5 façons d’évacuer l’eau bloquée dans l’oreille

Voici cinq conseils qui marchent pour éliminer l'eau de l'oreille en toute sécurité,

L’eau peut rester dans l’oreille après la baignade, la douche ou d’autres activités qui permettent à l’eau de pénétrer dans le conduit auditif. En général, l’eau s’écoule naturellement de l’oreille. Cependant, si l’eau ne s’écoule pas, cela peut entraîner une infection de l’oreille externe, appelée otite du baigneur. Une personne qui a de l’eau piégée dans l’oreille peut ressentir un chatouillement ou une démangeaison qui s’étend de l’oreille à la mâchoire ou à la gorge. Elle peut également avoir des problèmes d’audition, notamment des sons étouffés. En général, l’eau s’évacue d’elle-même grâce à la structure de l’oreille et au cérumen qui repousse l’eau. Cependant, il est parfois nécessaire de recourir à des remèdes maison pour traiter les oreilles bouchées.

Voici six conseils pour éliminer l’eau de l’oreille en toute sécurité, ainsi que les méthodes à éviter, les préventions, les risques et le moment où il faut consulter un médecin.

Conseils pour éliminer l’eau de l’oreille

On peut essayer différentes choses pour aider à drainer l’eau de l’oreille ou à éliminer les débris qui emprisonnent le liquide dans l’oreille. L’application d’un ou plusieurs des conseils suivants peut aider à résoudre le problème. Les experts recommandent de ne pas insérer d’objets étrangers dans les conduits auditifs. Cela peut causer des blessures ou aggraver l’accumulation de cérumen en le poussant plus profondément dans le canal. Si le problème s’aggrave ou persiste pendant quelques jours, il convient de consulter un médecin, même après avoir essayé ces méthodes.

1. Déplacement du lobe de l’oreille

De nombreuses personnes bougent ou tirent instinctivement le lobe de l’oreille lorsque de l’eau s’infiltre dans leurs oreilles. S’allonger sur le côté et rester immobile pendant quelques minutes peut aider le liquide à s’écouler de l’oreille. Inclinez la tête de façon à ce que l’oreille concernée soit tournée vers le bas. Tenez le lobe de l’oreille avec le pouce derrière l’oreille et tirez doucement sur l’oreille en la secouant dans tous les sens. Cela peut aider à secouer l’intérieur de l’oreille et à créer un chemin pour que l’eau piégée s’écoule. Il peut également être utile de remuer les parties les plus profondes de l’oreille pendant ce processus. Essayez de bâiller, de remuer la mâchoire ou de faire des mouvements de mastication exagérés avec la bouche pour aider à déplacer l’eau vers le canal externe, puis tirez sur le lobe de l’oreille pour terminer le processus.

Si une personne ressent une douleur en tirant le lobe de l’oreille, c’est un signe d’infection et il est temps de consulter un médecin. Celui-ci peut prescrire des gouttes médicamenteuses pour éliminer l’infection si celle-ci est la cause sous-jacente. En plus des gouttes pour les oreilles, certains médecins aux États-Unis peuvent effectuer des toilettes auriculaires. Cela consiste à insérer un instrument fin muni d’un petit anneau dans l’oreille pour la nettoyer.

2. Créer un vide

Il est possible d’utiliser les paumes des mains pour exercer une pression inverse dans l’oreille et aspirer l’eau. Penchez la tête sur le côté de façon à ce que l’oreille affectée soit tournée vers le bas. Placez la main autour de l’oreille, de manière à ce que la paume recouvre la majeure partie de l’oreille et du conduit auditif. Poussez la paume de la main vers l’oreille, en pressant légèrement l’oreille dans la tête, puis en la retirant à nouveau. La paume de la main doit s’aplatir lorsqu’elle s’enfonce dans l’oreille et se refermer lorsqu’elle se retire. La personne doit sentir une aspiration et un relâchement dans l’oreille pendant cette activité. Après avoir effectué cette opération plusieurs fois, inclinez la tête vers le bas pour permettre au liquide de s’écouler. Il peut être utile de secouer à nouveau le lobe de l’oreille pour faire sortir l’eau.

3. Application d’une compresse chaude

Trempez une serviette ou un gant de toilette dans de l’eau chaude et essorez l’excédent d’eau. Veillez à ce que la serviette ne soit pas trop chaude, car cela pourrait provoquer une brûlure ou une irritation dans l’oreille. Une compresse chaude peut aider à détendre les tissus de l’oreille et à décongestionner la zone. Pliez la serviette et inclinez la tête, en posant l’oreille sur la compresse. Restez ainsi pendant plusieurs minutes, en laissant la chaleur détendre l’oreille et favoriser le drainage. Il peut également être utile d’utiliser d’autres techniques après avoir réchauffé l’oreille, par exemple en baillant ou en tirant sur l’oreille pour favoriser le drainage.

 

4. Évaporation de l’eau piégée

Certaines personnes peuvent choisir d’évaporer l’eau supplémentaire présente dans le conduit auditif en utilisant l’air d’un sèche-cheveux. Pour ce faire, posez la tête sur une serviette ou un oreiller, l’oreille concernée faisant face au sèche-cheveux. Mettez le sèche-cheveux sur le réglage le plus bas et tenez l’appareil à au moins 30 cm de la tête. Tirez sur le lobe de l’oreille pour ouvrir et diriger plus d’air dans l’oreille. Veillez à effectuer cette opération dans une pièce propre, exempte de poussière, de cheveux ou d’autres débris qui pourraient être projetés dans l’oreille. Assurez-vous que l’appareil est suffisamment éloigné pour que la pression de l’air ou le son du moteur n’endommage pas les structures délicates de l’oreille.

