Comment utiliser le saule comme plante médicale ?

utilisation du saule

Du nom scientifique salix alba, le saule est également connu sous le nom de saule blanc ou osier blanc. Cette plante nous vient du continent européen, mais qui est aujourd’hui disponible dans de nombreux autres pays. Utilisé depuis 2500 ans, c’est une plante qui continue encore de soulager des maladies.

Les indications du saule

Le saule est un antidouleur, un anti-inflammatoire, un antirhumatismal et un astringent hors du commun. Cela est dû à ses composants spécifiques. Dans le saule, on retrouve des vitamines C, des dérivés de salicylés, de flavonoïdes, de tanins catéchiques et des composés de phénoliques.

Les personnes anxieuses peuvent profiter des vertus du saule. Ce dernier agit sur le système nerveux central du corps pour soulager les anxiétés et les angoisses. Pour les personnes ayant des problèmes de sommeil, il faut consommer la plante de saule. Il aide à soigner les insomnies, les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Les fièvres et les états grippaux ainsi que les maux de tête sont vite soignés avec le saule. Les problèmes féminins comme les règles douloureuses peuvent être soulagés avec cette plante. Il en est de même des tendinites, des cystites, de l’arthrite, des rhumatismes et des hémorragies internes.

En cas de problème de peau, il faut utiliser le saule. Il en est ainsi des traitements des verrues, des plaies, des ulcères et des cors.

Les formes du saule

Il est possible de trouver le saule blanc sous plusieurs formes.

  • En comprimé
  • En gélule
  • En capsule
  • En poudre

Ces quatre premières formes de saule sont disponibles directement en pharmacie. Elles sont toutes à base de saule sans ou avec rajout.

  • En décoction
  • En tisane
  • En infusion
  • En shampoing

Pour ces quatre dernières formes, vous pouvez les fabriquer vous-même à la maison. Il suffit de prendre les feuilles ou les racines de la plante à mélanger avec de l’eau bouillante. Pour certaines formes, il est possible de rajouter d’autres éléments. Il en est par exemple ainsi du miel, des huiles végétales, etc.

Les modes d’utilisation du saule

  • L’usage

Le saule peut être utilisé en interne. Vous allez donc boire le saule 2 à 3 fois par jour au maximum. Il peut être utilisé en externe. Vous pouvez appliquer le saule sur la partie concernée.

  • Les précautions

Il y a des doses à respecter quand vous consommez du saule. Il est interdit de dépasser ces limites de dosages. Sinon, vous risquez des hémorragies.

  • Les contre-indications

Le saule n’est pas fait pour tout le monde. Certaines personnes ne peuvent pas prendre du saule pour soigner ses maux. Il en est ainsi des femmes enceintes et des femmes allaitantes. Il en est de même pour les enfants en bas âge.

La situation personnelle de quelques personnes lui empêche de consommer ce produit. Ce sont précisément les personnes allergiques aux salicylates et aux anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les personnes souffrant des maladies sont concernées. Il en est ainsi de l’ulcère, de l’asthme, des reins, de la goutte, etc.

Le saule ne présente pas des interactions avec les médicaments. Avant de consommer le saule cependant, il est recommandé de consulter un médecin, du moins un pharmacien. Cela vous éviterait les dangers de consommation du saule.