Cette astuce simple à appliquer après le repas, peut réduire le risque de diabète.

Il existe des mesures préventives qui peuvent retarder l’apparition du diabète. Un régime alimentaire approprié et l’exercice physique semblent être la prescription pour de nombreux problèmes de santé courants : hypertension et cholestérol, maladies cardiaques, accidents vasculaires cérébraux et obésité.

En fait, les experts de la santé recommandent de suivre un régime alimentaire approprié et de faire de l’exercice pour réduire le risque de diabète de type 2. Cette maladie qui touche également de plus en plus d’adolescents qui troquent les activités de plein air pour les jeux sur ordinateur, et les carottes et le yaourt pour les chips, les biscuits et les sodas.

Régime alimentaire et exercice physique.

La perte de poids résultant d’une alimentation saine et d’une activité physique accrue permet aux cellules musculaires d’utiliser plus efficacement l’insuline et le glucose. Ce qui réduit le risque de diabète. Le manque d’exercice peut entraîner une perte de sensibilité des cellules musculaires à l’insuline, qui contrôle les niveaux de sucre dans le sang.

Éviter les complications !

Bien que le fait de supprimer les aliments gras et les sucreries et de se motiver à maintenir un programme d’exercice quotidien puisse demander une certaine discipline. Les bénéfices sont énormes, car les personnes à risque de diabète sont beaucoup plus susceptibles de développer des maladies cardiovasculaires.

Les maladies cardiaques sont deux à quatre fois plus fréquentes chez les diabétiques et le risque d’accident vasculaire cérébral est deux à quatre fois plus élevé. L’hypertension artérielle se manifeste chez la majorité des adultes atteints de la maladie. Ainsi que le diabète est la principale cause de maladie rénale.

Une marche après les repas contribue à réduire le risque de diabète.

Il est parfois difficile de faire 2 heures 30 minutes d’activité physique modérée chaque semaine. Entre les réunions et la préparation du dîner, ou les tâches ménagères et la préparation des présentations, le mouvement peut de temps en temps passer au second plan. Or, de nouvelles recherches ont montré que deux minutes de marche (oui, vraiment !) peuvent avoir un impact positif sur votre taux de glycémie. Et potentiellement, prévenir le diabète de type 2.

Une méta-analyse de sept études, publiée dans la revue Sports Medicine, a examiné l’impact de la position assise pendant de longues heures par rapport à la marche d’intensité légère ou à la position debout sur les marqueurs de santé cardiométabolique.

Les participants à l’étude ont été placés dans un groupe de marche ou de position debout. Ils ont reçu pour instruction de marcher ou de se lever pendant deux à cinq minutes toutes les 20 à 30 minutes au cours d’une journée. Deux des sept études comprenaient des participants avec et sans diabète. Les cinq autres études portaient sur des participants sans antécédents de diabète. Les chercheurs ont constaté que même ces quelques minutes de marche lente suffisaient à faire baisser le taux de sucre dans le sang.

Plus précisément, la marche dans les 60 à 90 minutes suivant le repas (lorsque la glycémie est à son maximum) était associée à des changements plus progressifs de la chute de glycémie par rapport à la position assise ou debout. C’est important pour les personnes atteintes de prédiabète ou d’un autre type de diabète qui cherchent à éviter les variations spectaculaires de la glycémie.

La conclusion :

Si vous envisagez d’ajouter une promenade après le repas à votre routine habituelle. Le Dr West, médecin en chef et vice-président de la division des affaires médicales mondiales chez Abbott, affirme que c’est une excellente idée pour d’autres avantages que ceux liés à la glycémie. « Nonobstant les avantages récemment décrits en matière de contrôle de la glycémie et de prévention du diabète. L’exercice, en général, est bon pour la santé cardiovasculaire et la condition physique. Ainsi, il peut aider à maintenir un poids corporel sain. Ce qui est en soi important pour diverses raisons. » Il ajoute que marcher après un repas peut même améliorer les ballonnements et les gaz et, le soir, améliorer le sommeil.

Le Dr West prévient qu’un exercice vigoureux trop tôt après les repas peut provoquer une certaine indigestion et des douleurs abdominales. Il est donc préférable de choisir soigneusement l’intensité de votre mouvement postprandial et de tenir compte de la taille de votre dîner.

En bref, ajoutez une courte marche à votre programme postprandial. Trouvez des moyens de rendre la marche amusante pour vous. Comme prendre vos meilleures chaussures de marche, votre podcast préféré, votre chien ou un ami pour bouger après les repas !

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -