Comprendre les actions thérapeutiques de l’huile essentielle de myrte à acétate de myrtényle

huile essentielle de myrte à acétate de myrtényle

Grâce aux légendes qui circulent autour de lui, le myrte intéresse aujourd’hui beaucoup de monde. Pour les chrétiens, par exemple, il représente la générosité divine. Dans la mythologie grecque, il symbolise l’amour. Dans le domaine scientifique, et particulièrement en aromathérapie, l’huile essentielle de Myrtus communis ct acétate de myrtényle se distingue par ses nombreuses vertus thérapeutiques. Notons que cette huile est obtenue à partir de la distillation complète des feuilles.

Carte d’identité de l’huile essentielle de myrte à acétate de myrtényle

D’un point de vue biochimique, cette huile essentielle renferme de nombreux principes actifs. Ses principaux composants sont l’acétate de myrtényle et l’eucalyptol, appelé également 1,8-cinéole. L’acétate de myrtényle affiche un taux de présence de 10 à 20 % tandis que le 1,8-cinéole représente jusqu’à 35 % des composants.

On note également la présence de monoterpènes comme l’alpha-pinène et le limonène.

Propriétés et usages en aromathérapie

L’huile essentielle de myrte à acétate de myrtényle développe des propriétés antispasmodiques et décongestionnantes veineuses et lymphatiques. À cet effet, elle intervient dans le cadre du traitement des crampes, des courbatures, des douleurs menstruelles et des spasmes digestifs. Au niveau circulatoire, elle tend à améliorer la circulation sanguine et lymphatique. Elle participe également à la tonification des parois veineuses. Ses principales indications sont les hémorroïdes, les varices et les jambes lourdes.

En outre, cette huile aide à la purification des poumons et des voies respiratoires. Elle exerce, en effet, des activités anti-catarrhales, antitussives et expectorantes. Ainsi, elle traite les toux grasses, les rhinites, les rhinopharyngites ainsi que d’autres formes d’encombrement respiratoire.

Au niveau psychologique, elle offre des effets relaxants et apaisants. Elle participe à l’équilibre du système nerveux tout en luttant contre les angoisses, le stress et la fatigue émotionnelle. Elle s’avère également utile lors des troubles de sommeil ainsi que de manque de confiance en soi. Enfin, cette huile essentielle favorise la concentration.

Voies d’administration et posologie recommandée

L’huile essentielle de myrte à acétate de myrtényle s’administre tant par voie interne que par voie externe. Pour la prise par voie orale, il est préférable de solliciter l’avis d’un thérapeute avant toute ingestion. En effet, les doses peuvent varier selon l’effet recherché et le profil médical de chacun.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Voie externe :

Diluer 1 goutte d’huile essentielle de myrte à acétate de myrtényle dans 4 gouttes d’huile végétale. Ensuite, appliquer la préparation finale sur les parties à traiter.

Voie respiratoire :

En diffusion atmosphérique, cette essence contribue à la purification et à l’assainissement de l’air ambiant.

En olfaction ou dilué dans un peu d’eau chaude, elle aide à libérer les voies pulmonaires et respiratoires.

Contre-indications et effets indésirables

Dans un cadre thérapeutique, il est important de respecter les doses prescrites. De plus, l’utilisation de l’huile essentielle de myrte à acétate de myrtényle de manière prolongée est à proscrire. Ainsi, éviter un usage de plus de 2 semaines d’affilé.

Enfin, elle est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.