Comment calmer nausées et vomissements au naturel ?

nausées et vomissements

Nausées et vomissements constituent parfois un enchaînement de phénomènes au niveau de l’organisme. Ils surviennent suite à des troubles qui ne concernent pas forcément l’estomac. Des remèdes simples permettent d’éliminer ces sensations.

Description des nausées et vomissements

La nausée est une sensation interne, non visible de l’extérieur. Le vomissement en est la manifestation. La première se présente comme une gêne au niveau de l’estomac et de la gorge. Le second résulte de l’éjection du contenu gastrique vers la bouche.

  • Différentes causes

Les vomissements apparaissent plus fréquemment en cas de gastro-entérite. Ils peuvent aussi provenir d’une ingestion d’une substance mal assimilée. Il peut s’agir d’un excès d’alcool ou d’une indigestion. Des migraines et des vertiges induisent aussi le déclenchement du mécanisme par le cerveau. Celui-ci peut résulter de l’action de certains médicaments. Des maladies au niveau d’organes comme la vessie, le rein ou le cœur peuvent aussi l’engendrer.

  • Mécanisme

Un centre nerveux situé dans le cerveau commande le processus du vomissement. Ainsi, il induit la fermeture du pylore qui précède la contraction gastrique. Cela enclenche celle du diaphragme. Les abdominaux accentuent la propulsion du contenu de l’estomac vers l’œsophage puis vers la bouche.

Traitement naturel des nausées et vomissements

Le traitement naturel des nausées et vomissements s’effectue grâce à la confection de remèdes à base de plantes.

  • La tisane de gingembre

Le gingembre renferme des composants antiétémiques, le shogaol et le gingérol. La consommation quotidienne du gingembre ne présente pas d’inconvénient majeur.

Pour une tisane de gingembre, on écorce un rhizome d’une taille de 2 cm. On le râpe et on le verse dans de l’eau en tout début d’ébullition. On recouvre le mélange pendant 5 minutes. On le tamise, puis on le garde au chaud. On y ajoute la moitié du jus d’un citron et du miel à volonté. La consommation de cette tisane n’est pas limitée. Elle se boit tout au long de la journée.

Pour les propriétés anticoagulantes du gingembre, cette infusion est déconseillée avant une intervention chirurgicale.

  • La tisane de galanga

Apparenté au gingembre, le galanga s’y substitue en gastronomie et en médecine naturelle. Il permet de prévenir efficacement les nausées et vomissements. Il agit en stimulant gastrique. Il favorise la digestion et augmente l’appétit. Il guérit les divers troubles digestifs comme les flatulences ou les spasmes abdominaux.

Pour la préparation d’une tasse de la tisane, on utilise 1 gramme de rhizome de galanga. On plonge cette quantité de galanga dans une tasse d’eau bouillante. Une pause d’environ & à minutes permet d’extraire les éléments actifs de la plante. Une telle tasse constituée constitue une dose du remède. La prise de cette quantité peut se répéter au cours d’une journée. Elle est nécessaire en cas de malaises au niveau de l’appareil digestif.

En alternative à la tisane, le galanga s’utilise aussi pour confectionner une décoction.