5. Remèdes maison

L’alcool et le vinaigre peuvent fonctionner ensemble pour aider à éliminer l’humidité et les débris de l’oreille. L’alcool peut aider à faire évaporer l’eau. L’alcool et le vinaigre peuvent également aider à tuer les bactéries présentes dans l’oreille et à décomposer le cérumen ou toute autre accumulation bloquant l’oreille. Préparez une solution à partir d’un mélange à parts égales d’alcool à friction et de vinaigre blanc. Une fois le mélange effectué, inclinez la tête, l’oreille affectée vers le haut, et appliquez quelques gouttes dans l’oreille. Frottez doucement l’extérieur de l’oreille, en faisant pénétrer le liquide. Laissez le liquide dans l’oreille pendant environ 30 secondes, puis laissez-le s’écouler sur une serviette ou dans l’évier. Nettoyez et séchez l’oreille externe.

Les personnes qui ont des problèmes d’oreille, comme une infection de l’oreille, une rupture du tympan ou des coupures ouvertes dans l’oreille, ne doivent pas utiliser cette astuce.
Vous pouvez également utiliser de l’huile d’olive chaude pour prévenir les infections de l’oreille et évacuer l’eau de l’oreille. Placez quelques gouttes d’huile directement dans l’oreille et allongez-vous sur le côté pendant plusieurs minutes. Asseyez-vous, inclinez la tête et laissez le liquide s’écouler.
Pour en savoir plus sur l’élimination du cérumen à la maison, cliquez ici.

Ce qu’il ne faut pas faire pour évacuer l’eau de l’oreille

Il existe quelques conseils généraux à prendre en compte pour faire sortir l’eau de l’oreille.
Il y a certaines choses à ne pas faire, notamment:

– introduire des objets dans le conduit auditif, tels que des cotons-tiges, des trombones ou des épingles à cheveux
– mettre les doigts ou les ongles dans les oreilles
– placer un sèche-cheveux, un ventilateur ou tout autre appareil qui envoie de l’air dans l’oreille très près de l’oreille, car le bruit ou la pression peuvent endommager les structures délicates de l’oreille.

Empêcher l’eau de rester piégée

Les conseils généraux pour empêcher l’eau de rester dans l’oreille sont les suivants

– porter un bonnet, des bouchons d’oreille ou des embouts auriculaires lors de la baignade ou de la natation
– éviter de plonger la tête dans l’eau
– utiliser une serviette sèche pour nettoyer l’extérieur des oreilles après être sorti de l’eau
– éviter d’utiliser des oreillettes ou des écouteurs pendant des périodes prolongées lorsqu’on transpire, par exemple pendant une séance d’entraînement intense.
– parler avec un médecin de l’accumulation régulière de cérumen et des moyens de garder les oreilles dégagées.

Toutefois, le traitement le plus sûr, le plus fiable et le plus abordable consiste à boucher l’oreille avec des bouchons d’oreilles lorsque vous prenez une douche afin de créer une barrière étanche. Les personnes qui pratiquent des sports nautiques, nagent ou sont fréquemment dans l’eau peuvent porter des bouchons d’oreille. Se sécher soigneusement et secouer la tête d’un côté à l’autre après être sorti de l’eau peut également aider à évacuer l’eau des oreilles.

Risques liés à la présence d’eau dans l’oreille

Si l’eau reste trop longtemps dans l’oreille, une personne peut développer une infection. L’infection survient généralement lorsque les bactéries présentes dans l’oreille ou dans l’eau disposent d’un endroit idéal pour se multiplier, entraînant une réaction de l’organisme qui provoque des symptômes. Le risque de contracter l’otite du baigneur (otite externe aiguë) est plus élevé si l’on se baigne dans une eau à forte teneur en bactéries, comme un lac. Les piscines et les spas sont généralement plus sûrs, car ils ont généralement des règles concernant le contrôle régulier des bactéries et des niveaux de pH. Le risque de développer l’otite du baigneur augmente également chez les personnes qui souffrent déjà d’une affection cutanée chronique affectant l’oreille, comme le psoriasis ou l’eczéma.

L’oreille dispose de plusieurs mécanismes de défense pour se protéger des infections, mais certains problèmes peuvent créer les conditions idéales pour une infection, notamment

– une humidité excessive dans l’oreille
– des éraflures ou des coupures dans le conduit auditif
– des allergies aux produits capillaires ou aux bijoux
Certains médecins recommandent aux personnes souffrant de l’otite du baigneur de porter des bouchons d’oreille lorsqu’elles nagent et de sécher soigneusement leurs oreilles avec un sèche-cheveux ou une serviette après la baignade.

Infection et autres complications
Si une infection se développe, les personnes concernées peuvent ressentir des démangeaisons intenses et une douleur croissante. L’oreille peut devenir trop douloureuse au toucher. Il peut également y avoir un écoulement de liquide ou de pus. Une infection grave peut entraîner de la fièvre, un gonflement des ganglions lymphatiques dans le cou et des douleurs au visage, au cou ou sur le côté de la tête. Chez certaines personnes, les infections de l’oreille sont récurrentes (otite externe chronique) et une perte auditive temporaire peut survenir. Lorsque l’infection disparaît, l’audition s’améliore généralement. Dans de rares cas, l’oreille du nageur non traitée peut entraîner des lésions osseuses et cartilagineuses, ou une otite externe maligne. Dans certains cas, les otites non traitées peuvent s’étendre à la base du crâne ou aux nerfs crâniens. Pour évaluer l’oreille du nageur, le médecin recherchera une rougeur et un gonflement dans le conduit auditif et demandera si le patient ressent une douleur.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -