Comment calmer une piqûre de moustique ?

piqûre de moustique

Les moustiques présentent une préférence pour les régions chaudes et humides. Ils apparaissent en plus grand nombre en été. Ils détectent leur cible grâce à leur capacité olfactive développée. En réalité, seul le moustique femelle pique les êtres du règne animal. La piqûre de moustique provoque des effets différents selon le cas. Des méthodes naturelles servent à les éliminer efficacement.

Causes de l’apparition des signes de la piqûre de moustique

Les effets ne proviennent pas de l’impact physique de la piqûre de moustique. L’insecte aspire le sang avec sa trompe sans provoquer de lésion. Pendant la succion, il injecte sa salive qui se mélange au sang. Celle-ci contient une substance anticoagulante pour préserver la fluidité du sang. Le moustique s’en sert pour assurer le développement de ses œufs. L’organisme humain considère la salive comme un agent pathogène. Il déclenche ainsi une réaction de défense et produit de l’histamine. Celle-ci est responsable de l’apparition de signes allergiques.

Symptômes de la piqûre de moustique

La réaction allergique induite par la piqûre de moustique présente un signe cutané local. Il apparaît sous la forme d’une rougeur circulaire. Parfois, un bouton dur plus clair, chaud et douloureux se forme en son centre. Ces manifestations visibles s’accompagnent de vie démangeaison qui peut persister quelques jours. Les grattements sur la peau irritée risquent d’engendrer une infection.

L’irritation peut parfois évoluer vers la formation d’un œdème. Des cas extrêmes de choc anaphylactique peuvent survenir, mais plutôt rarement.

Solutions naturelles contre la piqûre de moustique

Le moustique véhicule des entités pathogènes et les transmet aux êtres qu’il pique. Outre les réactions cutanées, il risque aussi de contaminer avec d’autres maladies. Les solutions proposées soulagent l’irritation, mais visent aussi une action répulsive pour prévenir la piqûre de moustique.

  • L’essence de citronnelle

La citronnelle, originaire d’Asie, se retrouve presque partout sur le globe terrestre. Elle contient des huiles essentielles, du citral, du géraniol, des triterpènes et des flavonoïdes. On utilise son huile essentielle pour la confection de remèdes. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses.

Elle s’utilise sous forme d’essence de citronnelle pour son pouvoir répulsif contre les insectes. Pour un tel effet, on l’applique sur les vêtements ou on le pulvérise dans la maison. L’essence pure ne s’applique pas directement sur la peau. L’ingestion peut s’avérer toxique. L’usage sur le nourrisson est déconseillé.

  • L’huile essentielle de mélisse

L’huile essentielle de mélisse contint du citral, du citronellal et du géraniol. Elle intervient dans la préparation d’un répulsif pour prévenir la piqûre de moustique. Le moustique répugne son odeur citronnée. On utilise pour cela 20 gouttes de l’huile essentielle. On la dilue dans 100 ml d’eau. On verse le mélange dans une bouteille munie d’un vaporisateur. On l’agite bien pour assurer l’homogénéité. On l’applique sur la peau avant de sortir de la maison. Cette solution peut s’utiliser plusieurs fois en une journée.