Comment prévenir ces 9 dangers courants pour la santé en été

Voici 9 risques sanitaires estivaux les plus courants, les symptômes à rechercher et les moyens de les prévenir.

L’arrivée des beaux jours s’accompagne d’un risque accru d’exposition au soleil, de coups de chaleur et de blessures liées à l’eau, entre autres dangers potentiels pour la santé. Voici comment vous pouvez prévenir ces problèmes et d’autres encore.

L’été est synonyme de jours plus longs, de vendredis d’été et d’escapades le week-end. C’est le moment de sortir, d’aller à la plage et de faire ce voyage en camping que vous avez repoussé à cause d’une météo peu coopérative. La saison estivale et la hausse des températures s’accompagnent également de nombreux risques pour la santé.

Voici 9 risques sanitaires estivaux les plus courants, les symptômes à rechercher et les moyens de les prévenir, afin que vous puissiez rester en sécurité et en bonne santé tout l’été.

1 Coup de chaleur et épuisement par la chaleur: Limitez les activités extérieures intenses

Lorsque les températures atteignent des niveaux étouffants, ce n’est pas seulement inconfortable, c’est aussi dangereux et potentiellement mortel. L’épuisement dû à la chaleur et le coup de chaleur, les deux maladies les plus graves liées à la chaleur, peuvent survenir lorsque le corps est incapable de se refroidir correctement après une exposition prolongée à une chaleur excessive (comme le travail ou l’exercice en plein air). Le coup de chaleur est un cas plus grave d’épuisement par la chaleur. Mais les deux nécessitent une attention médicale d’urgence. Ils sont évitables.

Prévenir

Essayez de ralentir et d’adapter leurs horaires de travail et d’activité pour rester au frais à la mi-journée, lorsque le soleil a tendance à être le plus fort. Prenez des nouvelles des amis et des voisins pour vous assurer qu’ils vont bien. Cela est particulièrement important dans le cas des nourrissons et des jeunes enfants, des femmes enceintes et des personnes âgées, qui présentent un risque plus élevé de maladie liée à la chaleur. Les personnes souffrant de certains troubles médicaux (tels que les maladies cardiaques, les maladies mentales, une mauvaise circulation, l’obésité et le surpoids) sont également plus vulnérables.

Surtout, restez sur vos gardes. Si vous commencez à vous sentir malade, prenez la chaleur au sérieux.

Voici quelques symptômes de maladies liées à la chaleur à surveiller:

– Une température corporelle de 39 degrés ou plus
– une peau chaude, rouge, sèche ou humide
– Un pouls rapide
– Maux de tête, vertiges
– Confusion, irritabilité, troubles de l’élocution
– Perte de conscience
– Transpiration abondante
– Peau froide, pâle et moite
– Nausées ou vomissements
– Crampes musculaires

2 Déshydratation légère et sévère: Ne lésinez pas sur l’apport en eau

Nous l’entendons tout le temps : Buvez plus d’eau. Mais lorsque vous êtes en train de profiter du soleil, de siroter des cocktails estivaux ou de faire du sport, il est encore plus important de faire de l’eau une priorité. Si vous omettez de le faire pendant trop longtemps, vous risquez de vous déshydrater, ce qui peut aller de léger à grave. Les effets secondaires d’une déshydratation légère à modérée comprennent la soif, une bouche sèche ou collante, une peau sèche, des maux de tête, des crampes musculaires et une urine jaune foncé ou moins abondante en général. Les effets secondaires plus graves à surveiller sont l’accélération du rythme cardiaque et de la respiration, l’irritabilité, la confusion, les étourdissements, l’apathie, les yeux enfoncés, la peau ratatinée, le délire et l’inconscience.

Prévention

Pour faire simple, buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée, surtout lorsque vous passez du temps à l’extérieur au soleil. Pour ceux qui prévoient de se prélasser à l’extérieur buvez de l’eau toutes les heures et envisagez de réduire les activités intenses entre 10 heures et 14 heures, lorsque le soleil est le plus fort. Et si vous faites des efforts sous la chaleur, augmentez cette quantité d’eau par heure. Mais répartissez-la, si vous le pouvez, de manière à boire environ 1 tasse d’eau toutes les 15 à 20 minutes.

3 Coups de soleil et dommages causés par le soleil: Faites de l’application d’un écran solaire une habitude quotidienne

Les longues journées ensoleillées sont l’un des meilleurs moments de l’été, mais elles peuvent représenter un danger pour le plus grand organe du corps : la peau. Si vous vous exposez trop longtemps sans écran solaire, vous ne risquez pas seulement un coup de soleil douloureux, mais vous augmentez vos chances de développer un cancer de la peau. De plus, l’exposition aux rayons ultraviolets (UV) peut augmenter l’apparition de rides, de ridules et de taches solaires, comme si vous aviez besoin d’une autre raison pour ne pas lésiner sur la crème solaire.

