Nutrition

Compléments alimentaires : pourquoi la vitamine D est-elle si importante ?

Encore appelée calciférol, la vitamine D est connue pour ses multiples rôles dans l’organisme. Assimilée de nos jours à une hormone, sa carence malheureusement trop répandue est responsable de nombreuses pathologies. Découvrez dans ce billet les bienfaits de cette vitamine indispensable à votre santé !

La vitamine D, une vitamine à double origine

La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses) connue pour son action dans la minéralisation osseuse. Elle a une double origine. Elle peut en effet être exogène ou endogène. De plus, elle existe sous deux formes : la vitamine D2 et la vitamine D3.

La vitamine D2 est d’origine végétale et est strictement exogène. Elle n’est pas aussi bien assimilée que la vitamine D3. D’origine animale, cette dernière est synthétisée au niveau l’épiderme. Il s’agit plutôt d’une hormone dont la synthèse est dépendante des rayons ultraviolets B (UVB) du soleil.

La vitamine D3 peut dans une moindre mesure provenir de l’alimentation. Cependant, peu d’aliments en renferment et le plus souvent en faible quantité. De ce fait, la principale source de calciférol est la synthèse solaire par la peau. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreuses personnes souffrent de sa carence en particulier durant les mois d’hiver et d’automne ou le soleil est peu présent.

Dans ces conditions, vous pouvez opter pour un complément alimentaire 100% naturel riche en vitamine D. Il est conçu à base de plantes, de fruits ou d’aliment et est bien indiqué pour pallier une carence en calciférol. Vous pouvez le retrouver sous forme huileuse ou en gélules. Assurez-vous toutefois de respecter les dosages prescrits et d’informer votre médecin traitant avant d’entamer une telle cure.

La vitamine D, un formidable allié santé

Qu’elle provienne de vos compléments alimentaires ou qu’elle soit synthétisée par l’organisme, la vitamine D est essentielle à votre bien-être. Cela s’explique par le fait qu’elle intervient dans de nombreux processus biologiques.

Favoriser la santé des os

Le calciférol favorise l’absorption intestinale et la fixation sur le squelette du calcium et du phosphore. Cette action permet de maintenir, voire d’accroître la densité minérale osseuse. La vitamine D joue ainsi un rôle actif dans la minéralisation et la consolidation du tissu osseux et des dents. C’est pour cette raison qu’elle est très indiquée dans la prévention et le traitement de l’ostéoporose, une pathologie très répandue chez les femmes ménopausées.

Renforcer le système immunitaire

La vitamine D permettrait également de stimuler et de renforcer le système immunitaire. Elle pourrait jouer un rôle déterminant dans la protection contre certaines maladies auto-immunes, c’est-à-dire des affections au cours desquelles l’organisme produit des anticorps dirigés contre ses propres tissus. C’est par exemple le cas du diabète de type 1 ou de la polyarthrite rhumatoïde.

Autres rôles

La vitamine D joue également d’autres rôles dans l’organisme comme tendent à le démontrer certains travaux. Selon des études récentes, elle participe activement au fonctionnement des muscles. Elle favorise en effet la contraction et le renouvellement des fibres musculaires. Cela est particulièrement important chez les seniors où le risque de chute est important en raison du faible tonus musculaire.

De même, certains chercheurs pensent que cette vitamine pourrait réduire le risque des maladies cardiovasculaires, en particulier chez les personnes âgées. On lui attribue également une action bénéfique dans la prévention du déclin des facultés intellectuelles et d’autres troubles cognitifs.

La déficience en vitamine D, de graves conséquences

Les manifestations d’une carence en vitamine D ne tardent pas à se faire sentir. Certains symptômes ne trompent pas. Il s’agit entre autres de :

  • sensation de fatigue intense et d’épuisement,
  • crampes et faiblesses musculaires,
  • douleurs dans les jambes,
  • déshydratation de la peau…

Au-delà de ces symptômes, la déficience en vitamine D peut entraîner de graves conséquences sur l’organisme à tout âge.

Chez les plus jeunes par exemple, elle est responsable d’une insuffisance de minéralisation des os et d’une déformation de la colonne vertébrale : c’est le rachitisme. Toutefois, cette maladie est de plus en plus rare grâce à une supplémentation presque systématique et à un enrichissement des laits infantiles.

Chez les adultes, la carence en vitamine D provoque souvent une déminéralisation du squelette ou ostéomalacie. Cette maladie est habituellement associée à des convulsions, une hypocalcémie, voire une tétanie. De plus, selon certaines études, cette déficience accroît le risque de cancers, d’infection et de maladies cardiovasculaires.

Par ailleurs, un faible apport en calciférol est également à l’origine de la dépression saisonnière. L’explication de cet état dépressif se trouve au niveau de l’hippocampe. Cette partie du cerveau qui régule les humeurs est riche en récepteurs de vitamine D.

En définitive, la vitamine D joue un rôle déterminant dans l’organisme. Elle intervient dans de nombreux processus métaboliques. Principalement synthétisée au niveau de la peau en présence du soleil, elle peut aussi provenir de l’alimentation. En cas de déficit, les compléments alimentaires 100 % naturels peuvent être d’excellents alliés à condition de vous en servir convenablement.

Articles similaires