Comment vaincre les dangers de la position assise prolongée

Le fait de rester assis pendant de longues périodes est lié à de nombreux problèmes de santé: obésité, maladies cardiaques et même cancer.

Les personnes qui passent plus de quatre heures par jour devant un écran présentent un risque plus élevé de décès précoce. Ainsi qu’un risque plus élevé d’événements liés aux maladies cardiaques, comme les douleurs thoraciques ou les crises cardiaques. Mais s’asseoir devant la télévision n’est pas le seul problème. Toute position assise prolongée, par exemple derrière un bureau au travail ou au volant, peut être dangereuse.
De plus, même la pratique d’une activité modérée ou vigoureuse occasionnelle ne semble pas compenser de manière significative le risque de rester assis la plupart du temps.

La solution ? S’asseoir moins et bouger plus au long de la journée. Vous pouvez commencer par rester debout plutôt que d’être assis dès que vous en avez l’occasion.

Profitez de chaque occasion de vous tenir debout, même en travaillant

Par exemple:

– Restez debout lorsque vous parlez au téléphone ou lorsque vous mangez.

– Si vous travaillez à un bureau pendant de longues périodes, essayez un bureau debout, ou improvisez avec une table haute ou un comptoir haut.

– Mieux encore, pensez à des façons de marcher pendant que vous travaillez : Faites quelque pas avec vos collègues plutôt que de vous rassembler dans une salle de conférence pour des réunions.

– Placez votre surface de travail au-dessus d’un tapis roulant ou d’un vélo d’appartement. Avec un écran d’ordinateur et un clavier sur un support ou spécialisé afin de pouvoir être en mouvement tout au long de la journée.

L’impact bénéfique du mouvement

Même celui de mouvement « de loisir » peut être profond. Pour commencer, vous brûlerez plus de calories. Cela peut entraîner une perte de poids et une augmentation de l’énergie. De plus, l’activité musculaire nécessaire pour se tenir debout et pour d’autres mouvements semble déclencher d’importantes réactions liées à la décomposition des graisses et des sucres dans le corps.

Lorsque vous êtes assis, ces réactions s’arrêtent et vos risques pour la santé augmentent. Lorsque vous êtes debout ou que vous bougez activement, vous remettez les processus en action.