La prévention

Encore une fois, limitez votre temps d’exposition au soleil et choisissez un endroit ombragé chaque fois que possible. Plus important encore, faites de la crème solaire une habitude quotidienne, que le soleil brille ou non. Même les jours nuageux comportent un risque d’exposition aux UV. Choisissez un écran solaire à large spectre, résistant à l’eau, avec un FPS 30 ou plus, et réappliquez-le au moins toutes les deux heures.

Les zones d’application de la crème solaire qui sont souvent négligées ? Le cuir chevelu, les oreilles, l’avant et l’arrière du cou, la poitrine, l’arrière des genoux et le dessus des pieds. Une fois que vous avez correctement appliqué la crème solaire, n’oubliez pas de mettre des lunettes de soleil. Elles sont plus qu’une question de style : Les rayons UVA et UVB peuvent également endommager les yeux.

4 Risques liées à l’eau: Nager en toute sécurité et sous surveillance

Rien ne ressemble plus à l’été qu’une journée à la piscine ou une visite à la plage. Mais la baignade comporte de nombreux dangers, des infections aux blessures de plongée et même à la noyade. Les téléphones portables pourraient aggraver le problème : En effet, les adultes sont de plus en plus nombreux à faire défiler des documents sur leurs appareils, ce qui peut les empêcher de surveiller de près les enfants lorsqu’ils sont dans l’eau.

Prévenir

Tenez compte de ces conseils, en particulier dans les piscines :

Nagez dans les zones désignées et surveillées par des maîtres-nageurs.
Nagez avec un camarade, ne laissez personne nager seul.
Ne laissez pas les jeunes enfants sans surveillance ou sans la présence d’un adulte près de l’eau.
Évitez les distractions lorsque vous surveillez des enfants près de l’eau, comme votre téléphone portable.
Faites porter aux enfants ou aux nageurs inexpérimentés des gilets de sauvetage ou à défaut des bouées, mais ne vous fiez pas uniquement à eux.
Si un enfant manque à l’appel, vérifiez d’abord dans l’eau. Chaque seconde est importante pour prévenir le pire ou l’invalidité.
Sécurisez les piscines domestiques avec des barrières lorsqu’elles ne sont pas utilisées.
Rangez les équipements pour attraper ou lancer des objets, les gilets de sauvetage et une trousse de premiers secours près des piscines.
Evitez d’avaler de l’eau pendant que vous êtes dans la piscine et sécher vos oreilles après être sorti de la piscine, afin de prévenir les maladies liées à la baignade causées par des germes. En outre, si vous êtes prédisposé à l’otite du baigneur (une infection du canal externe de l’oreille), essayez de porter des bouchons d’oreille lorsque vous vous baignez, suggère M. Kapur.

5 Piqûres d’insectes et propagation de maladies: Soyez attentif à vous-même et à votre environnement

Lorsque vous vous promenez sur les sentiers de randonnée et que vous explorez la nature, faites attention aux piqûres d’insectes, qui ne sont pas seulement gênantes mais peuvent aussi transmettre des maladies graves. Méfiez-vous particulièrement des tiques et des moustiques. Les moustiques peuvent transmettre des maladies telles que le virus du Nil occidental et la dengue, et les tiques peuvent propager jusqu’à 16 maladies infectieuses différentes, dont la maladie de Lyme.

Prévention

Utilisez un insectifuge même pour les petites randonnées. Si vous le pouvez, même par temps chaud, portez des manches longues et des pantalons et rentrez vos chaussettes dans les pantalons. (Optez pour des tissus amples, qui évacuent l’humidité et de couleur claire pour éviter la surchauffe. N’oubliez pas non plus de vérifier que vous n’avez pas de tiques après vos activités de plein air et assurez-vous que vos amis, votre famille et vos animaux domestiques n’en ont pas non plus.

Restez au centre des sentiers lors d’une randonnée et d’éviter les zones d’herbes hautes, et traiter les vêtements avec des produits antiparasitaires qui agisent également comme un insectifuge. Si vous faites du camping, pensez à prétraiter votre tente ou votre hamac avec un répulsif également. Si vous craignez d’avoir séjourné dans une zone infestée de tiques, prennez un bain ou une douche dans les deux heures suivant le retour d’une sortie et laver les vêtements à l’eau chaude puis sécher à haute température.

6 Allergies aux pollens Prévenir l’exposition

Lorsqu’il est question d’allergies, nous pensons généralement au printemps, mais la hausse des températures et la prolongation des saisons chaudes augmentent la production de pollen et prolongent la saison des allergies. Et le pollen qui se dépose sur les surfaces que nous touchons, comme les couvertures de pique-nique ou les meubles de jardin, peut également déclencher une réaction allergique cutanée, ou dermatite de contact.

Prévention

Vérifiez les comptes de pollen dans votre région. Pour garder votre maison exempte de pollen, utilisez un chiffon humide pour enlever le pollen des cheveux et de la peau ou prendre une douche juste après être rentré de l’extérieur, ainsi que de laver les vêtements et la literie d’extérieur pour enlever le pollen qui s’y est déposé, et de passer l’aspirateur régulièrement.

