Comment guérir les verrues naturellement ?

application de la chélidoine contre les verrues

Les verrues sont des petites excroissances cutanées causées par un virus. De plus en plus de personne se voit aujourd’hui apparaître une verrue sur la figure. Mais elles ne savent pourtant pas comment s’en débarrasser. Pour guérir au naturel les verrues, le jus ou la sève de chélidoine sont disponibles.

Les composants de la chélidoine pour guérir les verrues au naturel

C’est le papillomavirus humain ou PVH qui est responsable des verrues. Plus précisément, ce sont les PVH 2, 4, 8, 14, 29, 36, 46. Ils ont tendance à infecter la cellule cutanée pour produire de la corne cutanée. La chélidoine est apte à stopper la prolifération de ce virus. Il s’agit d’une plante dite chelidonium qui signifie hirondelle. Elle a été utilisée depuis l’Antiquité pour soigner les verrues d’où son nom herbe à verrues.

Une chélidoine contient des alcaloïdes à 3 % et des benzylalcaloïdes comme les phénanthridines, les protoberberines. On y retrouve des acides organiques. Il en est ainsi de l’acide malique et de l’acide citrique. Les enzymes protéolytiques sont dans le latex jaune virant à l’orange brune de la chélidoine. Sans oublier les caroténoïdes et les chélidocystatines inhibiteurs de la cystéine protéinase.

Les éléments composant la chélidoine donnent à la plante des propriétés vertueuses. Elle est antivirale, antibactérienne, antispasmodique, antimitotique et anti-inflammatoire. Cela implique que la plante va soulager les démangeaisons qui accompagnent les verrues. Elle permet également de freiner la croissance cellulaire pour éviter la formation de la verrue ou la faire disparaître.

La préparation de la chélidoine pour traiter les verrues

Un calmant hors du commun, la chélidoine se prépare très simplement. Il faut d’abord se procurer la plante de chélidoine. La tige est la partie de la plante à récolter. Assurez-vous que cette tige de chélidoine soit bien fraîche. Une tige de mauvaise qualité n’aura pas les vertus tant recherchées contre les maladies dermatologiques.

À l’aide d’un couteau, coupez la tige sur les côtes en deux parties. Un liquide collant et dégoulinant va en sortir. C’est le suc ou le latex. Prenez le suc ou le latex qui s’échappe de la plante une fois qu’elle a été tranchée. Vous aurez ainsi obtenu le jus ou la sève de la chélidoine à utiliser sur les verrues.

L’application de la chélidoine contre les verrues

Un mode d’application particulier doit être respecté si vous utilisez la sève ou le jus de chélidoine.

  • L’usage

La chélidoine s’utilise uniquement par voie externe quand il est question de lutter contre les verrues. Vous allez de ce fait appliquer directement la sève de la plante sur la zone infectée. Évitez d’en appliquer sur les zones saines de la peau. Cela pourrait les irriter.

  • Les précautions

Il faut renouveler l’application de la sève sur la zone à traiter avec une infime couche de chélidoine. Dépasser les doses prescrites est prohibé. Une overdose en chélidoine va être toxique pour le foie. Le traitement à la chélidoine se fait en cure et non en traitement prolongé.

  • Les contre-indications

Certaines personnes ne peuvent utiliser cette plante contre les verrues. Il en est ainsi des femmes enceintes et des femmes allaitantes. Pour les enfants, l’utilisation de la chélidoine est interdite, car il est beaucoup trop toxique pour eux.