Combien de fois rêvons-nous par nuit? Pourquoi faisons-nous des cauchemars? Ce que la science en sait.

On parle encore beaucoup de rêves aujourd’hui. Nous réfléchissons souvent à ce qu’ils pourraient signifier. Et nous savons que presque tout le monde rêve, que l’on se souvienne ou non de ses rêves. Mais que sait-on exactement au sujet des rêves et des cauchemars?

Combien de temps durent réellement les rêves ?

Il est difficile de dire combien de temps un rêve peut durer. Mais les experts peuvent fournir des estimations sur la durée de vos rêves. Une personne fait en moyenne quatre à six rêves par nuit. Vous pouvez passer jusqu’à deux heures au pays des rêves au cours d’une nuit de sommeil.

Combien de temps dure le sommeil paradoxal ?

La plupart des rêves semblent se produire pendant la phase de « mouvement rapide des yeux » dit REM an anglais, ou sommeil paradoxal. Le sommeil paradoxal est l’une des deux catégories de sommeil de base que votre corps connaît, l’autre étant le sommeil à « mouvements oculaires non rapides » (NREM). Et bien que vous puissiez rêver pendant le sommeil NREM, vos rêves sont plus susceptibles d’être les plus intenses pendant le sommeil paradoxal.

Les cycles de sommeil REM ont tendance à se produire toutes les 1,5 à 2 heures environ. Votre corps entre en sommeil paradoxal environ 90 minutes après votre endormissement. Mais il se peut que vous ne restiez dans ce premier cycle de sommeil paradoxal que pendant environ 5 minutes. Plus tard dans la nuit, lorsque vous repasserez par le sommeil NREM pour revenir en sommeil REM, vous pourrez rester en sommeil REM pendant une période plus longue. Vous pouvez passer une demi-heure dans un cycle de sommeil paradoxal au fur et à mesure que la nuit s’écoule. Si vous dormez pendant environ 8 heures, vous pouvez passer environ un quart de ce temps en sommeil paradoxal.

Combien de temps durent les cauchemars ?

Vous souvenez-vous d’avoir fait un cauchemar ? Entre 50 et 85 % des adultes disent avoir fait un cauchemar. Il ne semble pas y avoir de réponse définitive quant à la durée d’un cauchemar typique. Mais les experts notent que les cauchemars ont tendance à se produire dans les derniers cycles du sommeil paradoxal, souvent dans le dernier tiers de la nuit. Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de déclarer qu’elles ont fait des cauchemars. Les causes potentielles sont nombreuses, notamment le stress et l’anxiété ou certains médicaments.

Et si tout le monde peut faire un cauchemar occasionnel, certaines personnes connaissent des épisodes réguliers de sommeil cauchemardesque. Certains de ces cauchemars peuvent être attribués à un syndrome de stress post-traumatique, tandis que d’autres ne semblent pas avoir de cause facilement identifiable. Les troubles cauchemardesques sont relativement rares : environ 4 % des adultes souffrent d’un trouble cauchemardesque. Mais les recherches suggèrent que jusqu’à 71 % des personnes ayant subi un traumatisme font régulièrement des cauchemars.

Il existe des options de traitement pour aider les personnes souffrant de troubles cauchemardesques, notamment la thérapie cognitivo-comportementale que la thérapie EMDR. Donc, si vous pensez que vous pourriez être affecté, parlez-en à une spécialiste.

Combien de rêves fait-on par nuit ?

Il est presque impossible de déterminer le nombre de rêves que vous faites au cours d’une nuit normale. Pour compliquer les choses, il se peut que vous fassiez des rêves mais que vous vous réveilliez sans en avoir le souvenir. Certaines recherches plus anciennes suggèrent qu’il y a une corrélation entre le temps que vous passez en sommeil paradoxal et le temps que vous passez à rêver.

Autres faits amusants sur les rêves

Les enfants rêvent dans le sommeil du NREM. Les enfants de moins de 10 ans rêvent beaucoup plus souvent dans le stade NREM que dans le stade REM. En fait, le stade REM ne représente qu’environ 20 % de leur temps de rêve.

Votre corps est pratiquement paralysé pendant que vous rêvez. Pendant le sommeil

rêves, cauchemars, REM, NREM, combien de temps durent les rêves

paradoxal, vos yeux s’affolent et bougent rapidement, mais vos principaux groupes musculaires sont temporairement paralysés. La cause de la paralysie a été intensément débattue et étudiée, mais certaines recherches sur les rats suggèrent que les neurotransmetteurs inhibent certains neurones moteurs pendant le sommeil paradoxal, causant la paralysie.

Votre cerveau peut choisir ce que vous allez oublier pendant que vous rêvez. Une étude de 2019 a montré que les neurones produisant l’hormone de concentration de la mélanine (HCM) semblaient altérer la fonction de mémorisation dans une partie du cerveau appelée hypothalamus pendant le sommeil paradoxal.

Les médicaments peuvent affecter vos rêves. Par exemple, les bêta-bloquants font baisser votre tension artérielle, mais ils peuvent aussi augmenter l’intensité de vos rêves.

Certaines personnes rêvent en noir et blanc. L’âge peut être un facteur.