Connaître les bienfaits thérapeutiques de l’argousier

bienfaits thérapeutiques de l’argousier

Olivier de Sibérie, épine luisante, bourdaine marine, saule épineux, épine marrante et faux nerprun sont tous des noms attribués à l’argousier.  C’est une merveilleuse plante issue d’Asie et d’Europe (dans les régions tempérées). Elle répond au nom scientifique hippophae rhamnoides et offre un bon nombre de qualités thérapeutiques. En effet, elle peut vraisemblablement aider plusieurs personnes à lutter contre différentes maladies. Du genre hippophae et de la famille des elaeagnaceae, l’argousier offre un usage multiple : médicinales, écologique, gastronomique, cosmétique et horticole. Cette espèce d’arbre dioïque est connue pour sa richesse en lipides, carotènes, acides aminés, minéraux, vitamines (A, B, C, E, K), sucres simples, polyphénols, anthocyanes et protéines.

L’argousier est-il l’allié des thérapeutes ?

Un arbuste unique aux vertus médicinales naturelles (anti-oxydantes, régénérantes, équilibrantes, hypocholestérolémiantes et apaisantes). Il aide à soigner ou à atténuer :

  • les problèmes cardiovasculaires,
  • les inflammations pulmonaires,
  • les maladies virales,
  • les douleurs menstruelles,
  • les troubles digestifs,
  • les coups de soleil,
  • la grippe,
  • l’athérosclérose,
  • les muqueuses,
  • les escarres et l’eczéma.

C’est une médication qui agit sur les plaies tout en facilitant la cicatrisation et la réhydratation de la peau.

Une plante herbacée offrant des atouts phytothérapiques

Selon vos préférences, l’argousier offre une variété de choix et d’utilisations à partir de la transformation de ses feuilles, ses écorces, ses graines et ses baies. On peut citer : les jus frais, l’extrait, le sirop, le miel, l’onguent, l’alcool, les pommades, les capsules, les crèmes et les huiles.

Traitements et dosages :

  • Faire diluer 1 grand verre de jus dans de l’eau. A prendre régulièrement pendant 3 à 6 mois pour une cure efficace.
  • Massages journaliers (un ou deux applications sur les zones de la peau à traiter ou sur les parties sèches qui nécessitent des soins).

L’argousier : toutes les alternatives de préparations

C’est une des plantes qui offre toutes ses valeurs et ses qualités pour améliorer la santé humaine. Elle développe des propriétés astringentes, anti-infectieuses, vermifuges, anti-sclérotiques et tonifiantes.

Ce remède ne servait depuis l’antiquité qu’à soigner et à alimenter les chevaux. Mais aujourd’hui, ses capacités se sont étalées sur plusieurs domaines notamment thérapeutiques et alimentaires. On peut même fabriquer du beurre avec l’huile de cette plante.

Les fruits de l’argousier peuvent être mangés crus ou cuites. Ils sont souvent présentés sous forme de confitures, de marmelades, de compotes, de sorbets, de liqueurs, de gelées ou de conserves. Mais on peut aussi l’assaisonner avec du fromage, du lait ou des sauces de poissons.

Pourquoi se méfier de l’argousier ?

Il n’a pas de contre-indications particulières avec cette plante. Il suffit de bien respecter les proportions conseillées par le médecin et vous n’avez rien à craindre. En cas de doses non respectées, des gènes gastro-intestinales ou des vomissements peuvent survenir. Son huile essentielle doit aussi être associée à d’autres huiles végétales.