Comment peut-on expliquer la technique de la sophrologie ?

sophrologie

Un mot qui vient du grec ancien, la sophrologie veut dire « étude de l’harmonisation de la conscience ». Strictement verbale, elle désigne une méthode psychocorporelle particulière permettant à chacun de trouver des ressources en lui-même. En fait, c’est une thérapie qui rassemble une technique, une approche personnelle et une science qui étudie la conscience humaine. Elle propose des techniques exceptionnelles pour vivre harmonieusement et pour retrouver un bon état de bien-être. On peut même la considérer comme une philosophie de vie.

Les premiers soins en sophrologie remontent en quelle année ?

Créée en 1960, la sophrologie s’appuie essentiellement sur trois exercices : respiration, décontraction musculaire et visualisation d’images positives. Une forme de soin qui s’inspire de différents procédés notamment orientaux (zen, méditation) et occidentaux (relaxation). Son inventeur se nomme Caycedo Alfonso, un neuropsychiatre colombien. Il met au point une nouvelle formule de relaxation qui s’inspire de la phénoménologie, du yoga et de l’hypnose. Cela pour aider au mieux ses patients à mieux gérer leur quotidien et à retrouver un bon équilibre de vie. Destinée à l’origine aux psychotiques, elle convient par la suite à toutes les personnes voulant tout simplement se relaxer. Particulièrement, cette discipline connaît un essor majeur en Espagne, en France et en Belgique.

Utiliser la sophrologie pour bien prendre soin de l’organisme

La sophrologie regroupe de nombreux bienfaits thérapeutiques pour les petits et les grands. Ses actions, ses propriétés et ses effets agissent sur le corps et sur le mental. Elle apporte son aide en cas de gênes en lien avec le sommeil, d’insomnies ou de prise de parole en public. De plus, elle peut traiter les céphalées, les toux psychogènes, les acouphènes, la fibromyalgie, les douleurs gastro-intestinales et les palpitations. Elle protège les femmes enceintes durant la période de grossesse et pendant l’accouchement.

A part ces vertus thérapeutiques, elle procure également d’autres bienfaits : bien-être psychique, détente corporelle et relaxation musculaire. Elle permet d’acquérir une meilleure connaissance, compréhension et affirmation de soi. Elle nous aide à mieux se concentrer, à mieux mémoriser, à mieux gérer nos stress et nos émotions. Une méthode de relâchement dynamique qui transforme naturellement nos phobies ou nos angoisses en pensées positives. Elle vise également à renforcer nos capacités pour pouvoir affronter les défis de tous les jours avec sérénité.

La sophrologie : comment elle se réalise ?

Elle fait partie des thérapies courtes, mais elle peut aussi être réalisée sur le long terme. D’un point de vue physique et psychologique, une pratique régulière de la sophrologie permet d’améliorer la qualité de vie. En position assise ou debout, collective ou individuelle, une séance nécessite 20 à 50 minutes. Elle se base sur un ensemble de méditations (respiration et relaxation) et en général, elle se fait oralement. C’est le sophrologue qui vous guide et qui vous accompagne. Chaque séance constitue un dialogue pré-sophrologique, une pratique et un dialogue post-sophrologique.