7 Sécurité alimentaire: Méfiez-vous des aliments avariés ou insuffisamment cuits

Que vous fassiez des grillades ou un pique-nique, prenez le temps de vous demander combien de temps votre repas est resté sans réfrigération, ou si ce qui est chaud sur le gril est vraiment bien cuit. Nous oublions que la mayonnaise sur la salade de thon doit vraiment être réfrigérée et que nos aliments sont restés longtemps dans la voiture ou au soleil. Sinon, c’est parti pour des troubles gastro-intestinaux tels que nausées, vomissements et diarrhée.

Prévenir

Une règle de base: Ne laissez pas les aliments reposer à une température comprise entre 4 et 60 degrés C pendant plus de deux heures d’affilée, car cela constitue la « zone de danger » idéale pour la multiplication des bactéries d’origine alimentaire. Et si les températures extérieures sont supérieures à 32 degrés C, ce délai tombe à une heure). Conservez les aliments froids à moins de 4 degrés C jusqu’à ce qu’ils soient prêts à être consommés. Jetez les aliments qui sont dans la zone de danger depuis trop longtemps. Le risque n’en vaut pas la peine.

Vous pouvez également séparer les glacières pour boissons et pour aliments afin de limiter le nombre de fois où vous devez ouvrir la glacière pour aliments, ce qui permettra de conserver les aliments au frais plus longtemps. Veillez à bien fermer les glacières après les avoir ouvertes.

Pratiquer des grillades sûres en réfrigérant et en séparant la volaille et les fruits de mer des autres aliments pour éviter toute contamination croisée, en vous lavant souvent les mains lorsque vous manipulez des aliments, en nettoyant votre gril et vos outils avant et après chaque utilisation, et en cuisant soigneusement la viande.

8 Maladies sexuellement transmissibles: Visez un été d’amour (sans danger)

Il n’y a rien de mal à s’adonner à un peu d’amour estival, mais si vous ne faites pas attention, vous risquez de garder avec vous un souvenir douloureux d’un rendez-vous saisonnier longtemps après la fête du travail. Les trois MST les plus fréquemment signalées sont la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis.

Prévenir

Avoir des relations sexuelles protégées :

Portez des protections. Pensez toujours aux préservatifs masculins en latex, aux préservatifs féminins et aux digues dentaires. il existe plus de types de barrières de protection que jamais auparavant. Si elles sont utilisées correctement et régulièrement, les barrières peuvent réduire le risque de contracter la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis et d’autres MST.

Faites-vous tester. La plupart d’entre nous sont maintenant habitués aux tests COVID, mais à quand remonte la dernière fois que vous avez testé votre santé sexuelle ? Avant d’avoir des rapports physiques avec un nouveau partenaire, vérifiez que vous êtes tous les deux en bonne santé en faisant un test de dépistage des MST, car de nombreuses MST ne présentent aucun symptôme.

Évitez de partager des fluides sexuels. Il existe de nombreuses activités sexuelles agréables qui n’impliquent pas de pénétration. Pour réduire le risque de MST, pensez à inclure les massages ou les jouets sexuels dans la rotation de votre été d’amour.

9 Accidents et blessures liés aux pieds nus: Protégez vos pieds

Sentir l’herbe entre ses orteils ou marcher pieds nus sur la plage est un plaisir estival qui met de bonne humeur, mais ne pas avoir de chaussures peut exposer vos doigts à une foule de blessures. Les blessures par perforation peuvent survenir si vous marchez sur un objet pointu comme du verre, des clous ou même des coquillages. Marcher pieds nus sur une surface chaude peut provoquer des brûlures, et marcher pieds nus sur une surface humide expose les pieds à des infections fongiques. Et pour ceux qui sont tentés d’utiliser une tondeuse à gazon pieds nus, sachez que les accidents mécaniques peuvent causer des dommages importants.

Prévenir

En général, couvrir vos pieds lorsque cela est possible est votre meilleure ligne de défense. Mais toutes les chaussures ne sont pas égales et que des situations différentes nécessitent des chaussures différentes.

Les sandales sont bonnes dans les vestiaires, à la piscine et même dans les chambres d’hôtel. Elles aident à limiter la probabilité de contracter une infection fongique comme le pied d’athlète ou une infection virale comme les verrues plantaires. Ne la portez pas d’une année sur l’autre et évitez de marcher sur de longues distances avec.

Utilisez des chaussures d’eau ou des baskets à la plage, au lac ou à la rivière, pour la randonnée et les loisirs de plein air. Veillez simplement à ce qu’elles soient complètement sèches avant de les remettre la fois suivante.

Portez des chaussures de sport ou des bottes de travail pour les travaux de jardinage. C’est particulièrement important lorsque vous utilisez une tondeuse à gazon.

 

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -