de contribuer à la gestion du poids, l’exercice régulier présente de nombreux avantages pour la santé, notamment :

réduire le risque de certains problèmes de santé, comme l’insuffisance cardiaque et le diabète
contribuer à l’allongement de la durée de vie
améliorer la qualité de vie

Un peu d’activité physique vaut mieux que pas du tout. Cependant, pour obtenir des avantages substantiels pour la santé, les adultes devraient viser 150 à 300 minutes d’activité physique aérobique d’intensité modérée ou 75 à 150 minutes d’activité physique aérobique d’intensité vigoureuse par semaine. Ils peuvent également pratiquer une combinaison équivalente d’activités aérobiques d’intensité modérée et vigoureuse chaque semaine.

Une alimentation saine

Limiter ce qu’une personne mange lorsqu’elle arrête de fumer peut sembler être un moyen évident d’éviter la prise de poids, mais restreindre l’apport alimentaire peut augmenter les envies de fumer et accroître le risque de recommencer à fumer.

Voici quelques conseils pour une alimentation saine afin d’aider une personne à s’abstenir de fumer :

planifier à l’avance des repas sains contenant davantage de fruits, de légumes et de céréales complètes
réduire ou éliminer les aliments transformés comme les bonbons et les pâtisseries
limiter les collations aux aliments nutritifs comme les fruits et les légumes
discuter avec un médecin ou un diététicien pour établir un plan d’alimentation personnalisé
éviter les régimes chocs, qui rendent l’arrêt du tabac plus difficile et peuvent amener le corps à réduire son métabolisme et à brûler les muscles pour se nourrir si la personne ne mange pas assez
trouver des moyens qui n’impliquent pas de nourriture pour faire face aux envies de fumer
garder la bouche occupée avec quelque chose comme un chewing-gum sans sucre ou un inhalateur de nicotine.

Avantages de l’arrêt du tabac

 

Les avantages pour la santé de l’arrêt du tabac commencent immédiatement :

Durée après l’arrêt du tabac et bénéfices pour la santé

24 heures: diminution du taux de nicotine dans le sang
plusieurs jours: diminution du taux de monoxyde de carbone dans le sang
1 an: diminution des symptômes tels que l’essoufflement et la toux
2 ans: diminution du risque d’infarctus
diminution de 5 à 10 ans du risque de certains cancers, tels que ceux de la vessie et des reins.
L’arrêt du tabac présente d’autres avantages pour la santé, notamment une plus grande espérance de vie et un risque moindre de décès prématuré.

Lorsqu’une personne arrête de fumer, elle est susceptible de prendre du poids. Cela est dû principalement au fait que le tabagisme peut diminuer l’appétit et augmenter le métabolisme. L’appétit d’une personne revient généralement lorsqu’elle arrête de fumer. Certains peuvent considérer cela comme un frein à l’arrêt du tabac, mais il existe des moyens sains de gérer son poids tout en arrêtant de fumer. Par exemple, les gens peuvent planifier des repas nutritifs et réduire ou éliminer la consommation d’aliments transformés.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.