Comment booster votre énergie après 50 ans ?

Vous avez plus de 50 ans et vous trouvez que vous n’avez plus l’énergie d’autrefois ? Les hormones qui vous donnaient de la force et du dynamisme dans votre jeunesse et qui vous permettaient d’éviter les kilos superflus sont en train de disparaître, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous défendre.

COMMENT STIMULER VOTRE ÉNERGIE ?

Si vous êtes prêt à investir en vous-même en apportant des changements simples à votre comportement et à votre régime alimentaire, vous pouvez récolter des récompenses qui peuvent durer toute une vie.

MANGEZ BIEN :

Manger les bons aliments donne à votre corps les nutriments dont il a besoin et peut vous empêcher de devenir obèse ou en surpoids. Malheureusement, une grande partie de notre alimentation est constituée d’aliments ultra-transformés et hyper-palatables. Les fabricants transforment les aliments en les vidant de leurs nutriments, puis ajoutent des produits chimiques pour améliorer leur apparence et leur goût. Votre corps est conçu pour traiter principalement des aliments complets. Les aliments complets sont :

  • Minimalement transformés
  • ne contiennent pas d’ingrédients artificiels
  • Plus proches de leur état naturel
  • Voici quelques exemples d’aliments complets :
  • Les fruits et légumes frais
  • Noix et graines
  • Légumineuses

La plupart des aliments que vous préparez chez vous sont des aliments complets peu transformés. Manger des aliments complets apporte des nutriments et des vitamines sans excès de calories. Si vous essayez de perdre quelques kilos superflus, un régime alimentaire complet peut soutenir vos autres efforts de perte de poids. Vous remarquerez également un regain d’énergie lorsque votre corps recevra les nutriments dont il a besoin pour fonctionner efficacement et qu’il perdra les kilos superflus qui l’alourdissent.

RESTEZ ACTIF :

Faire un effort conscient pour bouger son corps pendant la journée peut vraiment porter ses fruits. Malheureusement, 29,4 % des femmes et 25,5 % des hommes de plus de 50 ans sont considérés comme inactifs, c’est-à-dire qu’ils ne bougent pas assez pour accomplir leurs tâches quotidiennes. Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer :

  • Commencez lentement. Une augmentation trop rapide de votre niveau d’activité peut entraîner de la fatigue et des blessures. Une augmentation lente et régulière de l’exercice est plus durable et plus sûre.
  • Ajoutez des exercices de résistance. Les exercices de résistance augmentent la force et la masse musculaire, ce qui permet de brûler davantage de calories et de réduire le risque de blessures. Faites des exercices avec le poids du corps (il existe des tonnes de vidéos sur YouTube pour vous montrer comment faire). Montez les escaliers ou un plan incliné.
  • Ajoutez des exercices d’aérobic. Les experts recommandent aux adultes de faire 150 minutes d’exercices d’aérobic d’intensité modérée pendant la semaine. Les exercices d’aérobic renforcent les muscles de votre cœur et de vos poumons. Ils augmentent votre endurance et réduisent votre fatigue.
  • Trouvez une activité qui vous plaît. Il est totalement irréaliste de vous demander de faire quelque chose que vous n’aimez pas faire, jour après jour. Choisissez plutôt une activité que vous aimez et qui implique du mouvement. Faire les cent pas dans la pièce en regardant un film est tellement plus sain que de regarder ce même film depuis le canapé avec un paquet de chips.

ENGAGEZ VOTRE ESPRIT :

Votre cerveau préfère que vous fassiez les mêmes activités, que vous parliez des mêmes sujets et que vous suiviez la même routine tous les jours. Pour que les connexions de votre cerveau fonctionnent bien, vous devez le faire sortir de sa zone de confort. La stimulation mentale est nécessaire pour garder votre esprit frais et revigoré.

Essayez ceci :

  • Choisissez une activité que vous faites aujourd’hui et faites-la différemment.
  • Conduisez d’une manière différente pour faire vos courses.
  • Résolvez des énigmes ou jouez à des jeux de mots.
  • Apprenez une nouvelle langue.
  • Restez sociable. Prévoyez des événements sociaux dans votre calendrier, que vous préfériez passer du temps avec quelques amis ou avec des groupes plus importants.
  • Lisez des livres d’un nouveau genre. Que vous preniez un livre au hasard à la bibliothèque ou que vous choisissiez consciemment un livre d’un autre genre, votre cerveau appréciera ce changement de rythme.

SOUTENEZ VOTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE :

Il faut beaucoup d’énergie pour se défendre contre les infections, jour après jour. La plupart des protéines qui contrôlent le fonctionnement des cellules immunitaires ont besoin de vitamines et de minéraux comme cofacteurs pour réaliser d’importantes réactions chimiques. Les principaux micronutriments qui soutiennent le système immunitaire sont les suivants :

  1. La vitamine B12 : La vitamine B12 joue un rôle clé dans la fonction immunitaire. Elle est un cofacteur de la méthionine synthase, une enzyme qui contribue à la fabrication de l’ADN dans toutes les cellules, y compris les cellules immunitaires.
  2. Vitamine D : Quand on pense à la vitamine D, on pense généralement à la santé des os, mais la vitamine D est tout aussi importante pour la fonction immunitaire. Elle contribue à moduler les réponses adaptatives et immunitaires.
  3. Vitamine C : Lorsque votre organisme est stressé par une infection, il produit des radicaux libres, c’est-à-dire des électrons non appariés qui peuvent se lier à des structures dans la cellule et causer des dommages. La vitamine C aide à moduler le processus inflammatoire.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.