Comment soigner le panaris au naturel ?

soigner le panaris au naturel

Situé sur le bout des doigts, le panaris représente à première vue une affection bégnine. Pourtant, il peut avoir des conséquences graves, voire mortelles en cas de traitement inefficace. Ses complications sont liées à l’action de bactéries. Il se soigne par l’application de remèdes fabriqués avec des extraits naturels.

Description du panaris

Débutant sur une infection, le panaris provient d’une petite lésion au niveau du doigt. Il produit de nombreux effets inflammatoires.

  • Les causes du panaris

L’affection provient de l’infestation bactérienne des corps tissulaires situés autour de l’ongle. Il s’agit généralement de staphylocoques ou de streptocoques. Celles-ci infectent le doigt suite à une blessure imperceptible au début. L’infection apparaît progressivement entre 2 et 5 jours. La blessure peut provenir d’une entaille pendant la manucure. Le plus souvent, elle résulte de l’arrachement des cuticules avec les dents ou d’un ongle mal coupé. Elle atteint inévitablement ceux qui se rongent les ongles. Mais la lésion peut aussi survenir suite à une piqûre par une épine ou un insecte.

  • Évolution du panaris

Une inflammation vive constitue le premier signe du panaris. La peau entourant l’ongle est enflée et rougie, faisant ressentir une douleur au contact. L’infection évolue peu à peu en un abcès qui augmente en volume. Celui-ci présente une partie centrale molle et un contour tendu. Il provoque des douleurs intenses, parfois pulsatiles. Celles-ci empêchent de dormir et engendrent de la fièvre. En l’absence de traitement adéquat, l’infection peut se répandre jusqu’aux tendons et les os. Des cas plus graves peuvent apparaître, entraînant une dégradation de l’état de santé général. Ils peuvent conduire à un infarctus et au décès.

 

Le traitement du panaris grâce au bouillon blanc

Le bouillon blanc, de son nom scientifique Verbascum Thapsus, est une plante à fleurs très prisée en herboristerie. Il sert ainsi à la confection de remèdes efficaces contre le panaris.

  • Propriétés

Le bouillon blanc contient de nombreux éléments aux propriétés thérapeutiques. Il renferme des flavonoïdes, des mucilages, des saponines et des iridoïdes. Il fournit aussi des harpagosides et des saponosides.

Grâce à ses éléments constitutifs, le bouillon blanc possède un pouvoir cicatrisant pour traiter les lésions. Apaisant, il permet de soulager l’inflammation.

  • Le cataplasme de bouillon blanc

Pour confectionner un cataplasme de bouillon blanc, on cueille des fleurs fraîches. On les fait cuire dans du lait en les laissant bouillir pendant 5 minutes. On égoutte légèrement et on applique le cataplasme sur le doigt infecté. Pour bien le laisser agir, on peut l’envelopper avec une compresse.

  • La décoction de bouillon blanc

Pour cette décoction, on utilise 50 grammes de feuilles fraîchement cueillies. On les plonge dans 1 litre d’eau froide. On chauffe le mélange jusqu’à ébullition puis on laisse bouillir environ 10 minutes. Si besoin, on tamise la décoction . La décoction de bouillon blanc s’utilise en lotion à verser plusieurs fois sur le panaris.