Comment avoir un foie en super santé en 8 questions

Voici les réponses aux 8 questions les plus courantes sur l’un des plus grands et des plus importants organes internes de votre corps.

Si vous êtes une personne en bonne santé, vous ne pensez peut-être pas souvent à votre foie et pour cause : Le seul moment où cet organe semble attirer l’attention est lorsqu’il cesse de bien fonctionner. Mais comme le foie est un organe si important, il vaut mieux s’informer à son sujet, surtout si vous avez des antécédents de problèmes hépatiques.

Un foie en super forme: 8 questions-réponses pour tout savoir

1. Que fait mon foie ?

Le foie est l’un des organes les plus sollicités de votre corps. Il remplit des centaines de fonctions, notamment la transformation des aliments et des boissons en vue de leur utilisation ultérieure ou de leur élimination. C’est station d’épuration de votre corps.

2. Comment puis-je garder mon foie en bonne santé ?

Tout d’abord en mangeant sainement. Parce que votre foie transforme les aliments et les liquides. Il les transforme en énergie et en nutriments stockés. Une mauvaise alimentation, par exemple, une alimentation comprenant une consommation chronique d’alcool, peut endommager le foie au fil du temps. En revanche, une alimentation saine permet de maintenir le bon fonctionnement de votre foie.

3. Quel est le meilleur régime alimentaire à suivre ?

Manger des repas réguliers et équilibrés comprenant des aliments de tous les groupes alimentaires (céréales, protéines, fruits, légumes et graisses).

Plus précisément, suivez ces quelques conseils supplémentaires sur l’alimentation :

– Choisissez des aliments riches en fibres, notamment des fruits et légumes frais, des pains complets, du riz et des céréales.
– Faites le plein de protéines saines, qui sont essentielles pour combattre les infections et guérir les cellules hépatiques endommagées. Vos meilleurs atouts : des viandes maigres et des sources végétales comme les haricots, les légumineuses et les lentilles.
– Évitez les acides gras trans présents dans les aliments transformés. Optez plutôt pour les graisses saines contenues dans les noix et les graines, les avocats, les graines de lin, l’huile d’olive et les huiles de poisson (ou poissons gras).
– Buvez beaucoup de liquide.
– Évitez de consommer de grandes quantités d’aliments salés et sucrés.
– Notez cependant que vous devrez peut-être suivre un régime alimentaire différent si vous souffrez d’une maladie du foie. Si vous avez une hépatite C, par exemple, vous devez éviter les aliments qui contiennent des taux élevés de fer ou de sel.

4. Que puis-je faire d’autre pour garder mon foie en bonne santé ?

Bien que l’alimentation soit la clé, il est également important de contrôler votre poids en contrôlant la taille de vos portions et en faisant régulièrement de l’exercice. Car l’obésité est liée à une maladie hépatique grasse: la stéatose hépatique non alcoolique. Cette maladie à son tour, peut entraîner une cicatrisation ou une cirrhose du foie, voire un cancer du foie ou une insuffisance hépatique. Si vous êtes en surpoids, fixez-vous pour objectif de perdre régulièrement 10 % de votre poids actuel. Veillez à éviter les régimes à la mode qui vous font perdre du poids trop rapidement, ce qui peut mettre votre foie à rude épreuve.

Vous devez également limiter la consommation d’alcool, qui peut provoquer une cirrhose, à un verre par jour pour les femmes et à deux pour les hommes. Même si vous avez déjà été un grand buveur et que vous avez depuis réduit ou éliminé votre consommation d’alcool, les dommages peuvent ne se manifester que des années plus tard. Si vous avez beaucoup bu par le passé, n’oubliez pas d’en parler à votre médecin. Il pourrait vouloir vous faire passer des tests pour détecter des lésions hépatiques sous-jacentes.

Évitez également d’autres comportements à risque, comme l’abus de médicaments. Le foie filtre tout ce qui passe dans l’organisme. Les substances médicamenteuses aussi.

Enfin, vous pouvez réduire votre risque de lésions hépatiques dues à l’hépatite C et à l’hépatite B en limitant le nombre de vos partenaires sexuels et en évitant l’abus de drogues par voie intranasale ou intraveineuse et en vous faisant faire un piercing ou un tatouage avec des aiguilles non stérilisées.

5. Quels symptômes vais-je remarquer si mon foie ne fonctionne pas correctement ?

En cas de problème avec votre foie, vous pouvez ressentir les symptômes suivants :

Fatigue chronique
Les problèmes gastro-intestinaux comme les nausées et les vomissements
Diminution de l’appétit
Urine de couleur foncée
Jaunisse (jaunissement de la peau et des yeux)

6. Quels sont les tests qui peuvent me dire si quelque chose ne va pas ?

Vous commencerez par un test sanguin appelé test de fonction hépatique, qui peut détecter si votre foie a des niveaux anormaux d’enzymes.

Mais un test de fonction hépatique normal ne garantit pas que votre foie est en bonne santé. Surtout si vous avez des antécédents qui suscitent des inquiétudes au sujet de votre foie. L’inverse peut également être vrai : Des résultats de tests anormaux ne signifient pas nécessairement que vous avez des problèmes de foie. Même des conditions temporaires: comme de graves infections, une grossesse et des traumatismes musculaires, entre autres peuvent altérer les résultats du test. En fonction de vos antécédents et de vos symptômes, votre médecin peut décider de vous faire passer d’autres tests, notamment une échographie, un scanner ou une IRM.

7. Dois-je subir un test de dépistage de l’hépatite C ?

Il est important de connaître votre risque de contracter l’hépatite C. L’hépatite C est une maladie hépatique contagieuse qui se propage principalement par contact avec le sang d’une personne infectée par le virus. Environ 75 à 85 % des personnes infectées par le virus de l’hépatite C développeront une infection chronique.

Parmi les facteurs qui augmentent votre risque d’hépatite C, citons

L’utilisation de drogues intranasales ou intraveineuses à tout moment de la vie
Recevoir une transfusion sanguine ou une transplantation d’organe avant 1992
Être traité pour un problème de coagulation sanguine avant 1987
Suivre un traitement d’hémodialyse à long terme
Avoir des partenaires sexuels multiples
Si vous appartenez à l’une de ces catégories, votre médecin vous recommandera de subir un test sanguin pour dépister le virus.

8. Quel est mon pronostic si on me diagnostique un type de maladie du foie ?

Il existe de nombreux types de maladies du foie, comme la maladie du foie gras non alcoolique, l’hépatite virale (y compris l’hépatite C) et les maladies génétiques telles que la maladie de Wilson et l’hémochromatose. En général, toutes ces maladies ont de bons résultats à long terme si elles sont gérées et traitées correctement, soit par une perte de poids, un suivi médical ou des changements de régime alimentaire. En fait, toutes les hépatites virales sont traitables, et comme les traitements de l’hépatite C sont efficaces, la plupart des personnes atteintes sont en mesure d’éliminer complètement le virus de leur corps.