Colère : une émotion négative à contrôler intelligemment

Faites-vous partie de ces personnes qui se mettent facilement en colère ? Vous criez ou vous vous disputez souvent avec votre famille et vos amis ? Si c’est le cas, cet article est pour vous. Nous allons aborder certaines techniques que vous pouvez utiliser pour canaliser votre colère de manière plus positive. Alors, si vous êtes prêt à commencer à améliorer vos compétences en matière de gestion de la colère, continuez à lire !

Comment est déclenchée la colère selon la science ?

Pensez à la dernière fois où vous vous êtes mis en colère. Qu’est-ce qui vous a mis en colère ? Quelqu’un a-t-il dit ou fait quelque chose ? Peut-être que c’était quelque chose qui s’est produit au travail, ou dans votre vie personnelle. Ou peut-être vous êtes-vous simplement réveillé du mauvais côté du lit. Quelle que soit la raison, la colère est une émotion parfaitement normale. Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qui la provoque ?

Selon la science, trois facteurs principaux contribuent à la colère : les neurotransmetteurs, les hormones et les régions du cerveau. Les neurotransmetteurs sont des substances chimiques qui transmettent des messages entre les cellules nerveuses et qui jouent un rôle dans les réactions émotionnelles comme la colère. Les hormones sont également impliquées dans les réponses émotionnelles et peuvent être affectées par le stress. Enfin, certaines régions du cerveau sont responsables du traitement des émotions comme la colère. Lorsque tous ces facteurs entrent en jeu, cela peut conduire à un sentiment de colère. La prochaine fois que vous vous sentirez en colère, rappelez-vous que ce n’est pas seulement parce que vous vous êtes réveillé du mauvais côté du lit. Il y a en fait une raison scientifique à cela. Et le fait de la connaître pourrait bien vous aider à mieux gérer votre colère.

Voici 5 techniques efficaces pour gérer votre colère.

  1. Respirez profondément.

Lorsque vous êtes en colère, votre rythme cardiaque et votre respiration s’accélèrent, et votre tension artérielle augmente. La respiration profonde aide à contrer ces effets physiques en ralentissant votre rythme cardiaque et en favorisant la relaxation. De plus, le fait de prendre quelques respirations profondes peut vous aider à faire le vide dans votre esprit et vous donner un moment de réflexion avant de réagir à la situation. Par conséquent, la respiration profonde est un outil simple, mais efficace pour gérer la colère sur le moment et éviter qu’elle ne devienne incontrôlable.

  1. Faites une promenade.

Lorsque vous êtes en colère, vous pouvez avoir l’impression que tout votre corps est tendu et prêt à exploser. Mais parfois, la meilleure façon de gérer la colère est de s’éloigner de la situation. Marcher vous donne le temps de vous calmer et de faire le vide dans votre tête, ce qui vous permet de revenir au problème avec une nouvelle perspective. Cela permet également de relâcher toute la tension accumulée dans votre corps, de sorte que vous ne vous sentez pas prêt à vous en prendre à quelqu’un. Et si vous ne pouvez pas vous éloigner de la situation, essayez de faire le tour du pâté de maisons ou de faire quelques tours au bureau. Le simple fait de sortir de votre environnement habituel peut vous aider à désamorcer votre colère et vous donner une nouvelle perspective sur le problème.

  1. Mettez tout par écrit.

Mettre tout par écrit peut aider à gérer la colère de plusieurs façons. Tout d’abord, cela peut servir d’exutoire à la frustration et à la colère refoulées. En couchant sur le papier toutes ces émotions négatives, vous pouvez commencer à vous en défaire et à aller de l’avant. En outre, l’écriture peut aussi vous aider à identifier des schémas dans votre colère. Y a-t-il certaines personnes ou situations qui ont tendance à déclencher votre colère ? Une fois que vous savez ce qui vous met en colère, vous pouvez commencer à éviter ces points de déclenchement ou du moins être mieux préparé à y faire face lorsqu’ils se présentent. Enfin, le simple fait d’écrire peut contribuer à calmer et à concentrer votre esprit, ce qui vous permettra de mieux gérer votre colère sur le moment.

  1. Parlez à une personne de confiance.

Il peut s’agir d’un ami, d’un membre de la famille, d’un thérapeute ou de toute autre personne qui vous écoutera sans vous juger. Lorsque vous avez quelqu’un à qui parler, il peut être beaucoup plus facile de gérer les émotions que vous ressentez. Vous pouvez également obtenir des commentaires utiles et une perspective sur la situation qui vous met en colère. Parler de vos sentiments peut vous aider à mieux les comprendre et à trouver un moyen de les gérer de manière constructive. Par conséquent, parler à quelqu’un en qui vous avez confiance est un élément important de la gestion saine de la colère.

  1. Utilisez des visualisations ou des affirmations.

Se visualiser dans un état plus calme ou répéter des affirmations positives peut aussi être utile pour gérer la colère. Par exemple, vous pouvez vous imaginer en train de respirer profondément sur une plage ou vous imaginer entouré d’une lumière blanche (ou toute autre image apaisante qui vous convient). Vous pouvez aussi essayer de répéter des phrases comme « Je contrôle la situation » ou « Je suis en paix » Ces techniques peuvent aider à réapprendre à votre cerveau à réagir différemment à des situations qui déclencheraient habituellement la colère….

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.