Comment guérir la lithiase urinaire naturellement ?

guérir la lithiase urinaire

Le système urinaire occupe une fonction vitale au sein de l’organisme. Il assure la filtration et l’élimination de déchets et de substances toxiques. Un dysfonctionnement au niveau de cette fonction mènerait à diverses maladies parfois graves. La lithiase urinaire représente un trouble fréquent des voies urinaires. Elle consiste en une accumulation solide qui risque d’obstruer les conduits et gêner la circulation urinaire. On s’en défait grâce à des remèdes préparés soi-même.

Description de la lithiase urinaire

La lithiase urinaire désigne la présence de dépôts en forme de caillou appelés calculs dans les voies urinaires. Des douleurs lombaires en constituent les premiers signes.

  • Causes et facteurs de risque

Les calculs qui se forment peuvent avoir des natures différentes. Leur présence est liée à une concentration accrue dans l’urine. Souvent, il s’agit de lithiase calcique, constituée d’oxalate, de phosphate ou de carbonate de calcium. Mais parfois, des calculs phosphatiques peuvent aussi apparaître. Rarement, de l’acide urique ou des urates forment des lithiases uriques.

L’accumulation résulte d’une mauvaise évacuation. La déshydratation due à une consommation d’eau insuffisante peut se trouver à l’origine. Elle peut aussi être liée à la présence d’un obstacle qui ralentit la circulation de l’urine. Elle est quelquefois due à une infection des voies urinaires.

  • Symptômes

Les petites lithiases ne présentent parfois pas de signes externes. Selon leur localisation et leur taille, elles engendrent des douleurs à intensité variable. Celles-ci apparaissent au niveau lombaire, sur les flancs ou sur la zone sous-ombilicale. Parfois, des brûlures se ressentent pendant la miction. Des hématuries apparaissent aussi suite à une lithiase urinaire.

Traitements naturels de la lithiase urinaire

Les troubles urinaires se soignent par des préparations à base de substances végétales. On exploite surtout les propriétés diurétiques des plantes utilisées pour le traitement.

  • La tisane de verge d’or

La verge d’or contient des flavonoïdes, des acides phénoliques et des saponosides. On utilise pour la préparation les parties superficielles qualifiées d’herbes. La tisane nécessite 1 à 2 cuillérées d’herbes séchées. On les met à infuser dans 200 ml d’eau bouillante pendant environ 10 minutes. En cas de lithiase urinaire, il est recommandé de prendre cette tisane 3 à 4 fois par jour.

  • La tisane de queues de cerise

Le pédoncule ou queue de la cerise renferme des tanins. Ceux-ci lui procurent ses pouvoirs contre les troubles urinaires. Le cerisier contient aussi des phénols, du bêtacarotène et du potassium.

La décoction est confectionnée avec 10 grammes de queues de cerises, soit l’équivalent d’une cuiller à soupe. On les découpe en petits tronçons et on les mélange à un demi-litre d’eau froide. On chauffe le mélange jusqu’à 5 minutes après ébullition. Ensuite, on le retire du feu et on le laisse infuser une vingtaine de minutes.

Le traitement s’effectue par 3 prises de la décoction par jour jusqu’à disparition des symptômes. Une grande consommation d’eau est préconisée en accompagnement.